Jump to content

Reviens moi - Joe Wright - 2008


DPG
 Share

Recommended Posts

Août 1935. Malgré la canicule qui frappe l'Angleterre, la famille Tallis mène une vie insouciante à l'abri dans sa gigantesque demeure victorienne. La jeune Briony a trouvé sa vocation, elle sera romancière. Mais quand du haut de ses treize ans, elle surprend sa soeur aînée Cecilia dans les bras de Robbie, fils de domestique, sa réaction naïve face aux désirs des adultes va provoquer une tragédie et marquer à jamais le destin du jeune homme.

 

Il y a des jours comme ça, on a le coeur pur, l'ame d'une jeune fille en fleur, on veut aller au cinéma voir un beau film et pas un truc crasseux, underground, barré ou trash. Et on se retrouve devant un gros mélo des familles ! Mais ce n'est pas mauvais pour autant, loin de là. Je dois même dire que j'ai trouvé ça plutot bien foutu.

Adapté de "Expiation" de Ian Mc Ewan, le film fonctionne bien. Les destins brisés de ces personnages sont vraiment touchants, et j'ai pas vu passer les 2h. Wright retrouve Keira Knightley, l'actrice de son premier long "Orgueil et préjugés", plus belle que jamais, et son couple avec James Mc Avoy fonctionne bien.

Mais c'est du coté du personnage de Briony que repose l'interet principal du film. Campée par differentes actrices suivant les époques, alors que le film partait sur une romance impossible entre les deux vedettes, il bifurque progressivement vers le destin irremediablement lié de la jeune Briony, et je dois dire que j'ai trouvé cette deuxième partie bp plus réussie, pt etre parce que moi prévisible, déjà vue, ou je ne sais quoi.

 

Voilà, au final un film pas indispensable, mais plutot sympa dans son genre. D'une facture assez classique, le realisateur est tout de même pas mal doué, notamment avec quelques mini-flashbacks assez déroutants mais très bien intégrés, et un plan séquence sur les plages du Nord de la France tétanisant ! Les amateurs de gore auront qques plans trash de bléssés de guerre à se mettre sous la dent. Les amateurs de Keira auront Keira en petite tenue sortant de l'eau à se mettre sous la dent. Et vu les formes des héroines, Celia et les amateurs de rondeurs n'auront pas grand chose à se mettre sous la dent !

 

BREF a voir à l'occasion !

 

Link to comment
Share on other sites

ouais pareil, c'est loin d'etre mauvais mais ca ne m'a pas specialement interressé. deux scènes très droles malgré elles : un plan d'un type qui fait du cheval d'arsaut sur la plage... et briony qui regarde par la fenetre et qui voit... une vieille qui passe avec son chariot. lapin compris.

 

par contre niveau histoire, j'ai trouvé que c'etait pas mal n'imp : l'espèce de coup de theatre sur la fin (forcement) pour pleurer dans les chaumières n'a pas du tout fonctionné sur moi, vraiment a coté. et sur l'ensemble du film ca m'a donné l'impression que c'etait ecrit au fur et a mesure, "tiens, qu'est-ce qu'on va raconter maintenant? bah tiens on va faire ca..."

 

bref, ca m'a laissé un sentiment de "bien propre" "bien formaté".

Link to comment
Share on other sites

Je te rejoins totalement sur le coté "propre et formaté" mais disons qu'en entrant dans la salle, je m'attendais au gros melo ultra previsible pour faire pleurer ds les chaumières, donc bon, j'ai pas été surpris par tout ça !

Link to comment
Share on other sites

J'ai bien envie de le voir celui-là. Etrangement, j'ai lu le livre cet été, sur les plages de Santorin ( ) et j'ai trouvé ça très bien. Justement, je me demandais comment ça pourrait être mis en forme dans un film. Le livre est très proustien dans l'âme, assez prout prout mais bcp d'émotion également, énormément de descriptions, des changements de points de vue, etc... Je suis assez curieux de voir ça en image.

Link to comment
Share on other sites

  • 8 months later...
la plus mieux c'est palombaggia

 

 

Ou Santa Gulia

 

Bon sinon, vision forcée aujourd'hui avec les midinettes de service : très acamédique, mais d'une élégance folle (le plan séquence est à se dévisser la tête ) avec un récit tout de même moins à l'eau de rose qu'on pourrait le prétendre; on assiste tout simple à une non-romance gâchée par une sale petite conne frustrée Le traitement réserve bien des surprises...

Et à ce titre le rebondissement final cueille bien

C'est pas mal tout ça en fait...

 

Par contre, Keira est bien jolie mais je lui conseille de forcer sur les pots de Nutella, parce que là c'est plus possible

Link to comment
Share on other sites

 Share

×
×
  • Create New...