Jump to content

Le Vent se Lève - Hayao Miyazaki (2013)


Benj
 Share

Recommended Posts

Inspiré par le fameux concepteur d’avions Giovanni Caproni, Jiro rêve de voler et de dessiner de magnifiques avions. Mais sa mauvaise vue l’empêche de devenir pilote, et il se fait engager dans le département aéronautique d’une importante entreprise d’ingénierie en 1927. Son génie l’impose rapidement comme l’un des plus grands ingénieurs du monde.

Le Vent se lève raconte une grande partie de sa vie et dépeint les événements historiques clés qui ont profondément influencé le cours de son existence, dont le séisme de Kanto en 1923, la Grande Dépression, l’épidémie de tuberculose et l’entrée en guerre du Japon. Jiro connaîtra l’amour avec Nahoko et l’amitié avec son collègue Honjo. Inventeur extraordinaire, il fera entrer l’aviation dans une ère nouvelle.

LVB5RUHYkzk

 

C'est bien mais sans plus.

L'histoire en elle même est intéressante, notamment l'histoire du japon d'avant la seconde guerre mondiale et le monde de l'industrie aéronavale. Mais l'histoire du type, ses rêves, ses ambitions, etc... me sont passés au dessus. C'est bien aussi de montrer cet ingénieur qui a engendré des engins de mort dans son intimité mais globalement je m'en suis un peu foutu de ses regrets.

Après le film est beau, y'a plein de petits trucs cools (l'allemand, l'incendie, les rêves...) mais finalement c'est ce que je reproche aux peu de Miyazaki que j'ai vu, c'est plein de petits trucs sympa dans un gros truc moyen.

Je n'ai vu que Totoro, Chihiro et donc celui là, Chihiro j'ai adoré quoiqu'un peu longuet, Totoro j'ai trouvé ça vain, un peu comme ce film.

 

En fait ça manque de Tanuki à grosses couilles.

Link to comment
Share on other sites

J'y allais plein d'enthousiasme, aimant vraiment tous les Miyazaki que j'ai pu voir jusqu'ici (soit une grosse moitié de ses longs) et c'est franchement une douche froide en ce qui me concerne ... Je ne suis jamais rentré dans le film, je me suis poliment ennuyé tout le long, et rien ne m'a vraiment marqué dans toute cette histoire que j'ai pu voir défiler devant mes yeux durant 2 longues heures... Alors oui, c'est toujours techniquement irréprochable. L'ambiance globale fonctionne aussi, avec toujours cette pudeur, cette mélancolie, ce côté "premier degré" rafraichissant. Mais franchement, hormis 2-3 scènes qui m'ont touché ici ou là, j'ai quand même trouvé ça vraiment vain, plan plan, ça ne m'a ni fait rêver ni ému, et je suis sorti de là plus que dubitatif... J'avais vraiment envie de l'aimer pourtant, mais tant pis, pour moi la sortie de scène du maestro est quand même plutôt ratée....

Link to comment
Share on other sites

pour moi la sortie de scène du maestro est quand même plutôt ratée....

 

En meme temps sa vraie sortie et son testament, ca reste Mononoke Hime, soit sa première annonce de départ à la retraite

 

Et je confirme, Le Vent se lève c'est un peu beaucoup chiant de bout en bout.

Link to comment
Share on other sites

 Share

×
×
  • Create New...