Aller au contenu

American Horror Story - Ryan Murphy - 2011


Messages recommandés

  • Réponses 50
  • Created
  • Dernière réponse

Top Posters In This Topic

J’en attendais pas mal vu la qualité actuelle de certaines séries de genre (The walking dead !), les échos souvent élogieux et le concept couillu (tenir douze épisodes avec un sujet aussi rebattu qu’une histoire de maison hantée, fallait oser).

 

A l’arrivée, j’ai trouvé ça mauvais

 

Bâtard. Bancal. Boiteux.

 

Déjà, la série manque foutrement d’originalité. C’est juste un interminable digest de figures connues.

 

Un manque flagrant d’inspiration qui se ressent aussi au niveau du casting (et vas-y que je pompe toute ma distribution dans d’autres séries TV) et de la BO (reprise du thème de Psychose, du thème du Dracula de Coppola, du Twisted nerve de Bernard Herrmann, etc.).

 

Visuellement, c’est pantouflard au possible (exemple ultime : le potentiel visuel du Rubber Man est complètement inexploité).

 

La gestion de l’humour est catastrophique (ça culmine avec un dernier épisode qui ressemble à une mauvaise relecture de Beetlejuice).

 

Des moments pseudo-trash pour ménagère.

 

Des personnages sans densité et des acteurs têtes à claques (Kate Mara mérite des baffes, Jessica Lange m’a gonflé, Dennis O’ Hare en fait trop, les deux ados sont bidon).

 

Seulement trois trucs à sauver du naufrage :

 

- L’ambiguïté sympa entre réalité et psychose. Pendant un certain temps, on ne sait pas si on a affaire à des phénomènes fantastiques ou si les personnages sont tous schizos sur les bords.

 

- Le générique bizarroïde (le meilleur truc de la série, et de loin)

 

- Des flashbacks qui ont parfois de la gueule.

 

C’est peu

 

Même en sachant que le concept sera différent, je ferai l’impasse sur la saison 2.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
  • 2 weeks later...
  • 2 months later...

Plus personne n'a tenté cette saison 2 ?

Largement supérieure à la première en ce qui me concerne : ça part tellement dans toutes les directions (on a un père noël tueur, le diable, la mort, des nazis et même Anne Frank qui débarquent ) mais ça le fait bien. Personnages plus complexes et plus attachants, plus de risques (on a même une scène musicale ), et une Lange passant par tous les états possibles. Elle y est monstrueuse. Conclusion de haute volée, et même carrément émouvante. Bonne chance pour la saison 3 !

 

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
  • 6 months later...

Je démarre la saison 2 et quelle claque. C'est glauque, violent, complètement fou de bout en bout. Ca part de tous les côtés et c'est bien bien gore. Plus que le 3/4 des films d'horreur de maintenant. Vivement la fin de la 2 et la 3 of course ...

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
  • 1 month later...

J'ai eu l'impression de revoir une relecture dégénérée et girly d'Harry Potter donc oui ça promet !

Et quel beau retour pour Kathy Bates (en Bathory de la Nouvelle-Orléans) et Angela Bassett

Seul hic : la réalisation ressemble encore plus à un clip des 90'S (fish-eye, plans de triavole...), c'est pas toujours très heureux, mais ça se calmera peut-être par la suite...

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
  • 3 weeks later...

Plus ça avance, plus ça devient mortel

L'épisode d'Halloween est hallucinant au possible et le choix de la Nouvelle-Orléans comme terrain de jeu pour les sorcières est une idée formidable. Les zombies putain

 

Et si Jessica Lange tabasse toujours et encore, je crois que le retour d'Angela Bassett en Corona vaudou vaut son pesant d'or

 

 

ENCOOOOOOOORE

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
  • 2 months later...

La saison 3 n'égale pas la 2, mais on est pas très très loin quand même...

Il y a des facilités dans l'écriture (des perso qui meurent et reviennent à la pelle...mais je pense que Murphy a fait exprès à ce stade ) mais comme d'habitude, l'absence de manichéisme (tous les perso commettent des horreurs) rend le show réjouissant et imprévisible. Le score giallesque, l'utilisation des chansons de Fleetwood Mac, l'usage malin du folklore vaudou, le crêpage de chignon généralisé...c'est quand même dix fois plus jouissif, malin et généreux que 98% du ciné d'horreur actuel.

Bref, AHS c'est génial, bouffez en

 

Du coup, des rumeurs pour la saison 4 commence : celle-ci se passerait peut-être dans les années 50 (ce sera chaud de pas faire répétition avec la saison 2 qui brassait déjà le nazisme, la peur alien, le racisme...).

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
  • 8 months later...

 

La quatrième saison, Freakshow, a débute hier. Et c'est toujours aussi barré

 

Jessica Lange y incarne cette fois Elsa Mars, une ancienne chanteuse de cabaret, qui alimente un freakshow à ses dépends. L'homme homard, la femme à deux têtes, la femme la plus petite du monde...

Et ça se passe dans les années 50, ce qui permet un pont discret avec Asylum (le personnage de Pepper). Bien sûr, les clins d'oeils à Freaks sont légions et le thème d'Elephant Man est réorchestrée. Sympa.

Les couleurs pètent, ce qui change par rapport aux saisons précédentes, plus sinistres. Mais ça reste toujours déviant (on y croise déjà un clown psychopathe, des partouzes de freaks...).

Déjà un morceau de bravoure : le show de Jessica Lange en dandy paillette, qui chante Life on Mars. Complètement hallucinant vu le teaser du prochain épisode, le côté Glee de Murphy va sans doute ressurgir...

 

Le seul hic, c'est qu'il y a pas mal de choses pour un premier épisode et que les enjeux restent un peu floues. Coven avait un peu le même soucis et finissait par bien s'en tirer, et là je m'interroge...mais comme d'hab, impossible de prévoir ce qui va nous tomber sur la gueule.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
  • 2 weeks later...

Deux épisodes plus tard, c'est parti pour être la moins bonne saison. Du moins pour l'instant...

Le tout rame un peu et a toujours du mal à se mettre en place. Après, y'a toujours des fulgurances (Mordrake qui apparaît le soir d'Halloween alors que Jessica Lange chante du Lana del Rey ), c'est déjà ça.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
  • 11 months later...

Tiens j'avais plus rien dis sur la saison 4 ? Bon en même temps, c'était assez loupé Y'avait bien un épisode ultra-émouvant (celui dedié à Pepper, qui fait le lien avec Asylum), mais ça devenait vraiment inintéressant...

 

La saison 5 a commencé, et Jessica Lange est partie comme annoncée (en même temps, j'ai beau l'adoooorer, je pense qu'elle avait fini son répertoire là). Du coup la promo mise tout sur Lady Gaga, dont la présence importante va sans doute attirer les fans. Elle joue comme une chaise, mais le perso a du charisme, c'est déjà ça.

C'est plutôt pas mal pour l'instant : les enjeux sont mieux dessinés que Freakshow, même si on se rapproche beaucoup de Horror House (un Hotel hanté où les personnages rentrent et sortent comme dans un moulin). Les décors sont vraiment hallucinants (on est loin des tentes pourries du cirque...) malgré l'abus de Fish-Eye (putain mais foutez ce technicien en taule !). L'univers est plutôt bien vu : un mélange de The Hunger (un couple de vampires...Bauhaus...voilà quoi), de Shining et de Seven (l'arc narratif du perso de Wes Bentley, avec des scènes de crime bien dégueulasses). On dirait qu'ils ont décidé d'aller à fond dans le glauque et le gore, avec une scène super complaisante de viol homo avec un gode acéré ça veut pas rigoler (même si la série est toujours très drôle le reste du temps).

 

Encore une fois, je vois pas du tout comment ça peut tenir sur une saison entière (il se passe dix mille choses dans le pilote et on en sait déjà pas mal, mais comme la série n'a jamais été prévisible...

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
  • 4 weeks later...

On est arrivé au double épisode d'Halloween et c'est plutôt cool pour le moment : des écoliers vampires, Denis O'Hare génial en cross-gender des 80's, des hipsters massacrés, Angela Bassett impériale en star bisexuelle de la blackspoitation, un vampire qui choppe une victime sur Grindr, une séquence hallucinante avec un banquet de serial-killers (le night stalker, Dahmer, Gacy... ), une b.o géante (Depeche Mode, Kim Carnes, Eagles, She wants revenge, Siouxie and the Banshee...waouuuuuuuh), du vrai gore (toujours pas de fx en CGI)...

 

Tous les perso sont pas géniaux (l'inspecteur de police surtout) mais c'est quand même plus palpitant que la S4.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
  • 10 months later...

176feab0-5d24-0134-5ed6-06caa2286297.jpg?w=684&h=513&fit=crop&crop=faces&auto=format&q=70

 

Début de la saison 6 la semaine dernière. Fait amusant : le thème de la saison n'a été dévoilé que le jour même de la diffusion du pilote. Tous les teasers bizarroïdes semblaient plus perdre les fans que leur donner une piste vraisemblable. Sympa

Par contre, cette saison s'annonce assez louche : on retrouve une histoire très proche de Murder House (un couple achète une ferme hantée) et tout est tourné comme un mockumentary. En gros, on a des acteurs jouant soi-disant les vrais protagonistes (mais incarné par des comédiens connus...), et de l'autre la reconstitution. Aucun humour, peu de personnages, pas de générique, une intrigue impossible (?) à tenir sur une saison entière : c'est beaucoup trop faible pour être crédible. Bref, je vois le twist venir (mais lequel ?) et la saison prendre une autre direction à tout moment. Enfin, espérons-le...

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Non non...selon ce que tu cherche, chaque saison est assez différente. La 3 est plus décomplexée et y'a moins un côté fourre-tout. La 4 si t'aime les ambiances rétro/freaky why not, mais bon perso je trouve ça assez médiocre. La 5 est plus racoleuse et glam (mais ça reste inégal).

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
  • 4 weeks later...

j'ai tenté le premier épisode de la première saison hier et j'ai salement morflé.

 

je viens de lire tout le topic et je me reconnais parfaitement dans les toutes premières critiques négatives. l'impression de ramasser dans la gueule pelleté sur pelleté de clichés abusés, montage insupportable et personnages "à problèmes" ridicules qui vont et viennent librement dans la baraque comme dans The Room.

tout s'enchaîne sans transition et surtout sans queue ni tête, les types se torchant visiblement avec le concept de "poser une ambiance". à côté Garth Marenghi c'est limite sobre et crédible

 

le soulagement quand le générique de fin est arrivé. je me suis dit que malgré tous les films d'horreur de merde que j'ai maté, rien ne m'avait préparé à ça.

 

je reprends la question de superflo : il y a une saison moins nawak que celle là où je peux laisser tomber tout de suite ?

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
  • 1 month later...
  • 4 months later...

J'aime bien, bon j'ai commencé par la saison 2.

 

Asylum

ça commence nawak (un serial killer crade, un asile d'aliénés, un savant fou, des mutants, des ET ) et contre toute attente, ça marche d'enfer. Gentiment glauque et bien fichu.

 

Coven

Plus gentillet, à tout point de vue. Un côté The Craft en plus corsé. Divertissant. Angela Bassett en sorcière vaudou

Kathy Bates, impériale.

 

Freak Show

Je commence juste, j'aime bien. Mickael Chicklis

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
  • 2 months later...

Murder House

Déjà habitué à l'univers, j'ai pas trouvé Murder House spécialement en deça, malgré une fin un peu pourrie il faut bien le dire.

 

Hotel

Murder House en plus rococco (c'est juste la même histoire, les vampires façon Les Prédateurs en sus) et en plus mieux. Visuellement ça claque, joli final. Ma saison préférée avec Freak Show.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
  • 2 months later...

 

 

La nouvelle saison vient de commencer, et autant dire que c'est...surprenant. C'est la première saison qui ne se déroule pas autour d'un lieu particulier, et pour l'instant, on attend encore les éléments fantastiques (quoique...). Mais le plus fou, c'est que la série se déroule actuellement, ou plutôt il y a des quelques mois, en plein élection de Trump on y voit Sarah Paulson en lesbienne perturbée par la nouvelle présidentielle, et menacée par une étrange secte de clowns (?). Bref, c'est vraiment bizarre mais toujours réjouissant, même si Evan Peters me gonfle toujours autant (et se retrouvant avec un rôle pour le coup vraiment détestable). Le show aborde frontalement la politique de la peur, le climat d'incertitude, le racisme...plutôt bien vu, même si on a aucune idée jusqu'où ça ira

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

×
×
  • Créer...