Jump to content

The Mummy: Tomb of the Dragon Emperor - Rob Cohen, 2008


Kerozene
 Share

Recommended Posts

Rick O'Connell (Brendan Fraser) reprend du service dans sa défroque de chasseur de momie benet-rigolo... Ca fout limite les boules, mais le casting est explosif:

Jet Li, Michelle Yeoh, Anthony Wong (!!).

C'est Maria Bello (COYOTE UGLY, ASSAUT SUR LE CENTRAL 13) qui reprend le rôle féminin. Le couple héros sera d'ailleurs accompagné de fiston. Voila qui promet moultes aventures délirantes et de gros rires en perspective.

 

Date de sortie annoncée: 11 Juillet 2008

 

Synopsis:

 

In the Far East, trouble-seeking father-and-son duo Rick (Fraser) and Alex O'Connell (Ford) unearth the mummy of the first Emperor of Qin (Li) -- a shape-shifting entity who was cursed by a wizard (Yeoh) centuries ago.
Edited by Guest
Link to comment
Share on other sites

  • 5 months later...
  • 3 months later...
  • 2 months later...

Je crois que j'ai trouvé mon coup de coeur de l'été. Et oui, c'est dire si cette saison estivale blockbusterienne était abominable à un niveau pratiquement incomparable depuis le début du nouveau millénaire.

 

Mais cette nouvelle Momie est tout ce qu'on est en droit d'attendre de la saga d'Universal, voire même plus. Je ne suis pas loin de le considérer comme le meilleur de la série, Rob Cohen étant un poil plus à l'aise dans l'actionner pop-corn fun que Stephen Sommers, ainsi qu'un cinéaste respectueux de la série B classe. C'est emballé le plus proprement du monde, presque sans tâche, et en se permettant une dose juste suffisante de surprises visuelles. C'est pas non plus bourré de gags puérils, plutôt très bien rythmé, il y a même son lot d'écartelation, décapitations et autres intenses bourre-pifs. Autre grand plus, les effets spéciaux, pratiquement tous impressionnants de réalisme (le seul gros point noir étant les -littéralement- abominables hommes de neige, surtout qu'ils veulent bien les rentabiliser). Et une histoire dénuée de temps mort, qui s'attache à faire voyager, exciter, rêver, rire : un vrai grand-huit qui fait du bien bordel ! Le film se donne les moyens de faire dans l'Indiana Jones (jusqu'au score musical), ce qui pourrait être agaçant, si la déception du Royaume de Cristal n'avait pas fait relativiser les choses.

 

Jet Li est un formidable choix pour la Momie. Après Arnold Vosloo, c'est sans doute l'acteur qui peut arriver à être le plus impressionnant et fascinant dans son in-expressivité. Et ça marche pour un personnage qui est censé être un empereur invincible et sanguinaire. Brendan Fraser mérite les honneurs, ce mec est juste parfait, point barre. Je trouve dommage qu'il n'ai jamais été vraiment reconnu, même s'il a eu assez de rôles respectables pour pouvoir y prétendre. La magnifique Maria Bello en remplacement de Rachel Weisz, et Anthony Wong complète le casting des nouveaux, tandis que John Hannah en ressort comique fonctionne toujours mieux que la plupart des équivalents à Hollywood.

 

Donc voilà, en gros, pour voir un cheval décapité, un gros yak se servir d'un sac à vomi en avion, John Hannah qui crie "frappe-moi le cul", et Brendan Fraser pêcher la truite au pistolet, ça vaut le déplacement. MovieRev approved.

Link to comment
Share on other sites

Rob Cohen étant un poil plus à l'aise dans l'actionner pop-corn fun que Stephen Sommers, ainsi qu'un cinéaste respectueux de la série B classe.

 

Aux vues de la filmographie des deux, c'est pas la première chose qui me vient à l'esprit. J'aurais même plutôt dit l'inverse. Bon je te fais confiance, même si la bo, bien qu'efficace, est très loin d'égaler celles des deux films précédents.

 

Donc voilà, en gros, pour voir un cheval décapité, un gros yak se servir d'un sac à vomi en avion, John Hannah qui crie "frappe-moi le cul", et Brendan Fraser pêcher la truite au pistolet,

 

Oh oui, prends-moi par les sentiments.

Link to comment
Share on other sites

Aux vues de la filmographie des deux, c'est pas la première chose qui me vient à l'esprit.

 

Oui evidemment, Sommers a de bonnes séries B à son actif (Deep Rising particulièrement), mais il est pratiquement impardonnable pour cette bouzasse intergalactique qu'est Van Helsing, et je n'ai plus d'estime pour lui depuis l'épisode G.I. Joe.

 

Rob Cohen, de son côté, si on analyse bien, il a juste eu des scripts pourris dans les mains, mais il reste inventif tout le temps. Si on mentionne aussi qu'il est diplômé d'Harvard en archéologie et histoire de la Chine, le mec sait au moins ce qu'il fait dans ce film là.

Link to comment
Share on other sites

Sommers c'est un peu comme Ron Underwood c'est des mecs qui avaient de l'or entre les mains et un vrai talent pour faire du vrai bon cinéma populaire et divertissant et qui se sont fourvoyés à faire de la merde...

 

Sinon la BA m'a bien donné envie, et ton avis aussi, je sens que ça va être le film de cet été (tout comme le premier l'avait été à l'époque en quelque sorte)

Link to comment
Share on other sites

Je commence à mater et c'est dingue comme ça n'a rien à voir dans le ton. Faut voir les scènes "comiques" avec la musique qui se casse la gueule (comme un disque qui pitch rapidement de plus en plus grave pour s'arreter... c'est difficile à expliquer , mais c'est la variante du vynil qui scratche ). Et ils nous font le coup deux fois à une scène d'intervalle

Link to comment
Share on other sites

Trouvé ça sympa mais pas transcendant. Sur le papier c'est une petite tuerie mais à l'écran ça ne fonctionne pas toujours très bien (surtout les scènes de comédie qui peinent à trouver leur rythme). C'est quand même très divertissant, on s'en prend plein la tronche mais je crois que j'aurais préféré que Sommers s'en charge.

Par contre Isabella Leong, là je pète un cable

Link to comment
Share on other sites

Un beau film raté et boursouflé. Après avoir revu le 1 et 2 en HD avec un grand plaisir je partais par trop confiant mais bon avec l'impression que j'aurais au moins un film amusant.

En fait Cohen se plante de partout avec sa momie.

SPOILERS

Déjà des héros vieux qui sont à la retraite et qui retrouve le sourire avec de l'aventure c'est du déjà vu 1000 fois. Le gamin qui ressemble à un gros ricain et ses relations avec son père aussi. Au moins là c'est expédié en 30s quand son père lui parle, mais avant on doit se taper des longues minutes d'introduction ultra chiante avec Brendan péchant à la mouche.

 

Mais le plus grave est le scénario qui en fait sert simplement à aller d'un point A à B non pas en réfléchissant à des énigmes mais en suivant le chemin parce que tout est indiqué. Le seul but est d'empêcher Jet Li d'y arriver en premier parce que monsieur veut dominer le monde.

 

Voici en tout cas quelques points qui m'ont énervé.

- Le couple est envoyé en chine apporter un bijou recherché par tous les brigands de la terre, mais on ne les verra jamais.

- Alors que notre petit groupe protège à leur risque et péril le temple dans les montagnes lors d'une grosse scène d'action, Jet Li arrive tranquillement dans la cité pour prendre son bain de jouvence. Personne ne l'arrêtera. Sans oublier que le cité ne sera vu que de loin. A quoi sert elle ?

- Une mise en scène pourrie en cadrant de trop près les personnages ce qui les empêche de nous faire respirer et apprécier le scope, qui ne sert à rien dans ce film. Les scènes d'action sont illisibles et suprême honte, Michelle couvre la caméra avec sa robe pour faire une transition avec la scène suivante. Digne d'un court de terminale cinéma.

- le combat final est juste pourri avec les 2 militaires mourant comme des merdes. Surtout la femme. Franchement pathétique.

- des ellipses trop flagrantes à la Van Helsing. Franchement, l'avion qui vole au dessus du dragon alors qu'il leur a fallu des heures pour arriver au somment. Quel merde ce dragon

 

Mais le pire c'est que autant les 2 premiers arrivaient à nous faire découvrir l'Égypte ancienne, nous donnait limite envie de devenir pilleurs de tombes, autant là c'est le vide absolu. On parle d'histoire un peu au début mais après il n'y a rien. Dans les autres, il fallait creuser pour découvrir la suite, ici il faut juste empêcher Jet Li de foutre une caillasse (eu facilement puisque livrer par nos héros) sur un pique et l'empêcher de prendre un bain. Zéro absolu.

 

Alors bon, on ne s'ennuie pas comme dans tous les gros films ricains d'action mais question profondeur c'est le niveau 0 du cinéma popcorn après 2 épisodes assez intelligents et très sympathique.

Link to comment
Share on other sites

 Share

×
×
  • Create New...