Jump to content

The Killer - John Woo - 1989


DPG
 Share

Recommended Posts

Bon, me suis revu ya peu ce Woo que j'adore. Et franchement, même si j'entends souvent des grincheux dire que ça a vieilli, que c'est trop ci, ou pas assez ça, et ben moi je dois dire que j'accroche toujours autant !

 

On retrouve toutes les qualités du John Woo de l'époque, élégance de la mise en scène, persos super iconiques, très attachants, violence hyper stylisée, mais tout reste toujours très clair à l'écran, on comprend tout ce qui se passe même quand ça pète ds ts les coins. Et une vraie humanité se dégage de tout cela, tout est très naïf, trop au gout de certains, mais moi je trouve ça juste beau et touchant. L'histoire d'amour fonctionne bien, la relation entre le flic et Jeff également. J'aime bp également le perso du mentor de Jeff, leur relation trahison / redemption / amitié est bien vue. Les bad guys sont des vrais méchants, qui en font des tonnes, Chow Yun Fat a la méga classe, j'aime bien la zik, le final ds l'église reste, 20 ans après, toujours aussi jouissif, enfin bref, pour moi ça fonctionne tjrs autant que lorsque je l'ai découvert ds les 90's et que j'ai pris une grosse claque ds la gueule !

 

 

PS : Et niveau hommage à Melville et polar référentiel, ça enterre juste ds les gdes largeurs le petit essai laborieux de Johnnie To....

 

 

 

Link to comment
Share on other sites

Jamais accroché à ce film ni au style de Woo. Trop naïf trop premier degré trop opératique dans un sens qui me parle pas du tout, des bonnes idées et une mise en scène qui assure bien (quand même) mais je préfère A toute épreuve pour le côté exercice de style sympa ou Une balle dans la tête qui est en fait le seul film de Woo que j'apprécie à 100% (pourtant y'a aussi des côtés opératiques, premier degré & musique bontempi, je devrais pas aimer ).

Link to comment
Share on other sites

Ce qui est cool avec Woo, c'est que ses films (en tt cas les connus de la periode HK) mettent tt le monde d'accord. Dans le sens où, qu'on aime ou pas, c'est pr les memes raisons finalement !

Link to comment
Share on other sites

Ce film coutait une fortune à l'époque en laserdisc car inédit en France. Le côté naïf (je dirais plutôt culcul la praline) m'irrite beaucoup mais les gunfights sont d'anthologies. Du même niveau qu'à toute épreuve.

J'ai remarqué les meilleurs gunfights de woo sont les plus courts. Quand ça s'éternise comme le final de l'église ou le final d'à toute épreuve, ça devient monotone.

Link to comment
Share on other sites

Et une vraie humanité se dégage de tout cela, tout est très naïf, trop au gout de certains, mais moi je trouve ça juste beau et touchant. L'histoire d'amour fonctionne bien, la relation entre le flic et Jeff également.

 

Je parle pas des gunfights là je te signale !

Link to comment
Share on other sites

  • 4 years later...
 Share

×
×
  • Create New...