Aller au contenu

The Mitchells vs. the Machines - Michael Rianda (2021)


Messages recommandés

 

Leur road trip a été freiné par une apocalypse de robots. Le sort de l'humanité repose désormais sur eux : les Mitchell, la famille la plus excentrique du monde.

 

Un film que Sony n'a pas sorti en salles et qui a été refilé à Netflix. Produit par les petits génies Lord & Miller (Tempête de boulette géante et La Grande Aventure Lego) et autoproclamé culte depuis quelques jours par des gens très très ouverts à la discussion sur les réseaux sociaux.

 

C'est à mon gout assez insupportable, ça te gueule ces références toutes les cinq secondes pour te montrer que c'est le film le plus cool de la terre. C'est d'une finesse digne d'un poster de cul dans une cabine de routier (la famille c'est cool, la technologie c'est mal, soit qui tu es, bla bla bla boring)

 

C'est par contre super beau avec une mise en scène élégante... mais parfois gâchée par des effets kikoo lol assez irritant.

 

Bref comme je le disais sur Twitter avant d'être pris pour cible par les élites de la nation, c'est le stade terminal de la génération meme/youtube/tiktok. Si comme moi Ready Player One vous a donné l'impression de se prendre des coups de coude désagréable à base de "ta vue la référence hein wink wink" toutes les cinq secondes, ne perdez pas votre temps devant.

 

Et comme je sais que le film a des fervents défenseurs ici, venez crucifiez-moi 😷

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

J'aime bien Ready Player One et je n'ai pas vu los Bastardos donc je suis sûrement la cible du film. Pas encore vu cependant car j'étais trop occupé à faire du théory crafting sur des séries marvel.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

J'ai trouvé ça sympa sans plus. Y'a des gags qui m'ont fait marrer, mais les persos sont en carton, les discours sur la différence la famille l'unité il faut être kitué bla bla c'est rabâché et chiant au possible (et pas spécialement intéressant dans ce cas). Et pareil que Cyril, le côté hystérique typique des prods Lord & Miller m'a vraiment gonflé.

 

C'est joli, par contre, les petits clins d'oeil Tronesques & cie c'est sympa.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

J'ai dû voir la première demi-heure l'autre jour et mis à part le visuel très chouette, y'a pas grands choses qui m'a donné envie de continuer, entre le côté wannabe like Lord/Miller (sauf qu'ils sont pas à la barre et ça se voit) et l'écriture vraiment relou....

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Effectivement c'est pas fou et presque insupportable.

J'ai eu l'impression de regarder Shameless en animation, c'est à dire un truc qui se veut déglingotrasho alors qu'en fait c'est soit lambda soit hyper glamourisé. Que la mioche clame que c'est une weirdo et sa famille aussi déjà pour moi c'est un signe qu'ils ne le sont pas. Parce qu'un gamin fan de dinosaures qui téléphone aux gens pour leur parler de dinos c'est pas ce que j'appelle être weird.

Et ça rejoint l'humour général qui souvent désamorce toutes les vannes pour nous les expliquer (le téléphone qui veut faire des roulades, l'attaque de la famille Insta vs celle des Mitchell...) et du coup ça tombe à plat. Ça et l'humour cynico-meta à la Deadpool j'en peux plus, putain électroménager qui fait du cynisme bordel c'était trop.

 

Ils arrivent même à nous niquer les moments un peu tendres, comme quand la gamine se rend compte que son reup a tout abandonné pour elle, mais on ne s'y attarde pas plus et faut vite retourner dans l'action, c'est épuisant.

Même le clebs m'a saoulé. Trop lol le clebs qui ne regarde pas droit.

 

En fait c'est un film de boomer qui vient de digérer 20 ans de memes facebook, et en soit le film est déjà presque ringard.

 

Après je suis allé jusqu'au bout, vers la fin j'ai trouvé le temps long mais il y a une direction artistique au top comme toujours. C'est peut être le seul truc positif du film. Et les aspiro qui tombent de l'escalator.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
×
×
  • Créer...