Jump to content

Week-end sauvage - William Fruet - 1976


steb
 Share

Recommended Posts

AKA

fin de semaine infernale, les violents, death week-end, The House by the Lake

 

La tension est si forte que vous avez envie de vous accrocher à quelqu'un !

La tension est si insupportable que vous avez envie de crier !

La tension est si terrifiante que vous resterez cloué sur votre siège !

 

Après avoir vu trapped, le village de la mort(1982) du même réal,

avec Henry Silva en redneck psychopathe(pleonasme), je m'apprête à regarder

ce survival avec Don Stroud et Brenda Vaccaro.

 

 

 

 

 

 

Link to comment
Share on other sites

en humhum

Ben, original si c'est possible !

 

Enfin, si ça ne te dérange pas d'échanger un chouette survival contre une VHS de ........ David Lansky !

 

 

(Y a 2 VHS orignales de cette fabuleuse série que je dois t'envoyer dans le prochain colis ! )

Link to comment
Share on other sites

  • 1 month later...

A noter que Fabrice de Welz, a rendu hommage/pompé (au choix ) une scène du film pour Calvaire.

 

C'est également ce que je me suis dit hier soir en voyant cette fameuse scène. Et comme Zombigirl, "Week-End Sauvage" m'a également fait penser à "La Traque", la dimension psychologique en moins.

 

Très bon survival en effet, qui instaure à merveille la tension par couches successives (la poursuite en bagnole, le bateau, le sacage de la maison) jusqu'à l'éclatemment de la violence lors de la dernière demi-heure.

Et pour la peine, c'est bien méchant je trouve.

 

Du coup faut absloument que je trouve un moyen de voir "Trapped", qui à l'air bien sympathique lui aussi...

Link to comment
Share on other sites

  • 1 month later...
  • 1 month later...
  • 2 years later...

 

Superbe affiche anglaise

 

Rien à rajouter à ce qui a été dit avant, un très bon exemple de Survival, ici à la croisée du Rape and Revenge. Douce jubilation que provoque la deuxième partie quand l'héroïne forte tête reprend les devants et s'en va foutre sur la gueule des bad guy. Un climax d'ailleurs repris dans Storm Warning (en plus de l'idée des marécages qui a été en effet reprise par Calvaire ).

C'est carré, violent, rythmé, éprouvant. Excellent spectacle.

Link to comment
Share on other sites

 Share

×
×
  • Create New...