Jump to content

Les Désastreuses Aventures des orphelins Baudelaire


Fabrice
 Share

Recommended Posts

Lemony Snicket's A Series of Unfortunate Events - Brad Silberling (2004)

Suite à l'incendie du manoir Baudelaire et de la mort de leurs parents, Violette, Klaus, et Prunille se retrouvent orphelins. Monsieur Poe, le directeur de la banque où est entreposée la grande richesse de cette famille, est donc en charge de confier les enfants au parent le plus proche de Monsieur et Madame Baudelaire. Cet homme, c'est le comte Olaf. Un sinistre acteur égoïste et vantard, qui ne cherche qu'à se débarrasser des enfants et mettre la main sur la fortune familiale de ceux-ci.

 

Suivra ainsi une suite d'aventures désastreuses pour les enfants, passant d'oncle en tante, recherchant une famille adéquate pour vivre jusqu'à leur majorité. Bien sûr le comte Olaf usera de terribles stratégies pour éliminer les autres membres de la famille et ainsi remettre la main sur les orphelins et leur richesse.

XWB1HGnA3tA

 

Je viens de revoir ce film ma foi fort sympathique, surtout venant de Brad Silberling qui a quand même pondu Casper et la Cité des Anges.

D'ailleurs je ne pense pas que la (relative) réussite du film vienne de lui, sa mise en scène étant assez plate, mais plutôt du matériau de base, du directeur de la photo, des décorateurs, du compositeur de la très belle musique, et des acteurs avec bien sûr un show Jim Carrey.

C'est même carrément un festival, les allergiques peuvent s'abstenir, parce qu'il s'en donne à coeur joie, en improvisant à fond d'après ce que dit le réal dans les suppléments.

Les deux jeunots qui jouent les enfants Baudelaire sont très bons aussi, même pour moi qui déteste les gamins. D'ailleurs elle a quel âge la fille, parce que dans le film elle est miam !

 

Pas mal pas mal, esthétiquement réussi, étonnament sombre dans l'esprit, bien joué. Une assez bonne surprise.

 

PS : Le générique de fin est magnifique, un petit bijou d'animation.

 

4/6

Edited by Guest
Link to comment
Share on other sites

J'avais également apprécié le film à sa sortie. Je veux me prendre le DVD depuis.

 

Et Emily Browning ! Méga miam c'est clair ! 16 ans par contre, profitons-en, ce sera bientôt plus tellement interessant. Entre Lindsay Lohan et Christina Ricci...

 

 

 

Un MEGA POSTER GEANT ICI : http://www.emily-browning.com/gallery/albums/publicappearances/lemonylondon/01.jpg

Link to comment
Share on other sites

surtout venant de Brad Silberling qui a quand même pondu Casper.

 

Perso je trouve que "Casper" est une vraie réussite. Je n'avais aucune envie de le voir, et je l'ai fais suite à des conseils d'amis qui m'ont assuré que c'était pas du tout ce que j'avais peur que ça soit et effectivement, c'est un film pour enfants, OK, mais un bon, pas un truc mièvre à deux balles, juste un beau film touchant, bien foutu, sympa et avec le meilleur cameo de l'histoire du cinema.

 

Désolé pr le léger HS

Link to comment
Share on other sites

Ah bah là je suis soufflé, je voulais écrire un truc sur (citons le titre français) "Les désastreuses aventures des orphelins Baudelaire" et hop... Un thread apparaît ! Merci Buralo !

 

COMMENT PEUT-ON PASSER A COTE DE CA ?

 

Je ne l'avais pas vu au cinéma, refroidi par des "cinéphiles" aigris m'assurant que cette boursouflure était une énième ode à la connerie de Jim Carrey (précisons que je vénère Jim Carrey, mais c’est un autre débat), faite par un tâcheron (« Casper » mouahahhahha), et que le film ne s’adressait ni aux enfants, ni aux adultes… Quel con je suis… Je boycotte 99.9% des projections de presse pour éviter ce genre de réactions minables et là, je me suis laissé convaincre.

 

Pis un jour, j’ai reçu le DVD.

 

Comme je suis maso et, j’espère, vraiment amoureux du cinéma, je veux voir tout… Le maximum en tous cas.

 

Un soir, on décide avec un pote de foutre la galette dans le lecteur et hop… Mutisme complet pendant toute la projo et sourires béats à la fin…. HEU-REUX !

 

Comme le dit Buralo, Silberling ne se foule pas dans la réalisation mais pour moi c’est une qualité. On apprécie d’autant mieux le jeux incroyables des acteurs (les gosses sont absolument excellents… EXCELLENTS ! Et si vous me connaissez un peu vous savez pourtant à quel point les enfants dans les films américains récents me font vomir… Shayamalaneries et Spielbergueries comprises…), les magnifiques décors et créations graphiques (la maison de Meryl Streep est une tuerie visuelle) et on se concentre sur les mots (VF à bannir of course), les accents, les circonvolutions grammaticales, on entre dans ce monde sans jamais être distrait par une surabondance d’effets de caméra. La réalisation est peut être discrète, elle n’en est pas moins fine.

 

Autre qualité : La musique de Thomas Newman… A la fois complètement exubérante et totalement impliquée dans la narration (le thème de l’elfe est a hurler tellement c’est beau et fun !!), à faire passer Danny Elfman pour un émule de la StarAc. D’ailleurs je me demande si le coté petit Elfe du début, avec la musique qui va avec, n’est pas un pied de nez à l’exubérant homme-elfe…

 

Alors oui, je comprend les réactions blasées face à ce film qui ne rentre pas dans les cases prédéfinies de la pensée unique telle que nous la vivons, mais franchement je n’avais pas eu autant la gaule devant un film « pour les enfants » depuis au moins « L’étrange Noël de Monsieur Jack » (merci Henry Selick !) . Parce que justement, « les orphelins Baudelaire » n’est pas un film pour les enfants. Ni pour les adultes. Ca c’est vrai. C’est un film qui s’étend au-delà des idées préconçues sur l’innocence ou la responsabilité. Ca touche le tréfonds des sensations qui n’ont pas d’âge, pas de rôle social, pas fonction préconçue quoi. Une vraie belle fable que ne peuvent évidemment pas apprécier les « amateurs de cinéma » conditionnés au lisse marketing Hollywoodien. L’inverse total de ce qu’est devenu (ou peut être « était » finalement) Tim Burton et son cinéma régressif (ceci dit en toute amitié et gratitude pour le bonhomme).

 

Alors j’ose… un « petit chef d’œuvre ».

 

Revenons sur Carrey… Qu’on aime ou pas le gars (même si j’ai du mal à comprendre qu’on ne puisse pas convenir de son talent), ses compositions multiples dans le film sont d’une finesse (ben oui) absolue. Jouant le rôle d’un acteur raté, pauvre, cynique, diabolique, et adepte du déguisement, il en rajoute dans le sordide et le malsain tout en restant le personnage le plus fascinant du film. Et ce sans jamais jouer la carte du « zavez vu mon personnage est méchant mais finalement pathétique ». Non. C’est un méchant, méchant, méchant, méchant, point barre. Jusqu’à présent, je pense que seuls certains Disney de haute volée arrivait à ce point à rendre le mal aussi fascinant sans tomber dans le pathos en vogue de nos jours (se rappeler de la sorcière de Blanche Neige ou Cruela Denfer). Et entre deux mimiques et exubérances, la diction, le ton, la crédibilité de Carrey est admirable. Entre Andy Kaufman et le Mask naissent les personnages du Comte Olaf. Et si l’on n’est pas en présence d’un grand acteur, je me coupe les couilles.

 

Idem pour Meryl Streep, sur-jouant à l’extrême son rôle d’ex-aventurière reconvertie en peureuse pathologique. D’une justesse rare.

Idem pour le grand Billy Connoly, l’écossais ex joueur de banjo chez les « Humblebums » ( ) et one-man showiste irrésistible. Ici dans un rôle rapide mais essentiel, et ressemblant,dans la diction comme dans la gueule, de façon presque effrayante à John Cleese.

Idem pour Timothy Spall (Mr. Poe) etc… etc…

 

Pis y-a Emily Watson dont je ne dirais rien, préférant aller m’essuyer.

 

Pis il y a la gamine, la petite Sunny (connais pas le nom en français…). La gosse qui bouffe tout ce qui passe à sa portée et qui offre des « ga » et autres « beubeu » pleins de sens sous-titrés. Une gamine irrésistible. Espérons que la coke ne lui montera pas au nez…

D’ailleurs une anecdote pour ceux qui comme moi n’avait pas capté… « Sunny » est jouée par DEUX sœurs jumelles… Kara et Shelby Hoffman. Kara ayant une peur bleue des serpents

 

 

J’arrête là ce coup de cœur mais bon… Je vous conseille tous la vision de ce morceau de cinéma. Un truc rare qu’il serait con de rater.

 

 

PS : Comme DPG j’ai trouvé « Casper » très plaisant… Une bonne surprise mais qui reste tout de même un film de gosse. Loin de la chaleur de ces désastreuses aventures.

 

PPS : Ce matin, j’ai fais poster (je ne peux toujours pas sortir de chez moi) 5 lettres vers mon frère et des amis, contenant chacune une copie (ouh la la c’est mal) du film… Et là je tombe sur ce thread.. désolé pour l’emportement…. je suis heureux.

Link to comment
Share on other sites

Assez d'accord avec tout ce que dit meltingman donc, peut-être à un niveau un chouilla moindre.

 

Ce qui a dominé chez moi c'est la surprise, parce qu'au vu du réal et du sujet je m'attendais vraiment à un truc niaiseux et c'est tout le contraire.

Concernant Jim Carrey il y a des bonus assez intéressants sur le DVD, sur la façon dont il s'est composé ses personnages.

Link to comment
Share on other sites

Raaaah j'adore

 

http://www.allocine.fr/film/critiquepublic_gen_cfilm=46317&note=0.html

 

je me suis acheté le dvd , que j'ai réussi à avoir en francais ! Et quelle déception , le film est plat , les effets spéciaux sont américains (qui en mette plein la vue puis en réalité c'est assez mal fait) En revanche les costumes et le maquillage , et la seule qualité du film ! Comment passer de ETERNAL SUNSHINE à ORPHELINS DE BAUDELAIRE ! Jim m'a décu ! Surtout que si on regarde bien , on le voit pas beaucoup (il apparait à la 20ème minute) Donc vraiment décu , vivement Bruce Tout Puissant 2 ou L'homme qui valait trois milliards !

 

Mouahahahhahhahhahhahhha !!! (Euh sinon Carrey est à l'écran les 3/4 du temps.... Sachant qu'il n'est pas le "héro" du film puisque ce sont les enfants, c'est plutot pas mal quand même)

 

ATTENTION : Si vous souhaitez, vous sentir mal à l'aise, regardez ce film nauséabond. L'atmosphère est stressante, l'intrigue inexistante et la prestation de Carrey édifiante. Surtout pas un film pour les enfants dont l'imaginaire risque de se peupler de cauchemars...

 

Re-mouuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuahahahhahhahahhahhaha !!! Donner des pitis elfes aux tits nenfants blonds donnez !!!!

Perrault, Grimms et autre sorcière blanche neigeuse passez votre chemin bandes d'inconscients !!!! Vous réveillez l'imaginaire et ça c'est pas bien...

 

Quelle déception ! Un jim Carrey qui ne m'a pas fait rire une seule seconde, c'est rare ! Le scénario s'enchaine par de petites scenettes. La fin nous laisse sur notre faim. Le rythme est pour le moins... LENT, très lent. J'ai failli crier aux acteurs : "Dépechez-vous, je dois rentrer chez moi !"

 

Est-ce un film supposé comique ? Non...

Est-ce une prod Bruckheimer ? Non....

 

Mouaha eugaine....

 

desastreux!!! un film à l'humour grinçant et ressemblant aux films sans paroles... avec !!!

 

Ah la la ces merdes de films sans paroles et en noir et blanc... lala...

 

 

Bon comprenons nous bien... je ne fais pas de l'intolérance là. Tout le monde à le droit d'apprécier ou pas un film. Mais là les arguments avancés me font doucement rire et conforte mon idée de la montée du prémaché et prédigéré... Ce que ce film n'est point. Point.

Edited by Guest
Link to comment
Share on other sites

Grace a l'insistance de certains membres unigenouistes de ce forum, j'ai eu l'occasion de visionner le dit objet pendant l'ete.

 

Eh ben, bien m'en a pris, j'aurais amerement regrette d'etre passe a cote de ce fantastique film.

Beau, envoutant et merveilleux (dans le sens "conte pour enfants"), donc enchanteur, ce qui n'etait pas arrive depuis...oh, bien trop longtemps ma foi.

Superbement interprete (le trio d'enfants en tete), avec bien entendu l'enorme prestation survoltee de ce geant qu'est Jim Carey (et pour les sceptiques, n'hesitez pas a revisionner "Man on the moon" entre autres), superbement photographie (les decors studio sont vraiment mis en valeur)...bref, un film beau, parfait (si si, j'ose !), un peu ce qu'aurait pu faire un Tim Burton (le parallele est inevitable), si seulement il ne s'etait pas fourre un parapluie en guimauve dans le derche.

 

Et le DVD tourne toujours parmi mes proches (d'ailleurs, le DVD est fastueux, limite indispensable). Seance de rattrapage pour tout le monde !!!

Diantre, je suis presque en etat de manque...

Link to comment
Share on other sites

Melti me l'a fait découvrir dimanche dernier et ce qui me viens à l'esprit quand je repense au film est "sans défaut"

 

Donc bref j'adore et à mon tour j'essaye de propager la bonne parole.

 

Le dvd est une tuerie technique, l'image est fantastique, le son cristallin !

Pas encore vu les bonus mais ça va venir.

 

Du tout bon, merci encore melti d'avoir fait le forcing (même si je savais déjà que le film était autre chose qu'une pantalonnade comme le chat chapeauté)

Link to comment
Share on other sites

  • 2 weeks later...

ayé, vu et je me joins au concert de louanges.

J'ai vraiment adoré a tout point de vue ( cf post de melt qui est trés juste).

Juste un regret : on ne sait absolumment rien de la société secrète qui semble etre a l'origine des evenements. J'espere une suite donc.

J'avais trés peur de me retrouver avec du sous Potter/jack Skeletton et en fait pas du tout. C'est beaucoup plus méchant.

La musique est superbe, les acteurs sont tous excellents, des enfants a Olaf en passant par tonton Monty (pas fait gaffe au nom pdt le film, je viens de réaliser ), tous parfaits.

Les enfants sont parfaits (big up pour violette), le coup du sous titrage du bébé est comme il faut.

Le générique de fin est un modèle a suivre, comment enfin faire que les gens restent jusqu'au bout, ben voila.

Je vais surement le montrer a ma fille mais ce n'est pas un film pour enfant, enfin, c'est un film pour tous, dont les enfants.

Link to comment
Share on other sites

Raaaaah Bast ca fait du bien de lire ton enthousiasme au levé !!!

 

Saches qu'un ami à moi parlait la dernière fois d'acheter un cadeau d'anniversaire pour sa fille de 9 ans. Je lui conseille donc le film. Il veut le regarder et au bout de 20 minutes me dit "Mais c'est peut etre un peu violent pour elle non ?". "NON !!!! Fais moi confiance, achete lui ça....".

 

depuis 2 semaines, la gamine a regardé le film une dizaine de fois et connait les dialogues par coeur...

Link to comment
Share on other sites

  • 3 months later...

J'en sors, merveilleux tout plein

 

Les enfants sont excellents, expressifs, attachants, touchants en 3 scènes alors que d'habitude dans ce genre de films il en faut des tonnes. Ils tiennent vraiment le film sur les épaules, et j'adore cette distanciation permantente que permet l'ajout du narrateur. Direct dans mon petit top perso des films pour enfants qu'ils ne sont pas niais et plein d'invention, aux côté des vieux Burton, du Secret de la Pyramide, ou du 2ème Famille Addams (ouais, je sais, mais j'y peux rien j'adore ce film )

 

Et Thomas Newman décidément tu es God.

Link to comment
Share on other sites

Je l'ai revu récemment, en DVD. Et j'ai encore plus apprécié qu'au cinéma. Voilà ce que j'avais pensé à l'époque :

 

Une très bonne surprise. Je pense pas pouvoir apporter grand chose de plus à ce qu'on dit mes amis du dessus. Direction artistique parfaite, casting maîtrisé (les enfants sont impressionnants de sérieux, Jim Carrey en roue suffisamment libre, guest stars bien présentées), un bien beau conte. C'est effectivement très sombre, y'a même des scènes plutôt impressionnantes du genre l'attaque des sangsues (c'est monstreusement efficace - un peu trop peut-être ). Seul petit reproche : j'ai trouvé que le mystère de l'intrigue avait du mal à traverser l'histoire avant de parvenir la conclusion. On a une succession d'"infortunate events" sans vraiment qu'on puisse mettre le doigt sur le but à atteindre par les héros, au final. C'est peut-être pas rappelé assez souvent, je ne sais pas. Du coup, on voit légèrement le temps passer.

 

Mais le film se finit d'une manière très émouvante. Silberling a beaucoup de mérite je trouve. Il a fait ici un film plus que charmant.

 

Mais maintenant j'en pense que du bien

Link to comment
Share on other sites

  • 1 month later...

Un gros bof. Ok visuellement c'est sublime. Ok Jim Carrey est le plus grand sur cette terre, ok la gamine est encore un peu jeune (quoique) mais elle fera triquer pas mal d'ado sur cette terre.

Mais bon ... tout ca pour quoi ? Quel est le but ? Les gamins n'évoluent pas pendant tout le film. Leurs connaissances ne leur servent que 3/4 fois dans tout le film ... et àla fin je me dis .. heu il voulait dire quoi ce film ?

J'oubliepas le générique de fin de 12 minutes. hallucinant

Link to comment
Share on other sites

ben pour moi un film doit aussi avoir un but de temps en temps. Alors ok c'est beau et ca se laisse voir ... mais à la fin je me suis poséla question "c'était tout ce qu'il a à me dire le réal ?"

Et jesuis persuadé que personne ne me répondra et que l'on balancera des conneries tout le long du thread

Link to comment
Share on other sites

ben pour moi un film doit aussi avoir un but de temps en temps. Alors ok c'est beau et ca se laisse voir ... mais à la fin je me suis poséla question "c'était tout ce qu'il a à me dire le réal ?"

Et jesuis persuadé que personne ne me répondra et que l'on balancera des conneries tout le long du thread

 

C'est pas toi l'autre jour qui disais que les films d'horreur 70 n'avait aucun autre but que de nous divertir et qu'il fallais pas y chercher le scénario ultime ?

Link to comment
Share on other sites

  • 1 year later...

Je n'avais jamais lu ce thread, je me moquais pas mal de ce film, mais une diffusion hélvète hier soir m'a fait songer qu'il était opportun de se taper une grosse prod de manière décontractée du gland en sirotant du thé et en bouffant des chocolat en compagnie de madame.... La soirée pépère quoi, le genre de moments où tu privilégies l'activité cérébrale à son minimum dans un esprit de pure détente. Et là, quelle ne fut pas ma surprise de découvrir un film diablement beau, fascinant et inéspérément tordu! Je ne vais pas m'étaler vu que certains ont déjà fait cet effort. Carrey est excellent, meilleur que jamais, la petite Browning est prometteuse (et on espère metteuse pro à l'avenir - à voir prochainement à l'affiche du remake de TALE OF TWO SISTERS), les effets et les maquillages sont excellents, les décors, les costumes, cet univers anachronique... Il est vrai que la nature du club de la longue vue reste un mystère un peu frustrant, mais fermons les yeux pour profiter des qualités du film puisque celles-ci sont aussi inattendues qu'inespérées... Ce film est ce que Tim Burton cherche à faire sans succès depuis 15 ans.

Link to comment
Share on other sites

 Share

×
×
  • Create New...