Jump to content

Les diners de con à l'américaine


Cyril

Recommended Posts

En ce moment, surgit une sorte de mode chez nous amis americain, qui consiste a ce retrouver tous ensemble lors d'une soirée pour ce foutre de la gueule d'un film.

Ca ressemble à la nuit excentrique mais sans le coté "hommage" ou "découverte" que l'équipe de Nanarland essaye de mettre en place.

 

Bref juste des gens qui se retrouve pour voir un mauvais film et en rire, pas de volonté autre que ca.

 

J'avais vu à Sitges un docu sur Troll 2 qui s'appelle "Best Worst Movie", docu assez marrant ou un des acteurs du film cherche a retrouver et comprendre le pourquoi du comment sur l'existence du film.

Ça commence bien jusqu'au moment ou ils vont chercher Fragasso en Italie en lui disant qu'il est célèbre aux USA, ce dernier débarque et découvre la salle hilare et le prends mal ... Malaise.

Donc on découvre dans le docu qu'il y a des projections régulières du film dans tout le pays

 

Un trailer pour ce docu

 

kcRyNY13Nnc

 

Et la je découvre que Birdemic (la perle vu lors de la dernière nuit excentrique) fait lui aussi partis d'un "tour" et dont voici une bande annonce.

 

[vimeo]10899143[/vimeo]

 

Je sais pas si d'autres films suivent le même chemin, mais je trouve ca assez récent de voir qu'un film soit autant vu pour de mauvaise raison, ca me rappelle ce docu sur les Midnight Screening ou des films comme El Topo avait droit aux mêmes traitement mais la plus par envie de voir le film que d'en rire.

 

La jeune génération en place est elle plus cynique que les précédentes ?

Link to comment
Share on other sites

La jeune génération en place est elle plus cynique que les précédentes ?

 

OUI.

 

Elle est aussi plus inculte encore.

 

Ceci dit, le cynisme et le "foutage de gueule" de films différents, ça n'a pas d'age, et je vois des gens de tous ages me parler de certains films que j'aime comme étant de sombres merdes, des "séries Z" et autres...

Link to comment
Share on other sites

En fait c'est peut être pas cette génération mais plutôt un truc dans l'air du temps.

Le cinéma asiatique était à la mode pendant 10 ans, maintenant c'est plutôt le cinéma "bis" mais j'ai l'impression qu'il est devenu Hype pas pour les bonnes raisons

 

D'un coté on se plains depuis toujours que le cinéma qu'on aime est mal représenté, et maintenant qu'il est quasi partout (enfin, ca reste en marge, mais moins qu'avant) on est pas content car c'est pour de mauvaise raison.

 

Bref eux ils sont cynique et nous aigris

Link to comment
Share on other sites

En tant que transfuge de nanarland, j'aurais du mal à faire la vierge effarouchée.

 

Mais inviter le réalisateur sans lui dire que les gens vont se foutre de lui, je trouve ça naze.

Faut rire avec les réalisateurs, pas d'eux.

Link to comment
Share on other sites

Mais inviter le réalisateur sans lui dire que les gens vont se foutre de lui, je trouve ça naze.

Faut rire avec les réalisateurs, pas d'eux.

 

Vi vi, le docu Best Worst Movie est plutôt drôle, mais des qu'arrive le passage avec Fragasso ca devient un truc de petit malin pas franchement sympathique.

Nanarland est allé a la rencontre de Harisson, Stuart Smith, Max Thayer et j'en passe (suffit de voir la page des intw pour s'en rendre compte http://www.nanarland.com/interview/) mais la pour ces soirées americaine y a pas ce coté "on va essayer de comprendre"

 

Bref bof bof

Link to comment
Share on other sites

Ouais, c'est clairement une démarche que j'aime pas du tout et qui est vraiment contraire à la notre (nanarland je veux dire). Pour commencer nous on aime passionnément tous ces films, pour leurs défauts certes mais on les aime. Et on a qu'une envie, c'est de laisser la parole à ceux qui les ont commis pour que le monde comprenne l'envers du décors et qu'ils puissent se défendre.

 

Après c'est clair que la frontière entre cette démarche et la démarche que tu décris (et décrie, ahahaha! jeu de mot en force!) Cyril est très mince, et nous même sur nanarland à nos débuts il a pu nous arriver d'être un peu (voire beaucoup) "petits cons" sur les bords.

 

Je sais pas si cette façon de considérer les films va se répandre ou pas, et si c'est générationnel ou pas. Disons qu'il faut toujours trouver un juste milieu entre ce genre démarche ou genre MST3K, et celle de wild side qui essaie de faire passer tous les shaw brothers pour des chefs d'oeuvre du 7ème art, alors que c'est justement leur kitshitude qui peut nous les faire aimer aussi.

 

Bon maintenant il faut aussi parfois accepter de voir certains films qu'on aime beaucoup être un peu décriés et mal compris d'un public plus mainstream. L'exemple typique c'est la rage du tigre: Pour moi chef d'œuvre quand on est impregné des codes du genre, mais quelqu'un pour qui ça serait le premier wu xia pian, ça peut preter à sourire! Je peux comprendre ça, même si ça me gave. Mais bon c'est encore un autre débat.

 

Après on va dire que c'est à nous de défendre notre approche de ce genre de cinéma différent, déviant et improbable et de le clamer à la face du monde Je pense que grâce à internet, le public devient de plus en plus cinéphile et connaisseur, et c'est une vraie chance!

Link to comment
Share on other sites

En l'etat il n'est pas question de dire "ouhhhh les vilains ils disent du mal de Birdemic et Troll 2 et c'est injuste" car sinon ca serait etre de mauvaise fois

Nan par contre la pour le coup c'est juste du foutage de gueule sans point de vue sur le pourquoi du comment, un diner de con quoi.

Link to comment
Share on other sites

la plupart des gens qui vont à la nuit excentrique y vont dans cette optique. C'est pour que cela que le site Nanarland marche toujours sur un fil très très fin. C'est d'ailleurs plus intéressant de se focaliser sur un réal ou un film comme Martin avec Devil's Story car là tu peux raconter pas mal de choses. Après le site mélange trop de chose et donc pour moi le fil est souvent coupé. Mettre Lady Oscar dans les nanars je ne pige pas.

Donc le public mélange un peu tout et va au plus simple. Se foutre des films. On se tape un nanar et point barre. Le public n'a pas envie de se prendre la tête pour savoir si il faut aimer passionnément un titre en particulier

C'est pour ça qu'autant j'apprécie les gens de Nanarland car se sont des passionnées, autant je trouve les itv top, autant je pense que sortir Devil's Story est une bonne idée si elle est bien traîté (les fans de nanars pourront se marrer et ceux qui veulent découvrir un film décalé pourront se taper les docus pour en apprendre plus) autant je ne suis pas un gros fan du site car sans véritable but à mes yeux.

Link to comment
Share on other sites

Dur.

 

Le problème avec la question du nanar c'est qu'elle est forcément en partie subjective. Lady Oscar, pour reprendre ton exemple, m'avait pas paru super nanar et d'ailleurs tu remarqueras que la deuxième note de Mr. Klaus est d'à peine 0,5. La justification de Nikita était de dire que le délire historique du dessin animé pouvait passer en tant que dessin animé, mais dans un film réalisé par un français, c'était trop de trop.

Dans l'ensemble, je trouve que le fait que la plupart des chroniques passe par le forum avant permet de tempérer beaucoup de choses.

 

Pour ce qui est de la nuit excentrique, à mon avis il y a vraiment de tout, des forumers cinéphiles, aux lolitas-gothiques de 40 ans travesties qui passent leur temps à se photographier.

J'ai surtout ressenti cet aspect des choses lors des absurdes séances sur Nantes (et d'après ce que j'ai compris à Paris c'est un peu pareil), avec le présentateur qui chauffe à mort, et ça donne des trucs bizarres comme les gens qui gueulent "ça doit être dur le lycée en Chine" pendant Fudoh de Miike, et c'est pour ça que j'y vais plus (ça et le fait que j'habite plus à Nantes, bien sûr).

 

Bref, c'est compliqué.

Link to comment
Share on other sites

Cyril est très mince

 

 

 

C'est son régime. Ca marche super bien.

 

 

Le débat, c'est celui du débat du bon et du mauvais chasseur :

 

Tu vois les américains, ils rient des mauvais films, mais ils sont méchants, ils aiment pas les réalisateurs.

 

Que les français, ils rient des mauvais films, mais ils sont gentils, ils aiment les réalisateurs.

 

 

Sérieusement, sur le dvd allemand de mission las vegas de Norbert Moutier, y a une voix off qui s'intercale dans les moments de silence pour pointer les faux-raccords et se foutre de la gueule du film, de façon pas du tout drôle, et c'est casse-couille.

Link to comment
Share on other sites

  • 2 weeks later...

Bon les allemands rajouter des voix off pour dire des conneries, c'est aussi leurs specialités (avec la bière et les saucisses). J'ai dejà vu un spaghetti (serieux) avec Terence Hill massacré comme ça.

 

Sinon le débat...Bon je reconnais que faire déplacer Fragasso pour se foutre de lui alors qu'il est persuadé qu'on va lui faire une standing ovation est d'un gout douteux. D'un autre côté, qui ici a vu Troll 2 en se disant "diantre, que diable cet esthtète de Fragasso avait-il en tête au moment de tourner la scène du pote en pot ?" ? On va pas me faire croire que tout le monde a vu Troll 2 ici autrement qu'en se tenant les côtes de rire, avec de la bière et une poignée de potes ( si vous avez des amis).

 

 

En fait, désolé Nanarland, je vois pas la différence de concept avec une Nuit Excentrique (je crois que Luigi Cozzi avait été une fois invité ? comment a-t-il pris les reactions quant à Starcrash ?)

Link to comment
Share on other sites

En fait, désolé Nanarland, je vois pas la différence de concept avec une Nuit Excentrique (je crois que Luigi Cozzi avait été une fois invité ? comment a-t-il pris les reactions quant à Starcrash ?)

 

nope, c'était pas à une nuit excentrique que Luigi Cozzi était venu. il n'y a jamais eu de guest star à une nuit excentrique, et si l'idée nous a déjà effleuré l'esprit, on s'est toujours dit que ça serait compliqué justement rapport aux réactions du public. Mais en revanche, chaque année on présente un doc qui donne la parole à une de nos stars et à chaque fois justement c'est apprecié parceque ça permet de rendre hommage à leur contribution au cinéma, quelle qu'elle ait été, en général c'est assez apprécié par le public parce qu'à chaque fois on rencontre l'être humain derrière l'acteur ou le réalisateur interviewé.

 

Pour Luigi Cozzi, c'était donc à une soirée Starcrash à Montreuil, et il avait été sincèrement touché et ravi de voir le public prendre du plaisir devant son film, parceque c'était justement dans ce but là qu'il l'a fait et je pense que même si la patine du temps accentue certains côtés amusants du film, je pense pas qu'il aie jamais pensé starcrash comme une œuvre à contempler religieusement sans se marrer. Mais c'est effectivement pas le cas pour 100 % des films passés en nuit excentrique, mais on doit quand même pas en être loin malgré tout.

 

Sinon à savoir aussi Bernard Launois a été ravi d'apprendre qu'il y a eu du monde en salle pour Devil story et que le public a réagis favorablement, même si c'était pas de la manière à laquelle il avait pensé quand il avait fait le film.

Link to comment
Share on other sites

Pour Luigi Cozzi, c'était donc à une soirée Starcrash à Montreuil, et il avait été sincèrement touché et ravi de voir le public prendre du plaisir devant son film, parceque c'était justement dans ce but là qu'il l'a fait et je pense que même si la patine du temps accentue certains côtés amusants du film, je pense pas qu'il aie jamais pensé starcrash comme une œuvre à contempler religieusement sans se marrer. Mais c'est effectivement pas le cas pour 100 % des films passés en nuit excentrique, mais on doit quand même pas en être loin malgré tout.

 

ça avait gentiment rigolé devant Hercule et Starcrash si je me souviens bien, mais comme tu dis ce sont des films funs qu'il n'y a pas de raison d'aborder le plus sérieusement du monde, ça c'était tres bien passé. Il y a bien de jeunes sauvageons qui avaient sorti à Caroline Munro qu'elle était grosse (ou vieille ou moche, je sais plus) mais elle ne l'avait pas mal pris (ou alors personne ne lui avait traduit).

Link to comment
Share on other sites

Il y a bien de jeunes sauvageons qui avaient sorti à Caroline Munro qu'elle était grosse (ou vieille ou moche, je sais plus) mais elle ne l'avait pas mal pris (ou alors personne ne lui avait traduit).

 

 

Je pense qu'on devrait tuer ces jeunes (même si elle pèse 150 kg maintenant, je sais pas je me rappelle plus des photos)

Link to comment
Share on other sites

×
×
  • Create New...