Jump to content

Highlander Endgame - Douglas Arniokoski (2001)


Nicolas
 Share

Recommended Posts

  • 4 months later...
  • 2 months later...

Faut que j'arrive à tenir plus de 10 minutes. Faut que j'arrive à tenir plus de 10 minutes. Faut que j'arrive à tenir plus de 10 minutes. Faut que j'arrive à tenir plus de 10 minutes. Faut que j'arrive à tenir plus de 10 minutes. Faut que j'arrive à tenir plus de 10 minutes. Faut que j'arrive à tenir plus de 10 minutes. Faut que j'arrive à tenir plus de 10 minutes.

Link to comment
Share on other sites

Vu.

Ah ouais, quand même, c'est du lourd là.

Totophe est fabuleusement crouteux sous sa touffe de fraggle rock, Adrian Paul pense nous faire avaler qu'il est capable de tenir la dragée haute à Donnie Yuen, la moeuf de service est botoxée à mort au XVIIème siècle et joue comme une totophe femelle et enfin Bruce Payne cabotine à mort.

Et à côté de ça, il y a quand même de grands moments de pur nawak powa: les motards mad-maxiens qui attaquent un sanctuaire gardé par des moines armés de fusils à pompe ( ) étant le sommet du machin (et bonjour la référence poussive à ORANGE MECANIQUE.... ridicule). Un machin affreusement filmé, épouvantablement monté et truffé d'effets spéciaux laids comme la face de Superfly le tout sur une bande son simplement hideuse. Et on nous achève en plus avec le happy end final mais qui finalement a sa petite raison d'être - encore fallait-il être attentif.... merci imdb:

In the beginning of the movie, Jacob Kell has 661 kills. At "the last supper" (which can be understood as the metaphore of the Jesus's last supper) he kills five more immortals. That makes him the immortal with 666 kills. Which is the number of the devil.

 

Link to comment
Share on other sites

le ketchup c'est trop la vérité absolu de la vie en fait héhéhéhéhaha

 

 

Lambert: "chais pas...! de toute façon ça peut faire quoi avec 1 ou 2 dollars?"

 

Paul: "oui,mais 2 dollars c'est 2 dollars...tu veux un hot dog?"

 

L: "Non merci!"

 

P: "que du ketchup...merci."

 

l: "écoute,j'ai une course à faire..."

 

P: "ben dit donc...il a été plutôt radin sur le ketchup!"

 

L: "Duncan,je veux pas faire ça tout seul!"

 

P: "Quoi...mais attends mais...tu m'as appelé à Paris,tu m'as dit qu'il fallait que je vienne...et tout d'un coup tu as une course à faire?? qu'est-ce qui se passe?"

 

L: "j'en sais rien! il s'agit de...non rien."

 

P: "ça va pas?"

 

L: "si! tout va bien! j't'assures!"

 

P: j'te connais trop bien Connor...j't'ai jamais vu dans cet état!"

 

L: "tout le monde change Duncan...tu l'apprendras!"

 

P: "d'accord...tu m'expliqueras ça ce soir,à 8h00,au bar...c'est toi qui paie".

 

L: "d'accord...à 8h00...et je paie!"

 

P: "tu es sûr que tu as pas besoin de moi?"

 

L: "certain!...Duncan?... FAIS ATTENTION A TOI!"

 

Link to comment
Share on other sites

 Share

×
×
  • Create New...