Jump to content

Forbidden Zone - Richard Elfman - 1980


Florent
 Share

Recommended Posts

 

La famille Hercule s'installe dans sa nouvelle demeure californienne et decouvre dans la cave une porte qui donne acces a la sixieme dimension, un univers lubrique peuple de personnages completement loufoques: un roi nain, une reine jaloue, des courtisanes en bikini et Satan en personne.

 

source : allocine

 

Romain Le Vern a aimé

 

ça serait chouette un ptit dvd zone 2 par un chouette éditeur

 

surtout que le zone 1 à l'air sympa

 

Excellente interview de Susan Tyrrell dans Psychotronic Video#6

 

Un film avec Hervé Villachaize de l'île fantastique... les nains ont une tendance génétique au suicide

Link to comment
Share on other sites

je précise juste car Théo m'a parlé de ce film y'a 4/5 mois et depuis que j'ai mis une photo sur DevilDead il a l'impression que l'on sort cette merde, ce qui n'est pas le cas. Il veut t'impressionner Flo rien que pour coucher avec toi.

Link to comment
Share on other sites

je précise juste car Théo m'a parlé de ce film y'a 4/5 mois et depuis que j'ai mis une photo sur DevilDead il a l'impression que l'on sort cette merde, ce qui n'est pas le cas. Il veut t'impressionner Flo rien que pour coucher avec toi.

 

Je me disais bien que c'était étrange tout ses MP

Link to comment
Share on other sites

  • 1 year later...
Hey gang!

 

Right now, I’m working my brains out at Buzzine, but having fantastic FUN with with our team of family and friends. Buzzine now has editorial staff coast to coast, across the pond in London, and over the rainbow in Bollywood. And we’re planning some moon coverage as well - as soon as Virgin Atlantic begins regular flights.

 

On the film front, we were very fortunate to have Legend Films do their bloody-excellent colorization job on Forbidden Zone. Did I tell you that I had always intended Forbidden Zone as a color film? The plan was to shoot it black and white, ship it to China, have the frames hand-tinted, get that exact “arty” effect I was looking for, and…

 

Not the most practical plan. But who’s “practical” when enraptured on a crazed art mission? Anyway, Legend straightened everything out and I’m very proud of Forbidden Zone in Color (and digitally remastered with six-track stereo).

Source: http://www.buzzine.com/2008/06/richard-elfman-news-and-events/

 

 

Pourquoi pas...

Rhô, et puis le téton de Susan Tyrrell en couleur, je dis pas non

Link to comment
Share on other sites

  • 8 months later...

J'arrive un peu après l'engouement de la sortie mais bon, vaut mieux tard que jamais

 

Alors bon je sais pas, passé l'introduction démentielle on se dit "voilà un film d'attardé joué par des attardés". C'est absolument impensable, décervelé au possible, baroque total dans la connerie,en partie volontairement mal joué, digne d'un cauchemar enfiévré ou d'un trip inavoué de gamin pré-pubère. On se demande "va t-on tenir ?"

 

Et puis bon, le générique de fin débarque, et on se dit qu'on vient juste de voir une bombe sous acides absolument jouissive...et puis tiens on va remettre ça C'est un peu comme si John Waters (période trash) aurait réalisé The rocky horror picture show. Et putain, ça tue

Susan Tyrell est incroyable en connasse fellinienne et j'adore l'accent de Marie Pascale Elfman ( Pleeuuuuuure, pleuuuuuure, mouiiiille les fleuuuuurs !).

 

 

Link to comment
Share on other sites

 Share

×
×
  • Create New...