Jump to content

Goldorak sort enfin en Z2 Fr


Pp79
 Share

Recommended Posts

-La série sera proposée en intégralité avant la fin de l'année. Les deux premiers box (52 épisodes) verront leur sortie nationale le 24 Août mais devraient être dispos à la boutique MD à Paris avant. Pubs dans tous les magazines TV dès demain.

Pour le site MD, Goldorak sera dispo d'un instant à l'autre à l'heure ou j'écris ces lignes.

 

-Les épisodes durent tous en moyenne 23 min. Certaines censures d'époque ont été réintégrées dans la mesure du possible. L'image est de toute beauté et redécouvrir la série ainsi sera un réel plaisir.

Le son a été remastérisé et il s'agit NATURELLEMENT du doublage d'origine.

 

-Le générique est le plus connu : la légende d'Actarus et son homologue de fin.

 

-Les jaquettes sont réalisées par Jérome Alquié qui a réalisé un travail dans l'esprit des box japonais (jaquettes horizontales, une première en France !) mettant en scène un épisode précis, et axé autour d'un personnage.

 

-Goldorak est un titre massivement demandé et attendu, et dont la sortie est évenementielle. Pour des raisons évidentes de rentabilité et de potentiel, la seule version disponible pour un moment sera cette version light VF.

http://www.declic-images.com/declic/forum_declic/lire_post.php?id_forum=6&start=0&start_post=0&id_post=15612&place=6&option=

 

 

D'autre part pour Sharivan c'est plutôt sur la mauvaise pente. Aucun éditeur ne veut prendre le risque de le sortir. C'est censé être une collaboration entre IDP et DI mais vu que sur les plannings il y des séries largement plus vendeuses ça sortira pour la saint glin glin. C'est d'autant plus dommage que les sous titres ont déjà été faits (mais il reste toute la phase de mastering : mettre la VF sur la VO, synchroniser le tout).

http://www.declic-images.com/declic/forum_declic/lire_post.php?id_post=14886&id_forum=6&start=0&start_post=0&vu=0&client=0&prec=14769

Link to comment
Share on other sites

  • 3 weeks later...

Je me suis retrouvé face à un problème lorsque j’ai commencé à regarder les dvd de cette célèbre série d’animation. Pourquoi je prenais autant de plaisir à la revoir ? Était-ce parce que la série en elle-même possède les qualités qui me font l’aimer ou était-ce tout simplement par pur plaisir nostalgique ?

Alors là, difficile d’être vraiment objectif.

L’animation : médiocre les rares plans ou il y en a vraiment, l’ensemble des épisodes étant composé de dessins zoomés ou de fonds avec une toute petite partie animée (les lèvres). Les couleurs n’en parlons pas à l’heure actuelle j’ai encore rien vu d’aussi mauvais goût (les explosions de golgoths bleues et violettes mdr).

Les récits : Bons là on peut y trouver quelques thèmes intéressant bien que l’ensemble reste excessivement puéril dans le déroulement, ça ne vole pas plus haut qu’un Scooby-doo.

Alors pourquoi je kiff comme un porc devant ma TV ? Pourquoi j’enchaîne les épisodes sans me soucier de plus rien ?

Le rythme, c’est trop rythmé ce truc, c’est ça la magie de Goldorak c’est le montage ultra-cut pour combler les carences de l’animation la + cheap de tout les temps.

Pas un plan dure + de 5 secondes, normal puisque la plupart d’entre eux ne contiennent pas ou presque pas d’animation.

Le style de réalisation est quelque part entre « La jetée » de Chris Marker et des westerns spaghettis en accéléré pour les prises de vues et le rythme de montage.

En y réfléchissant il n’existait rien de tel en ce temps là (1978 France).

Je me rappelle de mon père, amoureux de Tex Avery & Walt Disney, qui horrifié devant ma fascination pour le robot géant disait « Mais putain c’est tellement mal fait qu’on comprend même pas ce qu’il ce passe » en voyant les séquences avec des speed line

(Technique qui créer le mouvement en BD avec l’utilisation de lignes au second plan).

Ou encore « Mais c’est horrible, c’est du 16 images secondes l’animation ou quoi ? ».

Alors que nous, vu que l’on est plus ou moins naît avec, on a complètement assimilé ce type de narration visuelle et de montage. Quand on y pense il faudra presque attendre la seconde moitié des années 90 pour que le cinéma hollywoodien et la TV adopte cette technique avec les Steven « blade » Norrington et les Michael « Armageddon » Bay (pas terrible comme exemple je sais), en fait à l’arrivée de l’animation japonaise et de réalisateurs élevés avec (Je ne compare pas avec le cinéma asiatique qui aura assimilé ces techniques bien avant).

En 1978 pour les amateurs de cinéma ou de TV, un produit comme Goldorak ça à dû être le choc, au milieu des « 5 dernières minutes », « Ma sorcière bien-aimée » et « bonne nuit les petits », j’imagine et ça me fait rire.

Mais c’est ce qu’il faut faire : Imaginez des gens qui regardaient des films, des histoires, racontées plus ou moins de la même façon depuis 60 ans que Eisenstein, Méliès et deux autres avaient inventés les règles de la narration cinématographique, du jour au lendemain : Fulguropoint ! Métamorphose ! Cornofulgures !

Rejet total évidement et c’est plutôt normal.

Alors qu’est-ce qui fait que Goldorak est appréciable aujourd’hui ?

Je répondrais comme un con si on me le demandait : sans doute la même chose qui fait qu’un film de Michael Bay ou de Mc G peut-être apprécié. Le rythme soutenu auquel on vous raconte une histoire, pris au piège on reste là devant la TV comme des lapins sous les phares d’un automobiliste.

Oui mais en l’occurrence, épisode après épisode, c’est à un peu la même histoire justement et malgré l’exceptionnel travail des doubleurs à la longue c’est relativement ennuyeux.

En fait malgré toutes les spécificités techniques de l’animation de Goldorak, appréciables pour des trentenaires, qui seront par la suite les même pour l’ensemble de l’animation japonaise, la série n’a pas beaucoup de qualités. En son temps ce type de narration a sans doute forgé notre façon de comprendre l’image.

Aujourd’hui le plaisir de se revoir allongé sur le ventre sur un pneu au milieu de la cour de récré en train d’hurler « Autolargue » ou « Flavicogirs » est aussi stimulant pour la vision de Goldorak que le dessin animé en lui-même, c’est évident en tout cas pour moi ça l’est.

 

et désolé pour le paté

Link to comment
Share on other sites

Intéressant ton post.

 

Depuis quelques semaines, avec l'annonce de la sortie de Goldorak en DVD c'est un peu la folie, des hordes de jeunes trentenaires hystériques s'astiquent la nouille en gueulant "Actaruuuuuuus" à tout bout de champ; et les quelques critiques que j'ai lues ça et là font état d'un dessin animé de très grande qualité.

Et là je m'interroge, en toute bonne foi parce que j'ai des souvenirs très diffus de la série. Jusqu'à quel point joue la nostalgie ? Parce j'ai revu quelques extraits récemment et c'est d'une pauvreté technique affligeante, le fond du panier du dessin animé jap télé dont le niveau moyen n'est déjà pas très élevé.

Du coup je repense à des séries comme les Cités d'Or ou Cobra, qui n'étaient pas beaucoup mieux réalisées mais qui avaient des histoires passionantes qui les rendent mémorables.

Alors je demande aux connaisseurs : la série Goldorak avait-elle des bonnes histoires qui pallient la faiblesse technique ou vous êtes juste des pauvres attardés adeptes des goulbi-boulga nights ??

 

Je demande ça sérieusement, parce que Goldorak est arrivée un chouïa trop tôt pour moi, j'étais vraiment trop petit pour m'en souvenir maintenant.

Link to comment
Share on other sites

Pour ma part j'avoue avoir eu un certain plaisir à regarder certains épisodes (ceux qui ont été diffusés sur RTL9) mais c'était une fois de plus affaire de nostalgie....par contre ma fille qui a découvert ça avec moi s'est mis a adoré cette japo-niaiserie

donc je crois aussi que je vais récupérer ces 2 box.....

Link to comment
Share on other sites

de plus, ta remarque sur l'age me fait tilt.

Perso, j'avais 8/10 ans quand ça passait, et je suis TRES surpris que certains soit aussi fan connaissant leurs ages (je parle pas pour ici mais pour les gloubilgueur en général). Ils devaient avoir bien 2 ou 3 ans a l'epoque quand meme (voire pas nés du tout )

Link to comment
Share on other sites

Ca a qd meme été rediffusé depuis Goldorak, qd j'avais je sais pas 16 ans environ (soit il y a 7 ans) je me rappelle que la serie repassait sur TMC et un pote à moi l'avait maté en entier à ce moment là et adorait par exemple.

Link to comment
Share on other sites

ah ou mais la , c'est médical comme problème

 

Pas de jugment attif, j'avais bien un pote fan des chevaliers du zodiaque a+ de 20 ans .

Bref, tout ça pour dire que je fais partie de ceux qui en ont raté aucun a l'époque (j'avais meme le big jim Actarus, mon ti frere celui d'Alcor) mais que quand j'en ai revu ya peu houlala.

Je ne me souvenais pas par exemple de ce que décrit bloknotise, cad peu , voire pas d'animations, des graphismes pas jolis jolis, ....

 

Mais bon, chacun son truc hein !

Link to comment
Share on other sites

Oui les chevaliers, j'ai plein de potes qui se matent ça encore, qui telechargent les nouveaux trucs (Hades je crois, j'ai pas trop suivi).. Et meme Goldorak, qd je parlais de mon pote, c'etait pas pejoratif, moi aussi j'aimais bien, et j'en reverrais volontiers. Après je sais que ds mon cas il y a une bonne part de nostalgie et j'aurais du mal à evaluer la qualité du produit en faisant abstraction de ça.

Link to comment
Share on other sites

c'est toujours le soucis avec les souvenirs de jeunesse

perso j'hésite à me prendre ces box qui me font pourtant saliver, car je ne voudrai pas "détruire" un bon plaisir de l'enfance, une de ses séries dont je ne loupais aucun épisode. Je crois que je préfère en garder de vagues souvenirs, et écouter de temps en temps les 45 tours achetés à l'époque par mes parents.

J'ai d'ailleurs la même crainte de la déception pour 2 autres séries cultes : Capitaine Flam et Ulysse 31

Link to comment
Share on other sites

Et puisqu'on parle des Cités d'Or, j'avais lu il y a quelques temps qu'un remake était en préparation, mais que celui-ci serait plutôt une nouvelle adaptation du bouquin à l'origine de la série.

Après une petite recherche, je suis tombé là dessus (source : SFU) :

http://www.scifi-universe.com/fiche_actu.asp?id=2726

Dedans, on trouve des liens vers des vidéos, et... C'est de la merde. C'est pourquoi je n'ai pas voulu en faire un nouveau topic.

 

Pour les feignants :

http://wd006.lerelaisinternet.com/francais/scene1.wmv

http://wd006.lerelaisinternet.com/francais/scene2.wmv

 

Link to comment
Share on other sites

Je me souviens de Goldorak seulement par le film (la scène du robot femelle qui lance des rockettes via sa poitrine, ça m'a marqué), je ne serai donc pas porté à acheter le coffret. Par curiosité, j'emprunterai bien celui de mon frère (qui a effectivement début trentaine).

 

Par contre, la série de mon enfance, c'est Les mystérieuses cité d'or. J'ai acheté le coffret et c'est toujours aussi génial. Avec un regard adulte, évidemment qu'on remarque des p'tits défauts, mais ça n'enlève rien à la qualité du scénario. Y a Nils Holgersson que je voudrais revoir, mais comme certain pour Goldorak, j'ai peur du résultat aujourd'hui. Par contre Rémi, série que j'ai revu y a peu, j'aimerais beaucoup me procurer le coffret. La qualité de l'animation était tout de même un cran au dessus de bien des trucs.

Et tant qu'a continuer dans les japonaiseries, Anne...la maison au pignons vert, Sous le signe des trois mousquetaires sont deux série que j'aurais aucun problème à revoir.

Et dans les chinoiseries, Tao-Tao anytime.

Link to comment
Share on other sites

Et puisqu'on parle des Cités d'Or, j'avais lu il y a quelques temps qu'un remake était en préparation, mais que celui-ci serait plutôt une nouvelle adaptation du bouquin à l'origine de la série.

Après une petite recherche, je suis tombé là dessus (source : SFU) :

http://www.scifi-universe.com/fiche_actu.asp?id=2726

Dedans, on trouve des liens vers des vidéos, et... C'est de la merde. C'est pourquoi je n'ai pas voulu en faire un nouveau topic.

 

Ah oui, j'avais pris connaissance aussi de cette horreur.

Link to comment
Share on other sites

Moi "Les cités d'or" aussi, les revoir fut un vrai plaisir. "Cobra" aussi mais c'etait presque une decouverte car j'etais un peu jeune pr les avoir vu à l'epoque. Par ctre, la serie où la revision fut douloureuse, ça a été "Olive et tom"... Je me souvenais parfaitement de ts les défauts de la série, le terrain qui fait 300km, un episode pr le traverser, etc... mais qd j'etais gamin, j'en avais rien à foutre... Là quand je les ai revu sur la 5, une fois passé le coté sympa des premiers episodes, j'ai pas eu specialement envie de me refaire tte la série, je m'ennuyais et je preferais pas trop entamer mon souvenir de gosse...

Link to comment
Share on other sites

Quand je lis des trucs comme ça : "Les récits : Bons là on peut y trouver quelques thèmes intéressant bien que l’ensemble reste excessivement puéril dans le déroulement, ça ne vole pas plus haut qu’un Scooby-doo." Ou les réactions de certains ici (ailleurs, partout !!) je me demande si pour sortir des trucs comme ça vous vous basez sur vos souvenirs d'il y a 20 ans, si vous faites preuve de mauvaise fois ou si vous regardez les épisodes sans le son les yeux fermés parce que putain la trame général de Goldorak est très adulte quans même avec des putains de scènar engagés et osés pour l'époque mais qui gardent tout leur sens aujourd'hui : vous en connaissez beaucoup des séries qui traitent aussi ouvertement de la guerre, de la différence, de l'exil .... aujourd'hui 90% des séries c'est fanservice et cool attitude à gogo.

 

Pour illustrer mon propos un extrait de dialogue (de tête) entre procyon et alcor dans le 1er épisode qui prend un sens totalement différent étudié à un second degré de lecture (si tant est que la génération goubiboulga est capable d'utiliser plus de 2 neurones en même temps) :

Alcor - : "Comment se soumettre à des étrangers qui ne parlent même pas notre langue ?"

Procyon - : "Ils la parleront suffisamment pour dicter leurs lois"

Remettez ça dans le contexte de l'époque au Japon et ça prend une tout autre saveur.

 

Voila maintenant j'en ai ras la casquette qu'on réduise GOldorak à un anime moche, ringard et stupide pour trentenaires attardés qui font un bloquage sur leurs 10 ans bouffent du blédina et du nutella à même le pot et enculent des popples !!!

 

Ah ! ca va mieux quand c'est dit .

Link to comment
Share on other sites

 Share

×
×
  • Create New...