Jump to content

Passion - Brian De Palma - 2012


Jeremie

Recommended Posts

Mad Movies adore, c'est un grand mot ! Tableau des notes : 0,1,2,6,2,1 !

 

Si on peut plus plaisanter ...quoique les Inrocks, Télérama et les Cahiers ont vraiment adoré, tout comme Romain le Vern!

 

Blumenfeld du Monde est fan également:

 

http://www.lemonde.fr/culture/article/2013/02/08/la-passion-selon-brian_1828383_3246.html

 

Brian De Palma:

 

"Soyons lucides. Aucun metteur en scène n'a réalisé ses meilleurs films après la soixantaine. Je suis conscient de cette loi d'airain."

Link to comment
Share on other sites

le split screen tellement WTF qu'il en devient inutile sur l'opéra de Debussy

 

Perso ça m'a fait penser au "Top Secret" des ZAZ avec les danseurs, c'est dire l'efficacité du split screen!

 

on y voit surtout de l'auto-parodie...et à peine drôle.

 

Si si y a des scènes marrantes dans le film!

Le split screen justement, Rachel qui parle de son "trauma" à vélo (repiqué à une scène similaire dans "la mort au large" d'ailleurs quand James Franciscus parle de l'accident de sa fille), le pétage de câble de Noomi dans l'ascenceur puis dans le parking avec l'accident...

Link to comment
Share on other sites

Avec le recul, c'est toujours pas terrible, loin s'en faut. Par contre, je peux pas m'empêcher de le foutre dans le même panier que Twixt, Cosmopolis et Dark Shadows, soit des retours de grand real ultra controversés (comme chacun, y'a quand même BEAUCOUP de personne qui défendent les dits films, dont tout le gota de la presse dite pointue). Et selon les raisons (il reste des avis assez lucides quand même...), je comprends vraiment pas en fait : grosso modo, j'ai l'impression que pas mal de monde laisse son objectivité au placard juste à cause du nom. Qu'importe que ce soit médiocre, on pourra toujours se branler dessus...

Après j'irais pas cracher sur toutes les personnes qui aiment les films cités (juste un seau d'eau, c'est tout ), mais j'avoue je comprends vraiment pas

Link to comment
Share on other sites

Ouais bof c'est pas terrible. C'est du De Palma en petite forme, ce qui fait qu'on a un film moyen, tout juste bon quoi.

 

J'ai pas détesté. Ca se laisse suivre si on a rien d'autre à foutre. Y a des moments assez tendus quand même et le duel McAdams/Rapace vaut le coup d'oeil.

 

A côté de ça y a des scènes qui me donnent envie de gueuler : le split-screen sert à rien, à la fin y a 13456432 rebondissements et j'ai rien compris à la dernière scène.

Link to comment
Share on other sites

On dirait un téléfilm jusqu'au moment où Noomi Rapace commence à prendre des somnifères, et là ça devient nawak pendant une demi-heure, y compris le split-screen un peu débile mais pas tant que ça.

 

Puis après, Noomi reprend sa lucidité et ça redevient un téléfilm, avant de retomber dans le débile dix minutes avant la fin mais c'est trop tard.

 

Les deux actrices sont nulles.

 

Je ne me suis pas ennuyé, mais c'est pas ce que j'appellerai un bon film. Ceci dit, ce n'est pas aussi moisi que Twixt (le challenge était placé haut).

Link to comment
Share on other sites

Avec le recul, c'est toujours pas terrible, loin s'en faut. Par contre, je peux pas m'empêcher de le foutre dans le même panier que Twixt, Cosmopolis et Dark Shadows, soit des retours de grand real ultra controversés (comme chacun, y'a quand même BEAUCOUP de personne qui défendent les dits films, dont tout le gota de la presse dite pointue). Et selon les raisons (il reste des avis assez lucides quand même...), je comprends vraiment pas en fait : grosso modo, j'ai l'impression que pas mal de monde laisse son objectivité au placard juste à cause du nom. Qu'importe que ce soit médiocre, on pourra toujours se branler dessus...

 

c'est la politique des auteurs!

Après "Twixt" j'ai pas été convaincu vraiment mais je peux comprendre que certains le trouvent attachant ce petit ratage..

Link to comment
Share on other sites

Bon ben c'est pas loin d'être nul. Voire même c'est nul tout court en fait

 

Pendant presque quarante minutes il ne se passe rien, mais ça se suit : on attend les retournements de situation, la manière dont DePalma va retourner la chose. On se croirait dans un Melrose Place façon Derrick (et comme ça été tourné en Allemagne, la comparaison me semble à peine hasardeuse). Et puis là bon, DePalma se dit qu'il faudrait se mettre à faire un thriller, le pivot étant une scène d'accident assez embarrassante. Puis soudain, le film pète un câble : éclairages expressionnistes, vue subjective, plan-séquences, rebondissements et récits à tiroirs. Les grandes plumes pas bien exigeantes y verront de la belle auto-citation (le split screen tellement WTF qu'il en devient inutile sur l'opéra de Debussy) : on y voit surtout de l'auto-parodie...et à peine drôle. Bref, fuyez.

 

on dirait que tu decris L'esprit de Cain ou dès que le double de Lightgow apparait, "le cadre s'ennivre, la lumiere devient borgne et la musique s'emballe"... Teleramerde dirait ca ces jours ci...

Link to comment
Share on other sites

  • 3 months later...

De Palma tente de refaire ce qu'il faisait il ya trente ans en s'auto-parodiant. Et ça ne fonctionne évidemment pas ! On est même pas loin du gros nanar.

Ça a la gueule d'un téléfilm de luxe, il se passe rien pendant trois quart d'heure et les scènes wtf/involontairement drôle sont légions (l'accident de voiture, la prison en vue subjective, le sms envoyé avec l'orteil le fameux split screen ), le score de Donaggio est complètement insignifiant. Sans oublier le placement produit bien relou pour Apple, Panasonic, Peugeot & co...

 

Mais bon, j'irai pas jusqu'à dire que j'ai aimé malgré tout mais bizarrement ça se regarde ! La direction d'acteur est pas si mal, Noomi Rapace et Rachel McAdams s'en sortent bien. Sur la fin c'est plein de twists à la con, de "on sait pas si c'est un rêve ou la réalité", le tout amené avec la finesse d'un éléphant dans un magasin de porcelaine. Mais bon au moins on s'emmerde pas.

 

Après le film m'a beaucoup fait pensé à un sous Dressed to Kill. Mais j'ai l'impression d'être le seul à ressentir ça.

Link to comment
Share on other sites

  • 1 year later...

Je voulais lui redonner une chance lors d'un pluvieux dimanche après -midi sur Netflix. C'était encore pire que dans mes souvenirs. Y'a un semblant de quelque chose dans les cadrages vers la fin, mais c'est trop cheap, trop neuneu pour convaincre. Déprimant.

Link to comment
Share on other sites

×
×
  • Create New...