Jump to content

Vinyan - Fabrice Du Welz (2008)


Florent
 Share

Recommended Posts

Phuket, 2005. La quête désespérée d'un couple cherchant à faire le deuil de leur enfant disparu lors du tsunami. Leur voyage glisse lentement vers le cauchemar...

 

avec : Emmanuelle Béart, Paul Belhmer, Rufus Sewell, Julie Dreyfus.

 

 

 

 

Septembre 2008

 

Link to comment
Share on other sites

  • Replies 91
  • Created
  • Last Reply

Top Posters In This Topic

  • 2 months later...
  • 2 months later...

Bon le film ne sera pas a Cannes

 

C’est Jeudi. Ô les beaux jours.

 

La semaine a été particulièrement pénible. N’en doutez pas. Même si certains évoquent un éventuel repêchage du film en séance de minuit, j’ai fait mon deuil de Cannes. « Vinyan » ne fait pas l’unanimité chez les sélectionneurs, surtout à la Quinzaine des réalisateurs qui semble vomir le film. P.e un bon signe ? Bah, vous verrez par vous-mêmes.

 

Mercredi, j’ai déjeuné avec Jaume Balaguero, Paco Plaza, Xavier Gens et l’équipe WildSide à l’occasion de la sortie française de « REC ». Nokia et Wildside organisaient un jeu-concours. Parmi plusieurs scénarios, nous devions en choisir 5. Les scénarios retenus seront réalisés et apparaîtront dans les bonus du DVD de « REC ». Le déjeuner était agréable et plutôt joyeux puisque « REC » a bien démarré et il est probable que le film soit un vrai succès en salles. Tant mieux. J’aime beaucoup le cinéma de Jaume Balaguero. « La Secte sans nom » bien sûr. Mais plus particulièrement « Darkness » et ses 20 dernières minutes. Un grand moment de cinéma. Une puissante plongée dans un lieu clos qui nous fait vivre une expérience effrayante dans un noir profond et compact.

 

Bien sûr « REC » propose une approche plus « mainstream » et très loin de la sophistication de « Fragile », son dernier film. C’est un film malin, simple et efficace. Une attraction de foire. Spectaculaire et jouissif.

 

Le travail sur l’affiche se boucle et je commence à être content du résultat. La semaine dernière, nous avons organisé une séance de photo avec Emmanuelle. Je voulais avoir le visage de son personnage en très gros plan et qui regarde fixement l’objectif. Marcel Hartmann a pris les photos. Forcément très belles, comme Emmanuelle. Elle a eu un peu de mal à remettre sa robe de tournage. Moi aussi, ça m’a fait drôle.

 

Le travail sur la bande-annonce se termine aussi. Efficace, un poil putassier semble-t-il mais efficace. En ce qui concerne le plan problématique, une solution a été trouvée : le raccourcir de quelques secondes. Le plan serait plus court, moins démonstratif et nous éviterait (semble-t-il) une interdiction -16. C’est con, crétin, couillon, mais assez simple comme équation, si j’ai une interdiction -16, « Vinyan » risque de sortir sur 30 copies et les multiplexes n’en voudront pas. Ce qui réduit considérablement nos chances de faire quelques entrées…C’est pas top comme solution, j’en conviens, mais je ne retrouve devant un sacré dilemme, la peste où le choléra comme dirait Michaël…

 

Pour le reste, le travail sur « l’Île » avance bien et je m’en réjouis. A bientôt. F.

 

Source: Le blog du film

Link to comment
Share on other sites

J’aime beaucoup le cinéma de Jaume Balaguero. « La Secte sans nom » bien sûr. Mais plus particulièrement « Darkness » et ses 20 dernières minutes. Un grand moment de cinéma. Une puissante plongée dans un lieu clos qui nous fait vivre une expérience effrayante dans un noir profond et compact.

 

Bien sûr « REC » propose une approche plus « mainstream » et très loin de la sophistication de « Fragile », son dernier film. C’est un film malin, simple et efficace. Une attraction de foire. Spectaculaire et jouissif.

Non seulement il a realise un putain de premier film, mais en plus il a un avis eclaire sur le genre.

Link to comment
Share on other sites

  • 2 months later...
  • 4 weeks later...
  • 1 month later...
  • 3 weeks later...
 Share


×
×
  • Create New...