Jump to content

Excision - Richard Bates - 2011


Ben
 Share

Recommended Posts

Cette affiche est très grosse.

 

 

Pauline isn’t your typical teen. She picks scabs, dissects road kill, and fantasizes about performing surgery on strangers. Her fascinations disturb her parents and her classmates. Pauline reserves special disdain for “the church” and her “therapist,” Reverend William, who, in Pauline's mind, is in no position to judge, or indulge in, her psychosexual fantasies. No one understands Pauline except for Grace, her younger sister, who suffers from cystic fibrosis. An outcast at school and at home, Pauline decides she is ready to lose her virginity. . . and this is when the weirdness really begins.

 

C'est tiré d'un court du même nom du même réal de 2008, et ça fait forcément penser à Teeth.

 

 

 

 

 

 

 

Traci Lords

Malcom McDowell

John Waters

Une nana qui mange un tampon

Une tête

 

Ce sera donc super. Ou alors juste un pétard mouillé.

Quoi qu'il en soit, c'est super tout ça.

Link to comment
Share on other sites

Ain't it cool news

 

Excision kind of has that Serial Mom John Waters tone, that slightly exaggerated world view that makes his films stand out and focuses on a weird girl in an even weirder family. This is the kind of film that casts Traci Lords as a super Christian mom and a 90210 hottie as the ugly girl. And they do ugly Annalynne McCord up here. Dumpy barely describes her… oily hair, horrible skin, false teeth that are too big for her mouth… it’s not just the typical “put a pretty girl in glasses” territory here. They go the extra mile.

 

McCord’s Pauline is obsessed with blood and boy does it show. She has some daydreams that are downright disturbing and that’s saying something considering what happens in the rest of the movie.

 

However, the film isn’t just an exploitation flick. There’s some real smart filmmaking going on here, setting up expectations and taking the audience down a completely unexpected avenue. There’s a lot at play here… the gross-out movie, the underdog movie, the crazy girl movie, the first time movie… all that is in here, but writer/director Richard Bates Jr. makes sure you’re never in a position to guess what happens next.

 

Excision is a weird one, but one that comes from a place of such passion that you can’t help but become infected with it’s unique vision and tone. The audience for a movie like this isn’t big, but man will they be loyal. People who love this film will LOVE this film.

 

Pas mal de reviews de ce genre suite à Sundance, qui disent que le film est pas mal sans être mortel, et mettent surtout en avant son côté unique/original/personnel; le genre "film à voir" car différent.

Link to comment
Share on other sites

  • 3 months later...
  • 5 months later...

vu avec des potes (mais on etait concentré), hmmm.

 

s'pas mal, mais c'est vraiment survendu sur le cote trash (moins hard que du todd solonz, mais plus graphique). ca se perd bien en court de route. realisé correctement, bien interpreté, mais c'est tout.

 

pour info, le titre est juste du marketing (un peu comme Massacre a la tronconneuse ).

 

ps: Ben, je viens juste de comprendre ton jeu de mot sur "grosse"

Link to comment
Share on other sites

Ah ah merde, j'ai l'air con, c'était pas voulu, le jeu de mot

C'est juste que je voulais pas redimensionner l'image

 

Sinon je l'ai vu aussi au NIFFF, et en effet, c'est clairement pas aussi trash et malsain qu'on pourrait l'espérer. Ca cherche d'ailleurs pas forcément à l'être, c'est plus une comédie sur l'adolescence qu'un film gerbant et rentre-dedans, même si on a quelques passages glauques. Donc pas ce à quoi je m'attendais mais très sympa, paradoxalement un peu gentillet au final, le sujet toujours casse-gueule de l'ado paumée plutôt bien traité, et un casting au poil.

Finalement, ce qui va sûrement faire le plus de tort au film, c'est cette image sulfureuse.

C'est con.

Link to comment
Share on other sites

vu à l'étrange Paris et gros coup de coeur pour ce film. La dernière image me hante encore.

 

c'est ultra classique sur la forme (malgré les séquences fantasmagoriques le chemin est balisé) mais c'est bien retors au final car en ce qui me concerne je ne pensais pas à une fin si dramatique.

Link to comment
Share on other sites

  • 9 months later...

Bien aimé pour ma part. C'est vendu comme un badasserie horrifique crade et vulgaire mais en fait c'est assez compliqué de classer "Excision" dans un genre particulier.

Ça démarre comme une comédie de mœurs un peu trash sur l'adolescence et les banlieues américaines de classe moyenne. Mais plus le film avance, plus c'est glauque, jusqu'à l'issue finale dramatique, qui m'a franchement laissé sur le cul et me hante encore !

 

Et puis franchement Annalyne McCord est excellente, j'ai toujours su qu'elle avait du potentiel pour jouer autre chose que la petite pétasse blindée de thune de 90210 ou de Nip/Tuck. Mais la révélation en ce qui me concerne c'est quand même Traci : tout simplement LE rôle de sa carrière (non c'est pas Traci Forever ), magistrale en mère de famille puritaine désemparée. Le reste du casting est lui aussi très bon. Sinon John Waters, Malcolm McDowell et Ray Wises ont des rôles assez anecdotiques. Limite du caméo pour faire plaisirs aux fans.

 

Par contre les scènes de rêve étaient amha plus que dispensable, un peu racoleuses et inutiles. Ça donne l'impression qu'elles sont là parce que "bah oui c'est quand même un film d'horreur hein !" et surtout pour rallonger la durée du métrage quand même pas très long.

 

Bref, quelques défauts par-ci par-là mais une bonne surprise malgré tout !

Link to comment
Share on other sites

  • 2 weeks later...

Pas très conquis pour ma part. Je l'étais en fait pendant une bonne demi-heure (jusqu'à la scène de baise assez WTF), puis on se rend compte que le film est déjà allé au bout de son sujet et tourne en rond, comme un court qu'on aurait allongé. Et puis la fin est quand même ultra-téléphonée

Reste les deux actrices, une Traci Lords comme on l'a jamais vu (outre le fait qu'elle est très mal vieilli ) et une Annalyse McCord méconnaissable, avec une transformation digne de Charlize Theron dans Monster.

Par contre j'ai beaucoup aimé les scènes d'hallu, complètement gratos certes, mais plastiquement hallucinantes !

Link to comment
Share on other sites

 Share

×
×
  • Create New...