Jump to content

Osterman Week-end - sam peckinpah - 1983


tomtom
 Share

Recommended Posts

même si je risque de me faire conspuer, OSTERMAN WEE-END est, pour moi, un des meilleurs Peckinpah.

 

 

Un film d'espionnage politique sur fond de criique du média télévisuel.

 

le film est rondement mené, et les tics de mise en scène de Peckinpah sont au rdv (ralenti, violence graphique, etc.)

 

 

 

Link to comment
Share on other sites

c'est marrant ce film tout le monde le critique et en meme temps tout le monde l'adore

 

En même temps, y'a des films de Peckinpah qu'on peut d'un côté aimer parce qu'ils sont bons, de l'autre critiquer parce qu'ils ont moins bons que La Horde Sauvage ou Pat Garret et Billy the Kid par exemple.

En même temps aussi, les réalisateurs qui peuvent se vanter d'avoir donné des films aussi forts que les meilleurs Peckinpah, ils sont pas des légions.

Link to comment
Share on other sites

Peckinpah c'est du grand cinema malade , profondement individualiste , visceralement anti-republicain ( meme si Peckinpah ne devait pas franchement etre democrate ) , faisant l'apologie de l'ouest mythique , de la violence , de la justice personnelle , moral sans etre moraliste ... Bref tout le contraire des films actuels ( aujourd'hui les cow boys sont homos et les westerns parodiques , on nous montre plus des mecs ronges par l'alcool mais des gentisl fumeurs d'herbe ... La connerie quoi . )

Link to comment
Share on other sites

( aujourd'hui les cow boys sont homos et les westerns parodiques , on nous montre plus des mecs ronges par l'alcool mais des gentisl fumeurs d'herbe ... La connerie quoi . )

Ah non, ça va pas recommencer !

 

Sinon, Clint Eastwood nous a quand même offert il y a quelques années un des meilleurs film du genre.

 

Avec des mecs bien rongé par l'alcool. ça a dû te plaire !

Link to comment
Share on other sites

( aujourd'hui les cow boys sont homos et les westerns parodiques , on nous montre plus des mecs ronges par l'alcool mais des gentisl fumeurs d'herbe ... La connerie quoi . )

Ah non, ça va pas recommencer !

 

Sinon, Clint Eastwood nous a quand même offert il y a quelques années un des meilleurs film du genre.

 

Avec des mecs bien rongé par l'alcool. ça a dû te plaire !

 

c'est vrai , heureusement qu'il reste Eastwood a Hollywood

Link to comment
Share on other sites

Peckinpah c'est au centre : en plein dans les fesses de ceux qui veulent lui coller une étiquette politique.

 

 

c'est vrai que Bob Dylan a tourné avec lui

 

unis par la haine de l'epoque sans doute .

Link to comment
Share on other sites

  • 11 months later...

je relais l'excellente nouvelle d'une édition plus que remplie pour un film qui ne peut être qu'excellent...youpi je vais avoir tous les films de Peckinpah

 

Le commentaire audio

Peckinpah : Décryptage par Jean-Baptiste Thoret

Interview de Robert Mesplede

La bande annonce

La filmographie de Sam Peckinpah

Le premier montage du film : scènes coupes (doc : 114 minutes)

Le documentaire : Alpha Omega (78 min)

 

16,99 €

 

Link to comment
Share on other sites

Jaquette tout laide !

 

je suis certain que Steb va nous faire une petite jacquette reprenant la jaquette de la k7 René Chateau

 

...et quand plus il va mettre un lien pour que l'on puisse tous la prendre ...un Steb t'a entendu please

Link to comment
Share on other sites

  • 5 months later...
  • 5 years later...

une lacune de comblée.

peckinpah oblige, c'est carré et bien emballé, rappelant par certains aspects les Chiens de Paille. cependant, j'ai rien pigé

 

c'est quoi le fin mot de l'histoire ? c'est (boula) fassett qui veut se venger du patron de la cia qui a a fait assassiner sa femme par des types du kgb (?!) en lui faisant tomber le masque pendant le show de tanner mais pour ça il a besoin de faire croire à tanner que ses meilleurs amis sont des espions du kgb alors il monte un "réseau omega" autour d'une histoire d'évasion fiscale puis de les tuer et encore de kidnapper la femme et le fils de tanner ?

fassett ne pouvait pas juste profiter d'être dans le bureau du patron de la cia au début du film pour lui donner un grand coup de pied dans les couilles en criant "vengeance!"?

et pourquoi il a assassiné sa femme à l'origine la patron de la cia ?

et comment fassett a su que c'était lui qui tirait les ficelles ?

 

Link to comment
Share on other sites

  • 2 weeks later...

Découvert sur le tard. Plutôt sympa même si c'est pas non plus LA claque qu'on m'a parfois vendu. Je me pose à peu près les mêmes questions que chatterie royale sinon, je trouve tout ça bien compliqué pour pas grand chose, mais bon... Reste un film sans temps mort, avec un pur casting, bien emballé (même si je trouve que les ralentis collent moins bien que sur d'autres Peckinpah...), efficace, avec une petite réflexion en toile de fond, enfin voilà, une petite série B 80's qui sonne comme du 70's très fréquentable, joli clap de fin pour tonton Sam !

Link to comment
Share on other sites

  • 2 weeks later...

Ouhlà, ça me semble bien embrouillé, tout ça... On dirait même une illustration par l'absurde de la formule : pourquoi faire simple quand on peut faire compliqué ?

 

Je rejoins les deux avis du dessus, notamment sur

l'apparante inutilité du "plan" de Fassett auquel je n'ai pas non plus compris grand-chose. D'autant qu'il m'a semblé qu'à la fin, il envoyait ses hommes de main tuer Rutger Hauer : le même Rutger dont il a, en fait, besoin, pour passer dans son emission, comme en témoigne l'enlèvement de la femme et du gamin. Gné ?

.

 

J'ai trouvé qu'au niveau de la forme, c'était pas tip-top non plus, notamment au niveau des ralentis totalement gratuits : comme si Peckinpah ressentait le besoin de laisser son empreinte sur une oeuvre sinon, ma foi, bien quelconque.

Reste un cast bien sympathique, mais bon...

Link to comment
Share on other sites

le top du ridicule est atteint quand:

 

rutger hauer et craig t nelson sont prêt à s'entretuer. Alors apparaît john hurt sur un écran de télé qui leur fait ahaha en fait le vrai méchant c’est moi! Je vous ai manipulé pour que vous vous entretuiez et maintenant vous aller mourir! et là pas de chance pour john hurt les 2 frères ennemies se retournent contre lui.

 

Link to comment
Share on other sites

 Share

×
×
  • Create New...