Jump to content

Chronicle - Josh Trank (2012)


Blame
 Share

Recommended Posts

  • 3 months later...

Et bien c'est officiel... pour ma part, c'est un

 

Après 10 minutes où on ne sait pas trop à quelle sauce on va être bouffé, on se fait happer par la chose pour ne plus décrocher jusqu'au final totalement

 

Il est préférable de ne pas regarder la bande annonce, même si elle ne m'a pas gâché le plaisir.

Link to comment
Share on other sites

C'est vrai que si on voit la bande annonce il ne reste pas grand chose a decouvrir dans la salle au moment du film, en tout cas thematiquement parlant. Car si oui les 20 derniers minutes sont sympas, c'est pas poutrancier pour autant. Un peu la faute a un cote "emo" qui m'a laisse un peu froid peut-etre. Les effets visuels sont un peu grossiers mais pour ce que j'imagine etre un petit budget ca fait son effet.

Link to comment
Share on other sites

  • 4 weeks later...

Pour moi, c'est pratiquement un

 

La grande force du film est d'être très bien construit, et de ne pas utiliser vainement le gimmick de la caméra.

 

 

(même si c'est parfois un peu abusé : le cousin se fait filmer toute la journée, et va en plus se retrouver à avoir une histoire qui elle aussi filme sa vie. Je vais pas leur dire de s'acheter une vie vu le temps que je passe sur le forum, mais quand même)

 

 

La montée en tension est bien faite, y a pas d'explication tue l'amour.

 

L'une des forces du film est de relier de façon crédible cette histoire de super-héros à un drame humain : les relations entre potes très différents, la famille qui fonctionne mal. De ce point de vue, le film fait penser à the prodigies, en réussissant tout ce que le dessin animé ratait : les personnages ont une vraie personnalité, et leur évolution est logique.

 

Enfin, la scène d'action finale est vraiment cool.

 

Donc, globalement, un modèle de série b, qui utilise très intelligemment son argent, pas trop contemplatif (contrairement à Monsters) mais sans tout miser sur des trucages forcément incomparables avec de plus grosses productions (contrairement à Skyline).

Link to comment
Share on other sites

J'ai haï ce film de la première a la dernière minute.

Le found footage dans ce qu'il a de plus inutile et énervant.

Une pauvre brochette d'acteur minable et des situations qui font de la peine (oh mon pere est alcolo et il me tape)

 

 

 

Il est frustré parce qu'il ne l'a pas eut au PIFFF

Link to comment
Share on other sites

C'est vrai que ça aurait été encore plus émo avec du la dispute en musique de fond, mais ça pesait déjà bien lourd. Moi j'aime bien les films avec des pères alcolos (genre Nick Nolte dans the warior) et des mamans en trains de mourir (genre la mère dans the descendents).

Link to comment
Share on other sites

Ben moi, j'en attendais rien, j'avais vu aucune image et la surprise n'en a été que plus grande.

Pas de temps mort, une utilisation du found footage bien moins con qu'ailleurs et un final à rendre jaloux bien des blockbusters catastrophe.

 

Pas un chef-d'oeuvre du genre mais une petite série B qui ne pète pas plus haut que son derrière et en donne pour son blé.

Et bon courage au futur Akira (si le projet est toujours d'actualité), dans la foulée...

Link to comment
Share on other sites

Ben Cyril ! Allez, quoi ! Je ne peux le croire ! Mais bon, je t'aime bien quand même (remarque, tu n'aimes pas non plus Little Nicky, ca n'a guère de rapport, mais voilà, que veux-tu. Aimes-tu les croque-monsieur ? Les galettes bretonnes ?)

 

Tout le monde semble se foutre de ce petit film, pourtant c'est très bon.

 

Je ne m'attendais PAS DU TOUT à cela et j'ai tout simplement adoré. Le concept lassant de la caméra à l'épaule détourné par de géniales idées de mise en scène, les acteurs tous super-crédibles, le concept super divertissant et attractif, l'intelligence autant technique que scénaristique, le final apocalyptique, le concept à la Jackass qui vire au drame glauque (FINAL APOCALYPTIQUE), tout, tout, tout. J'ai beaucoup aimé, et, étrangement, je suis le seul dans mon entourage jeune et cool à avoir pris le film dans la gueule, j'en attendais pas grand chose et je suis ravi. Respectueux, inventif. Max Landis, je retiens ton nom, vivement tes prochains trucs.

 

Bon, vous allez encore dire que je suis jeune et fou, mais il faut bien que jeunesse se passe, non ?

Link to comment
Share on other sites

Palsambleu !

 

C'est juste que Kerozene n'a pas eu peur d'une poussée fiévreuse et à chaud d'enthousiasme immodéré et a balancé direct' un gros et cinglant CLAQUAGE DE BEIGNET. C'est vrai que toi, mon cher Kevo (tu es un mec bien) tu as dit "presque le claquage de beignet", et la grandiloquence moins nette du smiley utilisé a fait que ton message, fort pertinent au demeurant, est resté plus discret, moins net à première vue, mais effectivement...c'est cool. J'ai perdu le fil de ma phrase.

 

Mais puisqu'on y est et que les posts positifs ont levé l'hypothèse: CHRONICLE, allez, profitons de cette soirée post-séance où l'enthousiasme est encore fou, bah c'est un

Link to comment
Share on other sites

Pas loin de penser comme Cyril, la pauvre petite merde pathétique n'a cessé de m'irriter d'un bout à l'autre. En plus c'est chiant. Et le coup du found foutage est géré n'importe comment (sur la fin on a des plans qui sortent de nulle part).

Link to comment
Share on other sites

Vu le film, c’est sympathique. j'avais peur moi aussi du caméra à l'épaule mais ça reste très lisible et le montage est plutôt sage. Les effets spéciaux sont très réussis, les acteurs ne sont pas antipathiques, juste anonymes comme on leur demande. Après ça ne va pas loin. Pas d'enjeu dramatique et cela reste un film de superhéros de plus. J'aurais beaucoup plus aimé le film 10 ans auparavant. Il s'adresse avant tout au ados.

 

 

 

quant à multiplication des angles de vu à la fin, il s'agit en fait de tous le scamescopes des touristes de la tour qui flottent dans les airs autour des 2 ados

 

Link to comment
Share on other sites

 Share

×
×
  • Create New...