Jump to content

Dominion : A Prequel to the Exorcist -Paul Schrader (2005)


Steve

Recommended Posts

Le père Lankester Merrin, traumatisé par les horreurs de la Seconde Guerre mondiale, perd la foi. Se retrouvant face au démon Pazuzu en Afrique, il doit se battre pour sauvegarder ses croyances.

 

Sortie limitée le 20 mai aux Etats-Unis.

 

Link to comment
Share on other sites

  • 4 weeks later...

le film est un échec patenté.

 

sorti sur 110 écrans, il n'a ramassé que 140 000 $ en trois jours.

 

désormais sur 38 écrans en 3eme semaine, il se ballade avec une moyenne tombée à 68 $ par écran. à 14 $ la place à L.A, faites la moyenne vous même

 

soit une plongée de 70% puis à nouveau 77% de la première àla troisième semaine.

 

au total : 246 000 $ de recettes(pour son budget de 40 M), un bouche à oreille cata et un DTV dans le reste du monde. Au panier, Schrader!

Link to comment
Share on other sites

  • 2 years later...

Bon finalement le film de Renny Harlin était pas si mal que ça, il avait au moins le mérite d'être rigolo ...

 

Là c'est juste pénible et carrément pesant, et le final est largement aussi embarrassant que celui de la version du finlandais bourrin.

 

Dommage pour Stellan Skasgard qui fait ce qu'il peut, et même pour Billy Crawford qui s'en sort pas si mal dans les scènes où il n'est pas "possédé" ....

Link to comment
Share on other sites

  • 7 months later...

Découvert l'autre soir histoire de faire oublier un peu le Repossessed 2 de Harlin mais ce n'est pas encore tout à fait ça...bien entendu, pas exactement pour les mêmes raisons, et c'est quand même tant mieux quelque part...

 

Dominion accuse son état un peu souffreteux de film bâtard, avec ses éclairages non finalisés, ses maquillages timides, ces CGI en mousse...triste à l'œil. Bien que un tout petit peu moins long que le Harlin, on sent là encore une grosse baisse de régime dans la seconde partie, qui est tout de même censée représenter le segment le plus spectaculaire du film ! On sent un Schrader pas toujours à l'aise jusqu'à l'exorcisme final, franchement loupé.

 

Ces défauts relativement handicapants n'entachent en rien un casting vraiment convaincant (même Billy Crawford, eh oui !), une véritable exigence (il y a une marge entre Harlin et Schrader tout de même) et une vision atypique du possédé type, figure barbare et ordurière autrefois, et ici créature pure, androgyne et profondément ambiguë, mais tout aussi bouillonnante. Tout cela renvoyant volontairement au statut d'ange déchu de Lucifer, évoqué autrefois comme un ange resplendissant. Intéressant.

Et sinon je tiens à dire que l'on voit des vaches qui mangent des hyènes, hyènes qui ressemble d'ailleurs à de grosses peluches pas comme les croûtes de Harlin (quoiqu'on les voit encore un peu en fait ).

 

A découvrir donc éventuellement (et toujours inédit en france tiens )

Link to comment
Share on other sites

  • 9 years later...

Purée les mecs mais fallait dire que le final était aussi délicieusement grotesque.

 

Billy Crawford sorti tout droit du sketch des Inconnus sur la secte de Skippy, qui prend des poses à faire pâlir Véronique et Davina.

 

J'imagine tout à fait la gueule des mecs de chez Warner

 

dominion-prequel-to-the-exorcist-cheche-levitating-billy-crawford-600x300.jpg

Link to comment
Share on other sites

  • 2 years later...

Apres une première vision a la cinémathèque dans une version Workprint (yavait même des musiques temporaires d'autres films), j'ai revu hier ce Dominion dans sa version finale mais pas vraiment finalisée (la warner aurait file uniquement 35,000dollars a shrader pour torcher le montage final)
https://www.imdb.com/title/tt0449086/trivia

Bah, même si le film est un peu chiant, tres telefilmesque, avec des FX pourraves, je le trouve passionnant thématiquement.
L'église enfouie, le fait que le mal guérisse l'handicape, le cure qui doit trahir les siens,...
Et je trouve l'ambiance du camp dans le désert assez mortelle (genre nuit humide dans le désert a attendre que le temps passe).

je comprends que la Warner est chie dans son froc, mais c'est du pur Schrader, pour le meilleur et le pire.
 

Des bises mon Paulo!

Link to comment
Share on other sites

×
×
  • Create New...