Jump to content

Les petits mouchoirs - Guillaume Canet - 2010


kevo42
 Share

Recommended Posts

 

Bande-annonce que tout le monde a bouffé au cinéma :

 

mxKMVFBPUQo

 

Résumé : Jean Dujardin, le fêtard paillard s'étant encastré dans un camion avec son scooter, tous ses amis partent en vacance au Cap Féret (sans doute une référence cachée à l'élégance de Jean-Louis Triaud, et oui Rockeeter elle est pour toi cette blague) : il y a

 

- François Cluzet, le maniaque homme d'affaire beauf de droite. Il est marié avec Valerie Bonneton, qui est végétarienne bio, mais en fait on s'en fout.

- Gilles Lelouche, l'acteur beauf dragueur de droite,

- un clone jeune de Michel Leeb avec les dents très blanches qui est amoureux de Anne Marivin qui a aussi les dents très blanches, mais qui ne l'aime plus et lui envoie des textos ambigus,

- il y a Marion Cotillard qui est ethnologue entre deux avions "je repars pour l'Amazonie, j'adore leurs peintures sur le visage", écoute des chants ethniques en fumant des pétards, et couche avec des musiciens (M et Maxime Nucci), mais ne veut pas s'engager, et en plus elle est un peu bisexuelle, pour le genre. Malgré tout, elle est un peu de droite quand même.

- il y a Benoît Magimel, père de famille mais qui craque sur les mains de François Cluzet, qui comme il est un beauf de droite, ne le prend pas bien du tout. La femme de Magimel est frustrée sexuellement : elle se connecte sur second world, a acheté de la lingerie, et pleure quand elle fait son jogging.

- Il y a aussi un ostréiculteur qui peste contre les technocrates de Paris, et véhicule les vrais valeurs de la France (l'amitié, pas l'argent).

 

 

Voilà, c'est long comme résumé, mais en fait c'est tout ce qu'il y a à en dire. Filmé avec beaucoup d'argent, des placements produits gênants (scène d'enterrement en Audi, la classe Europa Corp), pas beaucoup d'idées de mise en scène (un très beau plan séquence au début, puis plus rien), des personnages ultra-stéréotypés qui n'évoluent pas de tout le film, et dont les traits de caractère sont surlignés au stabilo (Magimel qui regarde Cluzet jouer au foot avec Moonage daydream en fond : la honte !).

 

Ca dure 2h30, y a des chansons de Ben Harper jouées in extenso, j'ai failli péter un plomb pendant la séance.

 

Bref, ma réaction en sortant de la salle c'était

 

En plus on voit même pas Jean Dujardin dans le film (il est pas plus dans le film que dans la bande-annonce).

Link to comment
Share on other sites

Bon ben ton avis m'a bien fait rigoler, parce que c'est grosso modo ce qu'on se dit en voyant le trailer, qui sent un peu Big Chill à la française en retard et avec beaucoup trop de pathos sur les côtés.

Et ça semble faire un malheur au box-office, donc...

Link to comment
Share on other sites

  • 7 months later...

J'ai commencé à le regarder, j'ai fais un break après 1h30. Faut que je reprenne des forces pour me farcir la dernière heure. Pour le moment, c'est totalement insupportable / bourré de clichés / d'une lourdeur hallucinante / surjoué / filmé comme un reportage 7 à 8 / ...

 

Meilleur score ciné salles 2010

 

 

Par ctre Kevo, même si je te rejoins sur la gde partie de ta description, je vois pas ce que "de droite" vient foutre là dedans pour la plupart des persos. Ils sont juste insupportables, mais des gens de gauche peuvent l'être sans mal ! Et les persos de Cotillard ou Lellouche par ex, je les vois pas du tout comme "de droite"

Link to comment
Share on other sites

Je l'ai fini.

 

C'est donc nul.

 

Mais pas "totalement" détestable.

 

J'avoue que sur la fin, y a quelques trucs qui m'ont touchés, même si, une fois encore, c'est amené avec la finesse d'un tractopelle et que ça tire sur les grosses ficelles à moooooooort !

 

Je trouve ça "gentiment" nul, horripilant la moitié du temps, insignifiant l'autre moitié. Je comprends pas qui ça a pu intéresser en France hormis les bobos trentenaires qui se retrouvent dans le film, mais bon, les voies du box office sont parfois impénétrables... Et Guillaume Canet, c'est le premier film de lui en tant que réal que je vois, mais c'est juste PAS POSSIBLE !!! J'avais l'impression de voir la séquence émotion d'un "Confessions intimes" pendant la moitié du film ! (et une pub de parfum / voiture l'autre moitié) ...

 

Enfin bon, en conclusion, j'ai un peu envie de dire qu'à côté de ça, dans le genre "film de potes", "Le coeur des hommes" c'est du Claude Sautet, et "Mes meilleurs copains", du Fellini !

Link to comment
Share on other sites

  • 8 years later...
 Share

×
×
  • Create New...