Jump to content

The voices - Marjane Satrapi - 2014


kevo42
 Share

Recommended Posts

Après avoir épuisé le filon Iranien, et signé le manifestement très fauché bande des Jotas qui n'a intéressé personne, Marjane Satrapi passe l'Atlantique et réalise un film américain au casting et au scénario très étonnants :

 

On y verra Ryan Reynolds, Gemma Arterton, Anna Kendrick et Jacki Weaver dans une histoire fantastique. Ryan travaille dans une usine et tue par accident une collègue. , et il va devoir se sortir du pétrin en écoutant les conseils donnés par ses animaux, dont il comprend le langage : un chat chaotique mauvais, et un chien paladin bon.

 

Bon, dit comme, ça, ça fait pas trop envie. Et en plus, le scénario est écrit par l'auteur de Paranormal activity 2.

 

Pas encore de bande annonce, mais le film sera à Sundance

 

Link to comment
Share on other sites

  • 8 months later...

C'est très WTF. Mais pas forcement réussi. Dans l'absolu, j'ai beaucoup pensé à Super, dans l'idée de raconter une histoire vraiment sordide sur un "gentil psychopathe", mais le ton est trop chaotique et ça fonctionne pas toujours. En guise d'exemple, il y a cette excellente idée qui est de révéler la réalité dans laquelle vit le perso de Reynolds (un appartement glauquissime couvert de merdes et de sang) et sa dimension à lui, inoffensive. Sauf que le procédé est répété plusieurs fois dans le film, alors qu'une suffisait amplement. Pareil pour la conclusion rigolote dans l'absolu, mais foutu en l'air par un mauvais choix musical.

Par contre, big up pour le chat ordurier à l'accent cockney

Link to comment
Share on other sites

  • 6 months later...

Mouais. Je ne suis jamais rentré dedans je ne sais pas vraiment pourquoi.

Je lis partout que pour une fois le thème du serial killer est traité différemment. Alors c'est vrai mais c'est pas non plus exceptionnel.

C'est pas mal réalisé ni mal écrit j'ai juste trouvé ça insignifiant. Parfois je me suis même fais chié.

Et pourtant y a des animaux qui parlent et la chunky Gemma Arterton.

Link to comment
Share on other sites

  • 2 weeks later...

Bah j'ai trouvé ça franchement pas mal! Il y a quelques problèmes de rythmes et quelques lourdeurs (notamment sur les flash backs très appuyés, ou, comme le dit Jérémie, l'idée de l'appart' répété plusieurs fois alors qu'on a compris le principe), mais le film a un parti pris de narration plutôt cool et qu'il tient jusqu'au bout sans vraiment s'éparpiller, et la réalisation est plutôt classe. Le fond est plutôt triste et ne s'égare pas trop dans la comédie pouet pouet. Il y a certes des animaux qui parlent, mais ça n'est pas vraiment souligné, ni même présenté comme un "gag" (en tous cas moi je ne l'ai pas ressenti comme ça). D'ailleurs je pense justement que ce film va subir le syndrôme "Bernie", plein de gens vont trouver ça drôle parce que "lol dé zanimo ki parlent" alors que le fond est plutôt triste et glauque.

 

Bref pas parfait, mais j'ai été agréablement surpris.

Link to comment
Share on other sites

Pendant ma séance y avait une vieille folle qui rigolait très fort pour rien à chaque fois qu'il y avait le moindre truc un peu étrange. Et surtout elle causait toute seule du genre "je l'aime bien le petit chat..."

Donc ouais elle était venue pour les animaux qui causent et elle m'a bien gâché la séance la vieille.

Link to comment
Share on other sites

  • 10 months later...

Très très bonne surprise en ce qui me concerne. J'ai trouvé le tout hyper-maîtrisé. C'est beau, touchant, tout en étant super glauque ; le malaise venant surtout du fait qu'il est pratiquement impossible de ne pas sympathiser avec le perso principal. Reynolds est parfait d'ailleurs. Je suis intrigué par le prochain film de Satrapi du coup, l'adaptation de L'Extraordinaire Voyage du fakir qui était resté coincé dans une armoire Ikea, qui pourrait frapper un très gros coup.

Link to comment
Share on other sites

  • 3 weeks later...

Bien aimé aussi. Y a une chouette petite ambiance, notamment due au parti-pris esthétique osé.

 

J'ai juste trouvé que ça s'essoufflait un peu aux 2/3 (une fois qu'on a compris le principe, en gros) et que ça restait, du coup, un poil inabouti.

Comme si Satrapi ne savait pas trop comment conclure. Ou bien qu'elle ne partait pas assez dans l'extrême pour le faire : peut-être aurait-il fallu que ça dérape dans le vraiment glauque et triste, histoire d'aller au bout de la démarche et terminer en apothéose.

 

En l'état, ça reste quand même sympa et change un peu du tout-venant. D'autant que Reynolds est décidément parfait dans la comédie - y compris noire, comme dans le cas présent.

Link to comment
Share on other sites

  • 8 months later...

Très très chouette film, j'ai beaucoup aimé. La réalisation est bien équilibrée (contrairement au personnage ) et Ryan Reynolds est beaucoup, beaucoup remonté dans mon estime. Il avait déjà grimpé une paire d'échelons avec son (tout petit) rôle de teubé dans Ted, et bien avant Deadpool il a su prouver qu'il avait beaucoup de lucidité sur lui-même : ce rôle de psychotique bêta lui va à ravir. Certaines scènes sont à se tordre de rire d'ailleurs.

Link to comment
Share on other sites

 Share

×
×
  • Create New...