Jump to content

Halal Police d'Etat - Rachid Dhibou (2010)


Yatta-Man

Recommended Posts

Un bel empilage de gags qui ont fonctionné à peu près une fois sur deux, j'ai pas ri à gorge déployée mais j'ai ri quand même à intervalle régulier, alors que la seconde d'après j'avais envie de le descendre plus bas que terre. Dans l'ensemble j'ai bien aimé, mais c'est tellement inconstant que bordel je sais pas comment je ferais si je devais lui foutre une note

Link to comment
Share on other sites

  • Replies 62
  • Created
  • Last Reply

Top Posters In This Topic

  • 3 weeks later...

Non, mais non quoi...à part "les mûres ont des oreilles", où t'es obligé de rire tellement c'est con, c'est juste pas drôle et filmé platement (La réal est aussi anonyme que celle de RTT ou de Agent 00), la musique est juste A CHIER, et même franchement gênante. c'est dommage, car quand on voit Steak, on sait qu'il y a quelque chose à faire avec les 2, juste, il leur faut un directeur artistique et un vrai réal, pas un mec qui a du torcher 3 clips de rap au fish-eye.

Link to comment
Share on other sites

Dans Halal, t'as 80% de conneries d'Eric et Ramzy (des répliques comme celle la il y en a des dizaines) et 20% de nullité (musique et gags abominables, Booder en tête) alors que Steak c'est un peu le contraire. Je préfère me taper un couscous merguez un peu gras plutôt qu'un pet de hype à la versaillaise (j'ai toujours pas digéré Rubber ou plutôt les 30 minutes que j'en ai supporté). C'est vrai qu'Halal manque de classe, c'est même limite honteux mais en fait je le trouve bien plus décalé et surrealiste que Steak et au moins je me suis marré du début à la fin.

Link to comment
Share on other sites

  • 4 weeks later...

Sérieux, je pense que même dans une soirée de sympathisants FN, les gens ont une image moins stéréotypée des arabes...

 

A part ça, j'ai tenu 30 minutes, j'ai pas ri une seconde.

Ça déroule le tapis de l'auto dérision, et ça fonctionne une fois sur 100. Le français expulsé qui veux rester en algérie parce qu'il n'y a pas de travail en France : le gag est génial, c'est tellement pas si loin de la réalité, mais ça tombe à plat. Comment on peux foirer un tel gag ?

Bah tout simplement en le mettant pas en scène. Ça se passe en arrière plan, c'est filmé sans aucune idée.

Mais bon, aucune surprise : c'est écris avec les pieds (on a l'impression que ça a été écris en une demi journée et que les mecs ne se sont pas relus), filmé avec les pieds (pas de composition de plans, capture hâtive, effets de montage pourraves pour cacher la misère).

 

Bref, pure prod' Europacorp opportuniste.

Link to comment
Share on other sites

Bijour li zami, ji voudré dir un tluc a plopo de ce flim.

Si si mon zami ! Ti mécoute ou t'es tlo occupé à mangé di couscouss garbit cébonkomlabadi ?

 

 

La différence entre les années 80 et les années 2000, c'est que maintenant ce ne sont plus des sales blancs becs d'humoristes qui pondent des sketches moitié à racistes, ce sont des metteurs en scène d'origine maghrébine eux-même qui chient là où on leur dit de chier, servant de caution à des boîtes de prods qui devraient être vertes de honte de chercher à nous faire bouffer autant de clichés au kilomètre.

Link to comment
Share on other sites

Hum, j'ai l'impression que tu vois des significations et que tu prêtes des intentions là où il n'y a pas lieu de le faire. Je n'ai pas vu le film, mais au delà de la qualité, je pense qu'il illustre l'inverse de ce que tu dis. Pour qu'un prod, quel qu'il soit, mette des ronds dans un film, c'est qu'il pense que celui-ci a un potentiel commercial. Et le sentiment que j'ai, c'est que le public d'Eric et Ramzy, c'est sûrement pas la petite France bourgeoise, mais plus un public "culture immigration" (attention terme sensible ). Donc t'as un film écrit, réalisé et coproduit par des mecs issus de cette culture, et à destination d'un public qui a la même culture. Pour moi c'est l'inverse d'une quelconque oppression de la majorité franchouillarde, c'est au contraire des humoristes qui représentent le milieu d'où ils sont issus, et qui était jusque là peu visible.

Et le fait même qu'ils tournent en dérision leur propre milieu est un signe qu'ils ont plus de visibilité et de poids. Quand une minorité est vraiment minoritaire et ne représente pas grand chose, tu ne fais pas de sketchs dessus, c'est trop politiquement incorrect et tu te ferais descendre en flammes. Le faire montre qu'ils ont une audience, donc quelque part que cette "minorité" prend du poids. Et puis c'était quoi dans le passé les humoristes issus de l'immigration ou des minorités? Smaïn? Boujenah? Là pour le coup, c'était vraiment le ptit arabe ou le ptit juif qui amusait la France bien française.

Link to comment
Share on other sites

Hum, j'ai l'impression que tu vois des significations et que tu prêtes des intentions là où il n'y a pas lieu de le faire.

Je ne prête aucune intention à ce film, j'en ai regardé un bout, c'est tout.

Et ce que j'y ai vu c'est des tonnes de clichés maousses qu'on se traine depuis 50 ans sur les arabes.

Voilà, c'est triste, pour une fois on avait un film "à potentiel" (commercialement parlant) sur les rebeu qui permettaient pour une fois de sortir des clichés Couscous Saupiquet, et PAF, les mecs remettent les deux pieds dedans.

Sérieux, c'est juste pathétique.

Halal, c'est juste un film de collabo.

Link to comment
Share on other sites

A part ça, j'ai tenu 30 minutes, j'ai pas ri une seconde.

Ça déroule le tapis de l'auto dérision, et ça fonctionne une fois sur 100. Le français expulsé qui veux rester en algérie parce qu'il n'y a pas de travail en France : le gag est génial, c'est tellement pas si loin de la réalité, mais ça tombe à plat. Comment on peux foirer un tel gag ?

Bah tout simplement en le mettant pas en scène. Ça se passe en arrière plan, c'est filmé sans aucune idée.

 

Merde j'ai tenu 29 minutes et 19 secondes, du coup tu m'a battu de peu, c'est rageant !

 

Bon j'ai vraiment pas accroché, j'ai pas compris si c'était des gags gentils sur les Algériens ou de l'humour absurde ou de la vanne censée être féroce à la South park. En fait j'ai même pas trouvé ça nul ou consternant ou quoi que ce soit, j'ai juste pas compris sur quel genre d'humour il fallait être branché pour rentrer dans le truc. ça brasse un peu tout dans tous les sens, et comme dit ci-dessus ce qui aurait pu être fun et tellement amené avec des gants de boxe que ça marche pas. En plus la réal n'arrange effectivement rien en mettant très mal en scène les gags ou éléments qui auraient pu être cool.

 

Et en plus ya un meurtre d'agneau au début

Link to comment
Share on other sites

  • 2 years later...

Qu'est-ce que c'est con

Mais je me suis bien marré tellement c'est n'importe quoi. J'ai adoré la séance de tatouage, les sorties à la con genre "les mûres ont des oreilles" ou "elle n'a jamais vu ses pieds" en faisant référence aux gros nichons de la danoise, les personnages tous plus crétins les uns que les autres.

Par contre, vrai aussi que c'est atrocement mal filmé et que ça touche le degré zéro de l'expression cinématographique. En même temps, je n'en attendais pas plus.

Link to comment
Share on other sites


×
×
  • Create New...