Jump to content

Pain and gain - Michael Bay (2013)


kevo42
 Share

Recommended Posts

Le nouveau film de Michael Bay, actuellement en tournage, suit les mésaventures de deux bodybuilders, joués par Mark Wahlberg et The Rock, qui tentent une escroquerie qui va mal tourner. Le film est vendu comme un Fargo avec des muscles.

 

La classe, avec des acteurs très en forme.

 

 

Link to comment
Share on other sites

A noter que l'ensemble est tiré d'une histoire vraie s'étant déroulée à Miami fin 99 - début 2000, même si nul ne doute que la vision de Bay en consituera une version XXL - d'autant que la dernière fois qu'il a posé ses caméras dans la cité de Sonny Crockett, ça a donné Bad Boys 2...

Link to comment
Share on other sites

oui mais quand Bay fait un film intimiste et personnel, ça donne Transformers

The Island est une commande. D'ailleurs ça ressemble au film de quelqu'un d'autre (Spielberg ?) où de temps en temps Bay en a plein le cul et fait tout exploser dans le middwest.

Link to comment
Share on other sites

  • 8 months later...
  • 1 month later...
  • 1 month later...
  • 3 months later...
  • 1 month later...

Oui bon quand même ça n'a rien à voir avec Les Anges Gardiens

Le film est pas si mal mais bien trop long et trop causant par moment.

Bay s'en sort bien mais ça reste quand même crade par moment (cameraman dans le champs, dans les miroirs, etc...), couleurs excessives...

Le cast est quand même ce qu'il y a de mieux, The Rock a enfin un rôle où il s'amuse un peu et il est magnifié dans certains plans.

Ça aurait pu être mieux avec l'histoire de base mais bon Miami fluo sous le soleil des 90's ça passe toujours.

Link to comment
Share on other sites

Ca y est il l'a fait, et ses éternels admirateurs vont en être tout tristes, car on peut l'affirmer sans risque, MB est maintenant un Auteur (notez la majuscule), car oui il l'a fait, avec PAIN & GAIN il prouve qu'il a des choses à dire (si) et qu'il peut filmer autre chose que de l'action ou des robots (un des moteurs du projet n'en doutons pas), mais sans se renier pour autant, car en injectant du fonds à un projet a priori débile (l'histoire vraie de trois culturistes kidnappeurs), il réalise un pur film sur la nature humaine, sur nous quoi, car au travers de la connerie monstrueuse de ses trois protagonistes, et pas seulement (tout le casting est débile à bouffer du foin, hormis Ed Harris bien sûr qui fait contrepoids) il nous montre que l'homme est gouverné par ses pulsions et ses rêves qui l'entraînent toujours vers le pire s'il n'y prend garde et renonce à quelques valeurs morales de base, et quelle meilleure époque que le Miami des années 90 pour cela, Bay faisant son coming-out au passage, car oui personne ne s'en doutait (comment si ? ) mais c'est un gros bourrin débile, ah, ah, qui, aidé par un scénario remarquablement écrit, va cependant prouver au monde entier qu'il a quand même une totale conscience de ce qu'il est (de ses erreurs ?) en allant toujours plus loin dans l'introspection et l'impensable (scène hallucinante où il rajoute un carton "ceci est toujours une histoire vraie" alors que The Rock fait griller des mains au barbecue en draguant une bimbo !), nous prouvant à sa façon son implication totale dans le film, grâce à sa mise en scène bien sûr, remarquable de rythme et de maîtrise, discrète et élégante (sans compter les acteurs superbement dirigés) et son besoin urgent d'enfin dire quelque chose d'essentiel et de définitif : nous sommes des êtres humains et on vous emmerde ! Bref si c'était les frères Coen qui avait commis PAIN & GAIN tout le monde crierait au génie mais là c'est Michael Bay, il faudra donc un peu de temps pour une vraie reconnaissance, mais tant pis c'est pas grave ça viendra tôt ou tard, et allez le voir au ciné, vous allez vous fendre la gueule comme jamais, moi j'y retourne fin août

Edited by Guest
Link to comment
Share on other sites

 Share

×
×
  • Create New...