Jump to content

China Girl - Abel Ferrara 1987


Lord Ruthven
 Share

Recommended Posts

Romeo et Juliette à New York, entre la communauté Italienne et Chinoise.

 

 

Pour le coup, je trouve Ferrara plus à l'aise dans ce genre de petite histoire. Pour un film dit mineur, je trouve sa mise en scène plus percutante que sur d'autres oeuvres plus reconnues. Notamment lors de la rencontre des deux tourteraux en boite de nuit.

 

J'aime beaucoup.

Link to comment
Share on other sites

  • 3 years later...

Vu au collège en cours d'anglais, je connaissais déjà un peu errara. Même à l'époque j'avais trouvé ça vraiment daté et ultra mièvre, un peu surpris que le réal de King o New York ait pu pondre un truc pareil en ait... audrait ptet que je lui laisse une seconde chance.

Link to comment
Share on other sites

C'est vrai que ce n'est pas ma période avorite d'Abel (je lui préère l'underground de L'ange de la vengeance ou l'ascètisme de Nos unérailles) mais quand même sacrèment inventif et généreux en terme de mise en scène.

 

En souhaitant que le BD asse honneur à la photo de Bojan Bazelli.

Link to comment
Share on other sites

 Share

×
×
  • Create New...