Jump to content

36, quai des Orfèvres - Olivier Marchal (2004)


Cyril
 Share

Recommended Posts

L’hebdomadaire Télépoche nous apprend dans son numéro de cette semaine que la société Calt (Kaamelott) produira prochainement une série de six épisodes de 52 minutes chacun inspiré du long-métrage d’Olivier Marchal, 36, quai des Orfèvres que l’ex-policier reconverti cinéaste supervisera de près. La série sera ensuite diffusée sur TF1.

 

Source: Ecran Large

Link to comment
Share on other sites

  • 4 months later...

 

Syno:

Paris. Depuis plusieurs mois, un gang de braqueurs opère en toute impunité avec une rare violence.

Le directeur de la PJ, Robert Mancini a été parfaitement clair avec ses deux lieutenants les plus directs, Léo Vrinks, patron de la BRI (Brigade de recherche et d'intervention), et Denis Klein, patron de la BRB (Brigade de répression du banditisme) : celui qui fera tomber ce gang le remplacera à son poste de grand " patron " du 36, quai des Orfèvres.

La lutte est ouverte entre ces deux grands flics, autrefois amis, qu'aujourd'hui tout sépare : leurs vies, leurs méthodes, leurs équipes et une femme, Camille Vrinks...

 

Découvert bien tard ce film, le récent post de l'amis fredouille m'avais convaincu de prendre le dvd collector quand j'en aurais l'occasion, maintenant que j'ai vu le film je ne tiens plus de voir ces fameux bonus !!

 

Le film est très bon, froid clinique, sec, violent, brut !

Il fait bien mal et arrive à créer, non sans quelque ficelle bien visible, un climax intéressant et rend crédible ces différents flics, ça nous change des visions connes que certains films français véhicule (Taxi en tête)

 

Depardieu est à mon sens la seule tache au niveau du casting, les rôles féminins sont même bien torchés, rare dans ce genre d'histoire centrée sur des relations purement "viril"

 

La musique est vraiment bien, c'était un des points de critiques si je me souviens bien à l'époque de sa sortie, pour ma part j'étais étonné de cette composition qui sonne souvent très juste (même si elle sert à appuyer encore plus les effets lacrymal, ce qui en soit n'est pas surprenant)

 

La mise en scène et la photo du film sont vraiment classe, l'attaque du fourgon en début de film est à ce point assez glaçante

 

Bref j'ai bien aimé, malgré certain partis pris scénaristique (comme nous montrer des flash-back pour nous faire comprendre un truc assez limpide, ça doit être pour une éventuelle diffusion dans la boite à con)

Link to comment
Share on other sites

  • 4 months later...

Grosse grosse envie de considérer ce "36, quai des orfèvres" comme le film le plus audacieux que j'ai vu récemment. Pas une réussite à 100%, mais les défauts sont mineurs (mis à part une fin un peu expédiée). On a quand même 1h20 de polar splendide, avec une tension à couper au couteau, des vrais personnages, des situations glaciales, un vrai boulot de passionné. Dommage que Depardieu soit un peu off, que le moment des retrouvailles entre Auteuil et sa (vraie) fille soit si empoté, et que ça ne dure qu'une heure et quarante minutes.

 

Le concept de la série basée sur le film me semble tout à fait interessant, j'avais l'impression d'être captivé par les personnages et le style de Marshal comme pour une série style "24".

 

Enfin, j'ai adoré la musique du film (celle qui accompagne l'intro du film est monstrueusement planante )

Link to comment
Share on other sites

Grosse déception, je m'attendais vraiment au renouveau du polar Français mais je m'aperçois que c'est pas gagné. Mention spéciale aux dialogues, risibles comme c'est pas permis et bien sûr la musique.

 

Faudrait appeler Umberto Lenzi pour qu'il nous vienne en aide.

Link to comment
Share on other sites

  • 11 months later...

La rumeur lancée en juillet dernier par Dominique Loiseau, le scénariste de 36 Quai des Orfèvres, vient d'être confirmée par l'acteur américain Robert De Niro dans une interview accordée à MTV. Le remake hollywoodien du polar français, sobrement intitulé 36, aura une distribution royale. Les rôles des deux inspecteurs, initialement tenus par Gérard Depardieu et Daniel Auteuil, seront repris par Robert De Niro et George Clooney. Dans le film d'origine, deux détectives parisiens s'affrontaient pour mettre la main sur un gang de braqueurs.

 

36 sera réalisé par Marc Forster (L'Incroyable destin de Harold Crick) et le scénario sera signé Dean Georgaris (Un crime dans la tête). Le film sera distribué par la Paramount et produit par le société de De Niro, Tribeca Productions, ainsi que celle de Georgaris, Penn Station. De Niro a précisé que le tournage de 36 débuterait à New York à la fin 2007, une fois qu'il aurait fini de tourner What just happened ? sous la direction de Barry Levinson.

 

Source: Allociné

Link to comment
Share on other sites

  • 11 years later...

Vu pour la première fois hier soir, et wow! Qu'est-ce que c'est bien!

C'est vraiment très très bien torché: intrigue tendue, casting aux petits oignons (ils sont tous très bons), le seul bémol est peut-être le dernier acte, après qu'Auteuil sorte de prison. Là le film perd de son mordant... Rien de bien grave cependant.

Je crois me souvenir que le film n'avait pas franchement plu à certains pontes de la police parisienne, on comprend aisément pourquoi.

Link to comment
Share on other sites

 Share

×
×
  • Create New...