Jump to content

Straw Dogs - Rod Lurie, 2011


Kerozene
 Share

Recommended Posts

 

Les Chiens de Paille (Straw Dogs) subira aussi les foudres des remakes, et c'est Rod Lurie (Le Prix du Silence) qui est à la barre du projet. "Nous sommes à la fin de la post production [...] Je pense que tout se passe très bien. C'est un film très intéressant parce que l'on remake quelque chose d'assurément iconique et je pense que les gens ont des attentes très spécifiques et nous espérons y répondre." Le métrage est prévu pour le 11 septembre 2011 aux Etats Unis. Le film sera cependant plus soft que l'original afin de toucher un public plus large : "Je pense que c'est aussi intense sinon plus que l'original. Je lis constamment sur les blogs comment nous allons atténuer la scène de viol et la violence dans le film, ça sera une des principales attentes que le public aura. C'est un film dur, c'est très excitant et déconcertant." Ce remake suivra le scénariste David Summer - interprété ici par James Marsden (The Box) - qui emménage avec sa femme dans sa ville natale. Une fois sur place, les tensions au sein de leur mariage et les vieux conflits avec les locaux refont surface, menant à une violente confrontation. L'utilité d'un tel remake est fortement discutable tant ce film aura marqué l'esprit des cinéphiles, la volonté de toucher un public plus large est honorable mais on sait généralement là où ça mène.
Link to comment
Share on other sites

D'autant qu'à l'origine la scène de viol de Susan George a été totalement édulcorée sur demande express de sa part quand elle a vu sur le tournage qu'elle devait être sauvagement sodomisée

 

Je rappelle que les remake en général sont destinés aux ados n'ayant pas connaissance du film original.

Link to comment
Share on other sites

  • 3 months later...
  • 1 month later...
  • 1 year later...

Ben c'est pas si mal....

On est loin de l'ambiance sulfureuse et de l'ambiguité du film de Peckinpah, et là où Big Sam parvenait autant à jouer avec nos nerfs qu'avec notre conscience même, le film de Rod Lurie opte pour une approche plus confortable et donc forcément moins perturbante. On s'y attendait....

Mais si on fait abstraction du film original, ça s'avère plutôt solide et c'est même plaisant à regarder. C'est techniquement bien foutu, la photo est superbe, les acteurs cartonnent et tout particulièrement James Woods qui s'en donne à coeur joie dans le rôle d'un coach de football américain alcoolique qui frise l'hystérie à chacune de ses apparitions. "Straw Dogs" version 2011 n'a donc rien de honteux, c'est juste une version aseptisée de l'un des films les plus redoutables n'ayant jamais été fait.

Link to comment
Share on other sites

 Share

×
×
  • Create New...