Jump to content

Oz un monde extraordinaire - Walter Murch (1985)


Nicolas
 Share

Recommended Posts

 

-Bon je t'amène au ciné si tu veux.

-Oh oui maman, on va voir quoi ?

-La suite du magicien d'Oz, tu sais le vieux film en noir & blanc qu'on t'a montré.

-Rhoooooooo j'espère que c'est moins tarte!

-Mais oui tu verras, on y soigne Dorothée dans un hopital psychiatrique aux electro-chocs cette fois.

-Chouette!

Link to comment
Share on other sites

Ma mère m'avait emmené le voir, c'était un peu glauque mais j'avais bien aimé (pas pire que Dark Crystal dont je me souviens surtout de la tête que mon père tirait à la sortie embarrassé d'avoir emmené son gamin de 5 ans voir ça, moi ça m'avait pas choqué j'avais adoré)

Puis les arbres à sandwich, c'est un peu mon rêve.

Link to comment
Share on other sites

  • 1 year later...

Une bien belle époque obscure pour Disney

Ils ne se sont pas embarrassé à ce qu'il parait à coupe couper (à la tv hein) la fameuse scène de l'asile - très glauque en effet pour un film de cette trempe - en faisant gicler quelques hurlements par ci par là.

Faut dire c'est quand même l'angoisse : la route de brique jaune est ruinée, il y a des punks en rollers, des trolls, des têtes coupées encore vivantes, une Jean March pré-Willow, une poule qui parle...un vrai cauchemar

C'est un pur délice en tout cas, et les créatures y sont très attachantes. Un excellent film pour Noël tiens

 

Struzan is god

 

Link to comment
Share on other sites

A noter qu'il est souvent écrit que c'est Steven Norrington le futur réalisateur de Blade qui se cache sous l'armure de l'homme de fer. il faisait là ses premier pas dans l'univers des effets spéciaux.

 

A noter aussi qu’il y avait déjà eu un « Return to Oz » réalisé pour la TV en 1964 qui a rien à voir avec celui-là.

 

 

wbPNJqZTjmI

 

Sinon pareil que vous, comme pas mal de trentenaire, le film reste un beau trauma pour un spectateur de 10 ans.

Link to comment
Share on other sites

  • 4 years later...
  • 7 years later...

Revu ce week-end, j'aime toujours autant. C'est tellement bizarre, un film pour gamins avec ses scènes neuneus mais aussi des sorcières sans tête qui font peur, une gamine qui va se prendre des électrochocs dans un hôpital flippant car elle rêve d'un monde imaginaire... J'adore tout le délire sur les visages dans les rocher, le Nome King, la folie et l'inventivité. Même la fin est presque un point d'interrogation, tellement on pourrait croire qu'elle est resté folle.

 

OK tout n'a pas bien vieilli, certains SFX sont atroces, mais je préfères les films plein d'idées, même mal fichues ou un peu nazebroques visuellement, que les heures de CGI sans âmes torchées que j'oublie dès la fin de la séquence.

 

En plus ça se suit sans se faire chier, y'a plein d'idées, vraiment une bonne surprise & une redécouverte.

Link to comment
Share on other sites

 Share

×
×
  • Create New...