Jump to content

L'Antéchrist - Alberto de Martino (1974)


Nicolas
 Share

Recommended Posts

Carrément préféré Holocaust 2000 à l'Antéchrist. Pas trouvé la fin pourrie moi.

 

 

pas pourri mais je me m'attendais a une scène d'action bien péchue (trop onéreuse ?) où kirk douglas aurait affronter son fils (le démon) interpreter par simon ward;

sinon le reste est excellent avec une magnifique scène de rêve, une décapitation au pale d'hélico pas piquer des hannetons et une superbe musique d'ennio morricone faut absolument que je retrouve ma vhs

Link to comment
Share on other sites

je crois me souvenirs que certaines versions en VHS étaient cut pour Holocaust 2000 (moi aussi j'aime bien la fin très attentiste sur la catastrophe à venir), que je préfère aussi largement à cet Antéchrist bien poussif, quand même Faudrait que je le revoie aussi, mais franchement, ce sous-exorciste m'avait bien ennuyé. Je préfère Madgalena L'exorcisée, pour le coup (bien que ça ne soit pas la panne, assez! )

Link to comment
Share on other sites

Bon.

Ce n'est ni le lieu, ni le moment pour parler de HOLOCAUST 2000. (que j'aime beaucoup soit dit en passant)

Ici c'est L'ANTECHRIST.

Qui la vu et en parle avec amour ?

Toujours pas moi... mais j'ai zieuté quelques instants la copie Ciné FX que j'ai immortalisé (voire débat sur la durée de vie des DVD-R) et que dire si ce n'est qu'elle est splendide pour moi qui suis passé à côté d'un visionnage VHS Integral.

Elle peut bien lécher des anus de chèvre dans ces conditions la Gravina, ca ne paraitra pas totalement sale.

Link to comment
Share on other sites

Ne perds pas une seconde et profite de la bête! Je l'ai vu sur le DVD Anchor Bay: image sublime, couleurs chatoyantes, son impeccable.... et le résultat: ni plus ni moins que le meilleur rip-of de L'EXORCISTE, et je serais même tenté de dire que c'est mieux que le Friedkin qui s'il est formellement mieux torché et mieux écrit, subit le poids des années de manière nettement plus néfaste... comme quoi La musique du tandem Morricone / Nicolai est superbe, la photo magnifique, pour le reste, c'est de la pure exploitation à l'italienne dans la grande tradition et si on est client, il y a de quoi être comblé.... (mon enthousiasme me paraît si enlevé que j'en viens à douter de mes propres souvenirs ... était-ce si bien que ça? Je vais vite me le revoir pour me rassurer... )

Link to comment
Share on other sites

Ne perds pas une seconde et profite de la bête! Je l'ai vu sur le DVD Anchor Bay: image sublime, couleurs chatoyantes, son impeccable.... et le résultat: ni plus ni moins que le meilleur rip-of de L'EXORCISTE, et je serais même tenté de dire que c'est mieux que le Friedkin qui s'il est formellement mieux torché et mieux écrit (et inévitablement plus sérieux, cela va de soi), subit le poids des années de manière nettement plus néfaste... comme quoi La musique du tandem Morricone / Nicolai est superbe, la photo magnifique, pour le reste, c'est de la pure exploitation à l'italienne dans la grande tradition et si on est client, il y a de quoi être comblé.... (mon enthousiasme me paraît si enlevé que j'en viens à douter de mes propres souvenirs ... était-ce si bien que ça? Je vais vite me le revoir pour me rassurer... )
Link to comment
Share on other sites

  • 2 weeks later...
  • 8 years later...

Découvert hier soir dans une superbe copie (merci Arte), et j'ai adoré ! Du bon bis rital généreux et racoleur juste ce qu'il faut !

Pour chipoter un peu par contre, Carla Gravina porte tout le film sur ses épaules et les seconds rôles sont un peu (bcp) en retrait. Mention spéciale à Mel Ferrer qui ne sert à rien : deux expressions sur le visage, des dialogues insipides... Le minimum syndical pour recevoir son chèque.

 

Autrement c'est fun, bien rythmé malgré les presque deux heures et assez différent du Friedkin finalement. La possédée est une adulte, ce qui permet une certaine liberté côté cul , on remplace les scènes onéreuses tournées en Irak par des reconstitutions moyenâgeuse de l'inquisition, et la fin est assez différentes de son modèle également. Quant aux scènes de possessions elles sont basiques mais font leur petit effet.

Sinon comme souvent avec les italiens, ce n'est pas cheap grâce à une mise en scène efficace, une belle direction artistique, et un beau score de Morricone et Nicolai.

 

PS : Il y avait bien la scène du léchage d'anus de bouc dans la copie d'Arte, mais ça reste quand même suggéré. Alors cut ou pas ?

Link to comment
Share on other sites

 Share

×
×
  • Create New...