Jump to content

Rubber - Quentin Dupieux (2010)


kevo42

Recommended Posts

Quand je parlais aux gens autour de moi d'un pneu qui tuait des gens, les mecs me prenaient pour un fou. Le non cinéphile ne connait pas le mot giallo mais c'est pas parce qu'il ne connait pas qu'il ne va pas voir non plus. Les 2 sont des vraies œuvre d'artiste/auteur qui ne vise pas le grand public. Pour les exploitants, je ne pense que pas que l'horreur/art change grand chose.

 

Mais encore une fois pour moi c'est la vie. Dupieux est plus connu, plus in dans une certaine presse qui va le mettre en avant. Il a derrière lui un plus gros distributeur je pense. Je ne sais pas si les 2 réals d'Amer ont eu droit aux Cahiers du Cinéma, si ce n'est pas le cas c'est vraiment lamentable car leur univers est largement plus intéressant que celui de Dupieux. Pour parler de cinéma bien sûr.

 

Ce que je reproche à Rubber, c'est que j'ai senti (et ce n'est que mon avis) que Dupieux se foutait de son film. C'est à peine l'idée d'un court et c'est étiré sur 1h20. Il se fout même de ses personnages qui ne servent à rien. Il les place là où il veut, quand il veut, leur fait faire n'importe quoi. Les dialogues sont nuls à par 2/3 répliques. La mise en scène est en plastique mou. Alors que la lumière pète bien et qu'il a un putain de 5D, il se contente de filmer tjs de la même façon, à plat en utilisant 2 focales et basta alors que cet appareil permet tellement de choses. Même de sa mise en scène il s'en fout. Pour moi c'est un film de paresseux. Un sujet mal ficelé qui aurait pu donner des idées d'enfer, des persos balancés n'importe comment jusqu'au point de me prendre pour un con en me prévenant à l'avance de ce que j'allais voir. Des scènes balancées n'importe comment (la dinde dans la chambre) parce qu'il faut nourrir les spectateurs après.

Il reste quelques bonnes scènes malgré tout dans un univers plat et paresseux.

 

Rubber c'est la bonne idée mise en scène par un branleur ... mais attention, un branleur d'artiste.

Link to comment
Share on other sites

  • Replies 362
  • Created
  • Last Reply

Top Posters In This Topic

Quand je parlais aux gens autour de moi d'un pneu qui tuait des gens, les mecs me prenaient pour un fou. Le non cinéphile ne connait pas le mot giallo mais c'est pas parce qu'il ne connait pas qu'il ne va pas voir non plus. Les 2 sont des vraies œuvre d'artiste/auteur qui ne vise pas le grand public. Pour les exploitants, je ne pense que pas que l'horreur/art change grand chose.

 

Mais encore une fois pour moi c'est la vie. Dupieux est plus connu, plus in dans une certaine presse qui va le mettre en avant. Il a derrière lui un plus gros distributeur je pense. Je ne sais pas si les 2 réals d'Amer ont eu droit aux Cahiers du Cinéma, si ce n'est pas le cas c'est vraiment lamentable car leur univers est largement plus intéressant que celui de Dupieux. Pour parler de cinéma bien sûr.

 

Ce que je reproche à Rubber, c'est que j'ai senti (et ce n'est que mon avis) que Dupieux se foutait de son film. C'est à peine l'idée d'un court et c'est étiré sur 1h20. Il se fout même de ses personnages qui ne servent à rien. Il les place là où il veut, quand il veut, leur fait faire n'importe quoi. Les dialogues sont nuls à par 2/3 répliques. La mise en scène est en plastique mou. Alors que la lumière pète bien et qu'il a un putain de 5D, il se contente de filmer tjs de la même façon, à plat en utilisant 2 focales et basta alors que cet appareil permet tellement de choses. Même de sa mise en scène il s'en fout. Pour moi c'est un film de paresseux. Un sujet mal ficelé qui aurait pu donner des idées d'enfer, des persos balancés n'importe comment jusqu'au point de me prendre pour un con en me prévenant à l'avance de ce que j'allais voir. Des scènes balancées n'importe comment (la dinde dans la chambre) parce qu'il faut nourrir les spectateurs après.

Il reste quelques bonnes scènes malgré tout dans un univers plat et paresseux.

 

Rubber c'est la bonne idée mise en scène par un branleur ... mais attention, un branleur d'artiste.

 

Dupieux a les honneurs des Cahiers depuis la sortie de Steak (ils avait fait un super article sur le net, avec le plein de vidéos) et Amer a moins convaincu les Caheirs, donc ils ont eu droit à une "simple" colonne.

 

Que dupieux soit une grande gueule, c'est vrai, mais moi j'avoue que j'adore son cinéma. Il en parle très bien si on connaît le bonhomme, et s'amuse de ça. Tu va lui dire que son film est en couleurs, il va te dire que non son film est en noir et blanc, tout en justifiant, argumentant, etc... Il est réellement contradictoire et ça l'amuse.

 

Dans le numéro de ce mois-ci, il y a un passage où est publié une reproduction de sa partition de sa bande son pour le film, où est entouré en rouge plusieurs passages avec marqué "Trop pédé"...

 

 

 

Link to comment
Share on other sites

Perso j'ai pas dis que c'était une grande gueule, juste un gros paresseux qui sait que de toute façon son film va être bien reçu. J'ai des réserves sur Amer mais putain il y a gouffre artistique entre les 2. Que se soit sonore, de la mise en scène et des idées. Il y a un vrai travail peut être trop scolaire mais un vrai travail tout de même, un vrai risque et surtout un vrai talent. Tu viens de me démoraliser ... spèce de star fucker !

 

Quand je vois l'utilisation du 5D là dedans, ça me fait pleurer...

Link to comment
Share on other sites

spèce de star fucker !

 

Attention, faut pas non plus déformer... J'ai déjà dis du mal du réal dans ces mêmes pages... mais son travail est remarquable. Après son travail au 5D me suffit amplement.

 

De toute façon, c'est avant gardiste, espèce de post moderne !

 

Link to comment
Share on other sites

Ça c'est Stéphane tout craché: comparer ce qui n'est pas comparable, le pur plaisir des sens contre le pur plaisir intellectuel et les faire combattre sur le terrain de la notoriété.

Intellectuel ?

Tu as quand même remarqué que déjà les 2 ne m'ont pas emballé et que je parle surtout de mise en scène, lumière, travail, technique, scénario etc ... mais bon j'ai bien compris que si demain Dupuieux chiait sur une table tu adorerais

 

L'utilisation du 5D est terriblement basique quand on connait la bête. Quand je pense qu'on a acheté entre 12 et 15 objectifs pour Last Caress. Ah putain. Quand il suit le pneu il est tellement en longue que parfois toute l'image est floue. Mais bon on va me dire que c'est fait exprès Après je concède qu'il y a aussi de belles images. Mais je m'attendais à être plus étonné.

 

1million quand même

Link to comment
Share on other sites

ça s'appelle du minimalisme, mais bon, je comprends que ça te passe au dessus de la tête et qu'avec 1 million, tu nous fasse Ben Hur. 1 million, quand tu comptabilise voyages, cachets, hotels, cantine et décors pour 2 semaines, ça me semble pas déraisonnable. ça a coûté combien La Horde, qui faisait des appels aux dons et qui, à moins que je ne me goure, ne payait pas sa figuration?

Pour Rubber, oui, il y a un plaisir intellectuel à voir des gags qui ne sont pas appuyés (le pneu qui se retourne pour voir derrière lui, je trouve ça drôle).

Mais bon, c'est Stéphane, si y'a pas de prouts et de nichons ça le fait pas rire, et si le réalisateur est pas pauvre et inconnu, c'est suspect. Mais si il peut le sortir en dvd, il le fera et là il ira le défendre sur les forums.

Link to comment
Share on other sites

Ah le pneu qui se retourne j'ai trouvé ça marrant. Même si je pense que ce n'est pas fait exprès Après tu remarques que même si le réal est pauvre et inconnu je peux lui taper dessus comme ceux d'Amer.

Après si tu étais un tout petit honnête sur le coup tu sais très bien que ça n'aurait pas du coûter le million. Je pige pas pourquoi le comparer à la Horde avec des techos payés au tarif français, dans la région parisienne, avec des sfx, plus de taxes et une plus grand équipe technique. Faut rappeler que le film devait être fait pour 300 000€. La Horde c'est 1,5 millions. Tu connais très bien le monde du cinéma, tu sais fais la différence entre les 2 tournages.

 

Après oui si je peux le sortir en Dvd je le ferais et je dirais que c'est génial. Moi je suis une pute, si je peux me faire du fric sur quelques gogo pour faire des trucs trippant à côté, je le fais

 

Mais attention, il y a de bonnes choses dans Rubber malgré tout. Quelques bonnes scènes comme quand le flic explique que tout le monde peut remballer. Hauser à le fin qui m'a bien fait marrer. J'ai juste trouvé qu'au final le réal se foutait de ce qu'il montrait. A l'image du Roxane Mesquida (mon actrice préférée depuis des années même si elle joue comme un pneu) qui globalement ne sert à rien. Il y a plein d'idée avortées en cours de route et là j'ai trouvé ça vraiment dommage.

Link to comment
Share on other sites

Si tu connaissais un minimum le bonhomme, tu saurais que c'est faux et que c'est précisément le genre de gag qu'il aime foutre dans un coin.

 

Ensuite, ben si, déplacer des gens, les payer, payer un décor, de la bouffe, des fx, faire un montage, faire de la musique et un kinescopage en 35, ça peut monter au million si tu fais tout bien dans les règles en payant le tarif. Le fait est que Dupieux a une valeur commerciale, tout comme Wings Hauser dans un autre genre, et que ça se monnaye, c'est normal. Vu que le film a quand même été vendu dans une quinzaine de pays, je ne trouve pas ça scandaleux, surtout qu'il me semble qu'il n'y a pas eu de subvention ou quoi que ce soit. Il a fait son film dans son coin, sans faire chier personne, sans mendier et sans aboutir à un résultat "commeu les ricaings, mais en moins bien bieng".

Link to comment
Share on other sites

Arrête de pipoter Tanzi. Je veux bien que tu défendes le film mais là c'est impossible si tu parles du budget. On parle d'une équipe de 3 personnes (d'après eux hein, pas moi). Les décors c'est que du naturel, paumé dans la cambrousse. Rien n'est crée. Ça coûte que dalle un vieux motel de merde. Tu viens de dire que c'est tourné en 2 semaines en plus donc même pour faire déplacer 30 acteurs au grand max sur 1 semaine (parce qu'ils ont tourné tout séparément) tu ne crèves pas ton budget, même pour la bouffe. Le montage c'est lui, il monte sur l'ordi de Pixar ? Et Hauser il coûte pas des masses croit moi quand tu sais que tu peux avoir Lance Henriksen pour 50 000$. Et Hauser il ne vaut rien sur le marché. Que dalle. Le kinescopage c'est pas si énorme et c'est la première copie qui douille. En plus tu as des aides et un bon distributeur au cul.

En plus tu n'as pas du tout les même taxes sociales avec la France.

Mais à la rigueur si il arrive à choper de la thune de Canal et Arte, tant mieux pour lui. J'aurais juste aimé voir un truc plus écrit à l'écran et un vrai travail.

 

Si tu connaissais un minimum le bonhomme

Ah j'ai bien compris que depuis ta rencontre avec lui tu es tout chamboulé

Link to comment
Share on other sites

Après oui si je peux le sortir en Dvd je le ferais et je dirais que c'est génial. Moi je suis une pute, si je peux me faire du fric sur quelques gogo pour faire des trucs trippant à côté, je le fais

 

Ahhhhhh je commence à mieux comprendre la ligne éditoriale du Chat qui Fume

Link to comment
Share on other sites

Je vais arrêter de parler avec toi, t'es d'une mauvaise foi absolue et tu t'es mis dans la tête que le film était merdique parce que:

a-il coûté de l'argent

b-Dupieux est hype

 

Après tu désignes un parti-pris comme du j'm-'en foutisme et tu t'en prends aux spectateurs qui trouveraient ça drôle, les pauvres qui se font quand même bien niquer!

Link to comment
Share on other sites

C'est exactement pareil avec l'Étrange de Lyon. Tu peux aimer des films moyennement, les passer parce que tu sais que tu vas remplir ta salle pour après passer des films plus difficiles. J'aime la plupart des Pallardy même si 1/2 sont vraiment pourris (genre Emmanuelle à Cannes) parce que je sais que grâce à ça je peux sortir et aider un petit film comme Quarante ou Ouvert 24/7.

 

Pour Tanzi, j'ai parlé de la hype dans mon premier post il y a 2 pages. Depuis je parle technique, scénario etc ... et là par contre tu ne dis rien. Le film à coûté de la thune, je suis content pour lui, mais pour moi c'est du gâchis quand on a un tel sujet et qu'on avorte la plus part des idées (Comme la relation entre le pneu et Roxane) qu'on étale les bonnes sur de longues minutes inutiles (les spectateurs) et qu'on filme aussi platement avec un tel appareil entre les mains. J'ai même pas dis qu'il était merdique, juste quelconque. Encore une fois il y a de bonnes choses dans un océan de paresse.

 

Et pour les spectateurs il suffit de voir le début du film pour voir que je ne suis pas le seul à me moquer d'eux

 

Donne tout plutôt ta critique au lieu de reprendre les points des autres, parce que ça je peux le faire aussi. Parce que si c'est juste pour dire que c'est minimaliste ... heu je peux le faire

Link to comment
Share on other sites

Je ne referais pas le débat sur le cout du film, si j'avais que ça à foutre, je pondrais un vrai budget pour l'exemple juste pour montrer comme c'est rapide de monter à 1 million, mais j'ai aut" chose à foutre. Alors bon, je sais que certains me croiront sur parole!

Link to comment
Share on other sites

Déjà les charges salariales c'est énorme en France. Mais bon je sais que l'on peut monter à 1 million facilement mais faut aussi que ça se voit à l'écran. la Horde, puisque le film est cité, c'est filmé en 35 (je crois) avec des décors, des sfx (mauvais si vous voulez) et en France. Rubber c'est 5 flics, 20 spectateurs dans le désert (faut peut être le louer je ne sais pas ), quelques acteurs, 3 voitures et une vieux motel pourri et c'est filmé au 5D qui coûte 2000€. Prix de la cartouche pour contenir bien 1h de film (de mémoire): 30€.

Après je suis content pour lui d'avoir eu de la thune. Mais quand je vois le résultat à l'écran j'ai une larme à l'œil Mais c'est juste de la jalousie parce que je voudrais avoir 10% de son budget mais cela ne rentre pas en compte dans mon avis personne sur le film.

 

Même pas besoin de manger des pâtes. Encore une fois, 8th Wonderland c'est 250 000€, filmé avec une bonne cinquantaine d'acteurs, tout le monde mangeait bien à la cantine loué pour ça, des sfx de partout et pas mal de décors, en plusieurs langues et tout le monde payé. Le minimum certes mais payé et les mecs ne bossaient pas plus de 8/10h par jour. Après tout se joue sur les équipes réduites. C'est là que tu fais baisser ton budget. Et les réals se payaient à peine puisqu'ils sont producteurs. Ce qui déjà doit bien faire baisser le budget

Link to comment
Share on other sites


×
×
  • Create New...