L'étrange couleur des larmes de ton corps - Cattet & Forzani

Du Praxinoscope au DCP
Avatar de l’utilisateur
Stéphane
Brain Damage
Brain Damage
Messages : 9923
Inscription : 28 avr. 2005, 12:39
Localisation : Dans les rêves lesbiens de Bitte Anderson
Contact :

Re: L'étrange couleur des larmes de ton corps - Cattet & For

Messagepar Stéphane » 19 août 2013, 12:00

Elle est pas super méchante sa critique. C'est clair que se sera ultra léché et que ça peut laisser des gens sur le carreau. Mais bon la cible n'est pas les fans de Bay de toute façon.
Je veux faire l'amour à Cyril Despontin !

Avatar de l’utilisateur
Florent
Mario Bava
Mario Bava
Messages : 3220
Inscription : 02 févr. 2006, 21:49

Re: L'étrange couleur des larmes de ton corps - Cattet & For

Messagepar Florent » 23 nov. 2013, 12:36

kevo42 a écrit :Shellac, c'est un super groupe, mais niveau distribution, ils font pas des grosses sorties. Mais je suppose que c'est plutôt le genre de films qui se rentabilise sur le dvd, et peut-être sur les ventes à l'étranger, non ?


ça peut pas être pire que Wild Side...

Sinon le film passe cette après midi au PIFFF. Yeah !
02/12/81-14/05/08 RIP

Avatar de l’utilisateur
meltingman
Paul Verhoeven
Paul Verhoeven
Messages : 6984
Inscription : 18 mai 2005, 16:41

Re: L'étrange couleur des larmes de ton corps - Cattet & For

Messagepar meltingman » 23 nov. 2013, 13:53

Y-a vraiment un distributeur français qui s'appelle Shellac ? :shock:
"Tout le monde est d'accord pour critiquer la pensée unique"
"Cake or Death ?"
"You don't eat pigs, we don't eat pigs, seems it's been that way forever.
So if you don't eat pigs, and we don't eat pigs, why not, not eat pigs together ?"

En ligne
Avatar de l’utilisateur
DPG
Extincteur dans l'anus
Extincteur dans l'anus
Messages : 15664
Inscription : 30 avr. 2005, 00:09
Localisation : South Side

Re: L'étrange couleur des larmes de ton corps - Cattet & For

Messagepar DPG » 25 nov. 2013, 10:26

Bon ben c'est pas avec ce film que vous changerez d'avis sur les réals. Si vous avez aimé "Amer", vous serez aux anges, si vous vous étiez fait chier sur leur premier long, ça sera la même chose ici ! :cochon: C'est toujours aussi fou visuellement, expérimental en diable, avec un super travail sur le son, un montage au top, plein d'effets visuels chouettes comme tout et une ambiance assez unique. Tout ça pour un film toujours aussi autiste, à la narration déstructurée à l’extrême qui en laissera plus d'un sur le bord de la route, avec un scénar' à tiroir ramené à sa plus simple expression, toujours aussi flou et incompréhensible. Verre moitié plein, moitié vide, ça dépend des gouts. J'ai pas passé un mauvais moment, mais je me suis qd même bien fait chier et je le reverrais jamais. Pas envie d'en dire du mal mais c'est juste que leur cinéma n'est pas le mien...
"Alors que la plupart des choses finissaient par m'ennuyer, la vodka jamais." (Errol Flynn)

Avatar de l’utilisateur
Kerozene
Paul Verhoeven
Paul Verhoeven
Messages : 6614
Inscription : 28 avr. 2005, 22:22

Re: L'étrange couleur des larmes de ton corps - Cattet & For

Messagepar Kerozene » 25 nov. 2013, 20:46

Perso, j'étais aux anges.... Bien plus qu'avec "Amer" d'ailleurs.
Cet hommage aux gialli est tout le contraire de ces mêmes films.
Il ne s'agit pas d'une histoire alambiquée et peu compréhensible traversée de quelques fulgurances visuelles, mais d'une constellation de fulgurances visuelles (et auditives) traversée par une histoire alambiquée et peu compréhensible. Donc mieux vaut savoir apprécier les expérimentations visuelles, sinon vous risquez de vous trouver comme mes voisins lors de la projo: celui de droite ronflait, celui de gauche ne cessait de regarder l'heure sur son mobile en soupirant. Difficile de leur en vouloir. Mais j'ai pris mon pied.
Image

Avatar de l’utilisateur
Florent
Mario Bava
Mario Bava
Messages : 3220
Inscription : 02 févr. 2006, 21:49

Re: L'étrange couleur des larmes de ton corps - Cattet & For

Messagepar Florent » 25 nov. 2013, 21:58

En ce qui me concerne j'attendrais une seconde vision pour me prononcer définitivement, car j'ai trouvé formellement cela magnifique mais en même temps je me suis fais chier dans cette volonté à tout prix de casser toute once de récit.

Le son de la salle était vraiment trop fort et m'a considérablement gêné.
02/12/81-14/05/08 RIP

Avatar de l’utilisateur
Kerozene
Paul Verhoeven
Paul Verhoeven
Messages : 6614
Inscription : 28 avr. 2005, 22:22

Re: L'étrange couleur des larmes de ton corps - Cattet & For

Messagepar Kerozene » 25 nov. 2013, 22:07

Florent a écrit :Le son de la salle était vraiment trop fort et m'a considérablement gêné.


C'était parfait en ce qui me concerne... Le volume a évidemment sciemment été calibré par Bruno Forzani, et je dois dire que j'ai été réjoui de constater les gênes que cela pouvait provoquer dans le public - car oui, c'était relativement désagréable (encore que mon côté masochiste a fait que je me suis réellement délecté), et cela contribuait à rendre l'expérience sensorielle fascinante. A ma connaissance, et pourtant il doit y en avoir d'autres, le seul qui s'est permis de provoquer le public de la sorte auparavant est Tsukamoto - qui est bien plus extrême à ce niveau puisqu'il te déchire les tympans sur 90 minutes alors qu'ici il ne s'agissait que de deux ou trois scènes. Ce ne sont pas des films faits pour te caresser dans le sens du poil.
Image

Avatar de l’utilisateur
burialoftherats
Sparkling Peach
Sparkling Peach
Messages : 1773
Inscription : 25 avr. 2006, 15:17

Re: L'étrange couleur des larmes de ton corps - Cattet & For

Messagepar burialoftherats » 25 nov. 2013, 22:16

Kerozene a écrit :
Florent a écrit :Le son de la salle était vraiment trop fort et m'a considérablement gêné.

Ce ne sont pas des films faits pour te caresser dans le sens du poil.

la camera carresse-t-elle encore pendant 1h les poils de nez des acteurs, avec des bruits de ventilo cassé? :hehe:

Avatar de l’utilisateur
Kerozene
Paul Verhoeven
Paul Verhoeven
Messages : 6614
Inscription : 28 avr. 2005, 22:22

Re: L'étrange couleur des larmes de ton corps - Cattet & For

Messagepar Kerozene » 25 nov. 2013, 22:19

burialoftherats a écrit :
Kerozene a écrit :
Florent a écrit :Le son de la salle était vraiment trop fort et m'a considérablement gêné.

Ce ne sont pas des films faits pour te caresser dans le sens du poil.

la camera carresse-t-elle encore pendant 1h les poils de nez des acteurs, avec des bruits de ventilo cassé? :hehe:


Non, les poils sont troqués contre un téton féminin turgescent dont l'image m'a obsédé pendant les 24 heures qui ont suivi la projection... Quant au son, c'est tellement finement élaboré que j'aurais sans doute apprécié quelques coups de ventilos pétés :mrgreen:
Image

Avatar de l’utilisateur
Cyril
Administrateur
Administrateur
Messages : 25089
Inscription : 26 avr. 2005, 13:15
Localisation : Sur Mafiameme
Contact :

Re: L'étrange couleur des larmes de ton corps - Cattet & For

Messagepar Cyril » 26 nov. 2013, 00:12

Oui le volume sonore a été validé par Bruno avant la séance, ca fait partie de l'experience et pour le coup je trouve qu'il a parfaitement eu raison. :D
"Comme disait mon ami Richard Nixon, mieux vaut une petite tâche sur la conscience qu'une grosse sur l'honneur. Allez en vous remerciant bonsoir."

Avatar de l’utilisateur
Jeremie
Gens Poutre
Gens Poutre
Messages : 6796
Inscription : 07 avr. 2008, 13:25
Contact :

Re: L'étrange couleur des larmes de ton corps - Cattet & For

Messagepar Jeremie » 14 janv. 2014, 21:03

Je suis pas mal tombé de haut en ce qui me concerne :( J'adooooore Amer mais là pour le coup, j'ai trouvé que le duo tombait dans tous les travers qu'évitaient leur premier film. Interprétation trop rigide (putain l'acteur principal :shock: [pourkouwah] ), scénario alambiqué juste pour faire alambiqué (perso j'ai rien compris, bon... :oops: ), trop de longueurs, de gros délires qui s'étirent...même la b.o est beaucoup moins bien :? Comme me le disait un pote à moi, le film a les défauts d'un premier film. Sachant que la gestation du métrage revient de loin, il y a une certaine logique...

Après bon, il faut relativiser sur certains points : c'est toujours super beau, l'utilisation de l'art nouveau déchire, les actrices sont magnifiques, la technique est irréprochable : en bref ce qu'on arrive de moins en moins à faire dans le ciné de genre. Donc du coup je dirais :epoustouflant:

En ligne
Avatar de l’utilisateur
DPG
Extincteur dans l'anus
Extincteur dans l'anus
Messages : 15664
Inscription : 30 avr. 2005, 00:09
Localisation : South Side

Re: L'étrange couleur des larmes de ton corps - Cattet & For

Messagepar DPG » 15 janv. 2014, 10:46

Jeremie a écrit :Interprétation trop rigide (putain l'acteur principal :shock: [pourkouwah] )



Bah quoi, t'aimes pas les téléfilms policier allemands ? :D
"Alors que la plupart des choses finissaient par m'ennuyer, la vodka jamais." (Errol Flynn)

Avatar de l’utilisateur
Jeremie
Gens Poutre
Gens Poutre
Messages : 6796
Inscription : 07 avr. 2008, 13:25
Contact :

Re: L'étrange couleur des larmes de ton corps - Cattet & For

Messagepar Jeremie » 15 janv. 2014, 21:42

EDFICHE??????!

Avatar de l’utilisateur
Yatta-Man
Mario Bava
Mario Bava
Messages : 3842
Inscription : 26 mai 2008, 21:40

Re: L'étrange couleur des larmes de ton corps - Cattet & For

Messagepar Yatta-Man » 16 mars 2014, 00:47

Jeremie a écrit :EDFICHE??????!


:mdr: :mdr: :mdr: :mdr: :mdr:

Bon sinon moi, je ne sais pas du tout quoi en penser.

D'un côté y'a des trucs vraiment mortels, de l'autre des trucs totalement gonflants, et dont je comprends tout à fait que ça puisse rebuter violemment le public (d'ailleurs, sur la bonne quinzaine de spectateurs présents, près d'une bonne moitié a abdiqué avant la fin :mrgreen: ). Mais bon je pense que c'est fait exprès (pas dans le sens "tiens si on faisait un film horrible exprès" mais plutot "on va au bout de nos idées et on s'en fout de comment ce sera perçu").

Moi après je suis carrément pour, mille fois pour que des réals, des auteurs, etc... imposent un style plutôt que de vouloir faire plaisir au public en ne pensant pas le film comme un "produit" (genre "ah tiens là si je mettais ça, ça va faire plaisir aux gens"), et c'est ce qui m'a évité de le détester. Ce qui m'a fait éviter de le détester aussi c'est que c'est quand même vraiment bien filmé, une photo de malade, et des idées visuelles que j'ai vraiment apprécié. Rien que le décor de l'immeuble en lui même et des appartements, bien mis en valeur, valent le détour.

Après, j'ai beau défendre le fait d'apprécier que des auteurs aillent au bout de leurs idées, en tant que spectateur, soit on accroche, soit on accroche pas. S'il y a des moments, même si on ne saisit pas leur sens (après tout c'est ce qui créé l'angoisse du film justement), que j'ai vraiment apprécié, d'autres, juste par ma vision de spectateur, m'ont passablement gonflé, notamment l'interminable moment en photos noir et blanc. Bref c'est juste pas mon truc, du coup, ça rend l'expérience moins agréable. Autant je trouve que Lynch gère bien ce genre de choses dans la plupart de ses films (pas vu Inland Empire, dont je redoute ce travers, mais un film comme Lost Highway, ou Mulholland Drive, je trouve ça superbement intéressant, et pas insupportable). Je ne juge pas la démarche d'auteur qui consisterait à me dire "putain ils se la pètent vraiment", mais juste, à supporter ça n'est pas passé. Des fois devant des films on se fait chier, on sent les bonnes intentions, mais juste comme simple spectateur, on se rend compte que ça n'est pas pour nous.

Bref du coup je ne sais absolument pas quoi en penser. D'un côté je ne me suis pas du tout fait chier, il y a des trucs que j'ai vraiment bien aimé, que je retiendrai, et d'autres où c'était vraiment pas possible, et qui font qui ne me repousseront pas à sa vision. Et c'est quand même dommage.
Image

Avatar de l’utilisateur
Jeremie
Gens Poutre
Gens Poutre
Messages : 6796
Inscription : 07 avr. 2008, 13:25
Contact :

Re: L'étrange couleur des larmes de ton corps - Cattet & For

Messagepar Jeremie » 16 mars 2014, 00:57

Quant on pense qu'ils voulaient Mads Mikkelsen, ça fait mal à l'arrivée :D

Je pense que le gros soucis du film, ce n'est pas forcément le fait qu'il soit incompréhensible, mais surtout qu'il manque un lien avec le spectateur, une empathie. Je trouvais Amer plus adroit et plus "oxygéné" de ce côté là, mais là ça reste un peu trop autiste...

J'ai été très surpris de la jolie promotion, avec la double affiche scandant des citations enthousiastes, mettant très bien en valeur le travail de Gilles Vranckx. Mais c'est quand même foutrement risqué, tant le film est tout sauf commercial ! Il y a aussi une tentative de ce côté pour Dark Touch, mais en moins réussi...


Revenir vers « Cinoche »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 7 invités