Jump to content

Jack and Jill - Dennis Dugan - 201?


DPG
 Share

Recommended Posts

A l'heure où le nouveau Sandler ("Le mytho") déboule en salles, jettons un oeil sur son prochain projet, toujours mis en scène par le fidèle Dennis Dugan.

 

L'histoire : Jack un père de famille est obligé de s'occuper de Jill sa sœur jumelle du Bronx qui vient à Los Angeles pour une visite.

 

Le cast :

 

Adam Sandler

Al Pacino

Katie Holmes

Dana Carvey

Shaquille O'Neal

Link to comment
Share on other sites

Une petite pièce sur une morale du style meme-si-on-est-differents-il-faut-s'aimer-et-se-respecter-car-c'est-important-d'accepter-les-autres-et-la-famille-c'est-sacrée

 

(je pensais que c'etait un remake de Jules et Jim )

Link to comment
Share on other sites

  • 3 months later...
  • 2 weeks later...

J'allais justement faire un topic sur ce film jusqu'à ce que...

Houlà...Adam...Adam...qu'as-tu fait ?

Mais puisque c'est toi, je veux bien aller le voir, vas, chenapan, mais j'aurais besoin du soutient de DPG

En deux mots: Adam Doubtfire...

Link to comment
Share on other sites

  • 6 months later...

aka en VF JACK ET JULIE

 

Sorti dans les salles françaises (136 écrans) aujourd'hui, j'ai donc accompli ma mission de pèlerinage habituelle pour m’acquitter de mon devoir et visionner la chose.

 

Bon, si on est objectif, c'est quand même nul !

 

Sandler en fait des tooooooooooooooooooooonnes quand il joue Jill (rebaptisé Julie en France), ça devient horripilant au bout de 5mn et on a envie de le tuer pendant le reste du film ! Le tout a les "défauts" qu'on reproche habituellement au père Adam, mais en 10 fois plus lourd que d'habitude, la bonne grosse morale familiale, les gags à base de pets, de caca, etc... qui repoussent les frontières du mauvais gout et de la lourdeur à plusieurs reprises.

 

MAIS (car il y a un "mais")

 

il y a aussi du bon.

 

En premier lieu, lui :

 

 

AL "DIEU" PACINO qui est absolument génial. Je pensais qu'il aurait un tout petit rôle, mais pas du tout, il a un vrai second rôle, super présent, et il est tout aussi mortel que dans ses prestations plus dramatiques. Il en fait des tonnes, joue avec son image, plein de clichés, semble vraiment bien s'amuser dans ce joyeux bordel, et apporte au film ses meilleures scènes.

 

Ensuite, au milieu de l'abime de connerie que représente le film, et bien justement, ils ont eu la bonne idée de ne jamais se modérer, de se limiter, ou de chercher à rester de bon gout. Ca y va à fond les ballons, et du coup, au milieu de 4 gags absolument pathétiques surgi régulièrement un truc totalement WTF à se pisser dessus de rire. Le délire du gamin et du scotch par exemple est juste

 

Pour le reste, c'est du Sandler en pilotage automatique, une histoire gentillette, une petite famille américaine (Katie Holmes pour jouer la femme cette fois ci, c'est marrant d'ailleurs de voir toutes les "pas tout à fait has been mais jamais vraiment gravi la dernière marche" d'Hollywood ds les Sandler : Anniston, Ryder, Beckinsale, Holmes) , ses potes habituels casés un peu partout dans des rôles à la con (on n'a pas Rob Schneider cette fois, mais on lui fait un clin d'oeil à un moment), des caméos de stars qui fonctionnent une fois sur deux, des pets, des sourires, une morale, tout le monde est content, emballé c'est pesé. Clairement pas le haut du panier Sandlerien, les fans comme moi sauront être indulgents et se contenter des quelques bons moments à se mettre sous la dent (et d'Al ), les autres continueront de cracher dessus, trouvant celui là encore pire que d'habitude... Bref, rien de nouveau sous le soleil, mais je m'en fous, Adam, je te suivrai jusqu'à la fin des temps moi !

 

 

PS : Quand même, si on m'avait dit qu'un jour je verrais un film avec Sandler, Pacino, Gad Elmalleh, John Mc Enroe, Johnny Depp et Shaq

Link to comment
Share on other sites

  • 1 month later...
  • 3 months later...
 Share

×
×
  • Create New...