Aller au contenu

Better Call Saul - Vince Gilligan (2015)


Messages recommandés

ça y est c’est parti. Heureux de retrouver cette crapule de Saul. L'esprit, fidèle à celui de Breaking Bad, respecte le cahier des charges en surprise scénaristique. L'impression de redite en moins bien domine mais je reste confiant, nous n'en sommes à 2 épisodes et Breaking Bad ne m'a captivé qu'après le 3ème épisode.

 

Le cliffhanger du 1er épisode est excellent pour ceux qui se souviennent bien de Breaking bad. Le 2ème épisode se finit mollement. Je l'ai vu hier soir et je ne m'en souvient quasiment plus ce matin....

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Après ce troisième épisode, je vais paraphraser le grand philosophe Patrick Sébastien : " C'est génial, c'est que du bonheur !"

 

Sympatoche, le personnage est attachant (pour le moment ).

 

Ca fait un truc à regarder en l'absence d'un True Detective cette année

 

J'ai regardé le pilote, j'ai trouvé ça un peu moribond. Dois-je vraiment continuer ? Paraît-il, ça vaut vraiment le coup.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
  • 3 weeks later...

J'en suis à l'épisode 5 et franchement c'est un peu chiant.

Le fait qu'il n'y ai pas de fil conducteur y est pour beaucoup. Après je suis pas contre mais bon le quotidien de Saul n'est pas folichon.

J'espère que ça va décoller à un moment.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
  • 1 month later...

Saison 1 finie et... et pas marquante. Il manque un je-ne-sais-quoi pour dynamiser l'enjeu. Y'a un truc qui marche pas, j'arrive pas à déterminer quoi. Peut-être le fait qu'on sache déjà comment se "finira" la vie des personnages et que par conséquent, il n'y ait ni mystère ni tension dans le récit ?

Bref, une réalisation impeccable, mais pas un grand moment pour moi.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Pour moi, le gros problème de Better Call Saul est son idée de base. Breaking Bad était fascinant parce qu'on ne savait pas tout sur Walter WHITE: on savait, sans s'en rendre compte, qu'il y avait qui nous échappait sur ce personnage. Dans de la cas Jim McGILL/Saul GOODMAN, sa personnalité est loin d'être aussi ambiguë et fascinante. Certes, c'est très bien réalisé et écrit, mais il manque clairement quelque chose.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Saison 1 finie et... et pas marquante. Il manque un je-ne-sais-quoi pour dynamiser l'enjeu. Y'a un truc qui marche pas, j'arrive pas à déterminer quoi. Peut-être le fait qu'on sache déjà comment se "finira" la vie des personnages et que par conséquent, il n'y ait ni mystère ni tension dans le récit ?

Bref, une réalisation impeccable, mais pas un grand moment pour moi.

 

+1 à voir comment sera la rencontre avec walter white...un changement de point de vue et puis on va savoir peut-être ce qu'il 'a dans le crâne Mike ??

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
  • 9 months later...
  • 1 year later...
  • 4 weeks later...
  • 1 year later...

Oui, plus que Breaking Bad finalement. En fait c'est Breaking Bad avec les meilleurs persos (Saul, Gustavo, Mike Ehrmantraut), des nouveaux cools (Kim, Nacho) sans les sacs à merde de Breaking Bad (la femme de Walter White et Jesse le trou du cul insupportable qui l'assistait ). Même si la dernière saison ne m'a pas franchement passionné, Saul est aussi désespérant qu'attachant, à voir jusqu'au bout.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
  • 1 year later...
×
×
  • Créer...