Jump to content

Garden State - Zach Braff - 2004


superflo
 Share

Recommended Posts

 

Acteur de télévision, Andrew " Large " Largeman est obligé de retourner dans son New Jersey natal pour l'enterrement de sa mère. Soudain, il se retrouve sans les antidépresseurs et les 3000 kilomètres qui le protégeaient de son histoire...

Après neuf ans d'absence, Large revoit son père, un vieil homme dominateur, mais aussi tous ceux avec qui il a grandi. Ils sont aujourd'hui fossoyeur, employé de fast-food ou magouilleur professionnel...

Sa rencontre avec la jolie Sam va le bouleverser encore un peu plus. Elle est son exacte contraire, vivante et audacieuse.

Entre passé et futur, entre douleur et joie, Large va découvrir qu'il est peut-être temps de commencer à vivre...

 

u82n0e1mgmQ

Link to comment
Share on other sites

Voilà, c'est ça. du pseudo indé bien mais sans plus. Mais comme j'étais dans de bonnes dispositions aujourd'hui, et que j'aime bien Braff, c'est bien passé. J'ai trouvé ça mignon, charmant, assez touchant. Bon, voilà, rien de transcendant, mais j'ai apprécié.

Link to comment
Share on other sites

C'est le film qui a rendu populaire the shins, et rien que pour ça il mérite qu'on lui accorde de la sympathie. A part ça, c'est le genre de film où un mec fait du vélo et tu te dis, tiens un petit Nick Drake passerait bien maintenant, et paf t'as du Nick Drake.

 

Dans le genre, c'est pas mal.

Link to comment
Share on other sites

Little miss sunshine fait parti des rares films indies que j'apprécie avec thank you for smoking. Ce garden state par contre m'a royalement fait chier. Tout est tiède dans ce film: l'humour, les scènes de catharsis, Nathalie Portman et son appétit de vivre. A cause de ce film j'ai failli passé à côté de scrubs tellement je pouvais pas encaissé zach braff. C'ets grâce à cette géniale série que je l'apprécie aujourd'hui.

Link to comment
Share on other sites

 Share

×
×
  • Create New...