Jump to content

The Heartbreak Kid - Farrelly Bros (2007)


Fabrice
 Share

Recommended Posts

 

Allociné : Eddie est un velléitaire qui cherche depuis des années la femme parfaite. Persuadé d'avoir trouvé celle-ci sous les traits de la belle et très sensuelle Lila, il décide de mettre fin à un célibat prolongé, et l'épouse quelques semaines seulement après leur rencontre, avec les vifs encouragements de son père et de son meilleur ami.

Mais la lune de miel au soleil du Mexique tourne au cauchemar, car Lila ne tarde pas à révéler sa vraie nature - terrifiante ! - et comprend qu'il a épousé... l'erreur de sa vie.

Au bord de la crise de nerfs, le malheureux reprend espoir à la vue de la douce et belle Miranda, et s'enflamme une fois de plus, convaincu d'avoir découvert l'âme soeur. Problème : comment faire sa conquête tout en tenant Lila à l'écart ?

 

Du Farrelly pur jus, comme d'hab je me suis bien marré.

On va dire que c'est un mix entre There Is Something about Mary pour l'humour ras du slip et Meet the Parents pour le côté vaudeville, avec cette petite touche d'humanisme en plus qui caractérise si bien les comédies des frangins.

 

Ben Stiller est fidèle à lui-même, impeccable dans son éternel rôle de sympathique looser, et Michelle Monaghan, pffffff, je vois pas comment on peut être hétéro et ne pas tomber amoureux de cette fille ! Ce n'est peut-être pas la plus belle actrice du monde mais elle a une capacité assez invraisembabla à se rendre irrésistible à l'écran !

 

C'est pas encore pour cette fois que je serai déçu par les frères Farrelly (encore que j'ai prudemment évité Fever Pitch ...)

Link to comment
Share on other sites

AHLALA QUE C'EST BEAU

 

UN TITRE EN V.O. !

 

 

 

Bon sinon, pour ce qui est du film, tout pareil, un super bon moment, bien drole, bien rythmé de bout en bout. Stiller est impeccable et Michelle est tjrs aussi Ca va du truc bon enfant au gros gag trash, du bon jeu de mot au delire purement visuel, toute la panoplie y passe avec un seul but, le plaisir et le rire du spectateur ! Mortel !

Link to comment
Share on other sites

  • 2 weeks later...
pour ceux qui aiment l'humour fin des farrely, surtout, ne partez pas avant la fin du générique...

Oh que oui, sont en forme les frerots !!

 

Vu la semaine derniere, et c'est direct dans mon top comedies de l'annee (avec Clerks, Superbad et Knocked Up).

L'association "comedie sur le mariage" et Dreamworks me laissait un peu craintif quand a la verve habituelle des Farrelly.

 

Mais bon, ils sont indecrottables. Et surtout reconnaissables, peu importe le contexte.

Moins "touchant" que les deux precedents films (les excellents "Stuck on you" et "Fever Pitch"), les frangins renouent avec l'humour vulgos de "Mary..." et le rythme de "Dumb and Dumber".

Malgre un Ben Stiller en petite forme je trouve, l'humour des situations fait mouche a chaque fois (pour peu qu'on soit fan du duo), les personnages sont attachants et tres "Farrelliens" (la famille de Miranda), et Michelle Monaghan est craquante comme a chaque fois.

Link to comment
Share on other sites

avec cette petite touche d'humanisme en plus qui caractérise si bien les comédies des frangins.

 

J'aime pas trop qu'on dise cela des films des Farrelly... on a l'impression d'un truc un peu sirop alors que les films assument totalement la moquerie infantile des nains, des fat et freaks en tous genres à quelque degrès que cela soit.

En fait, du cinéma qui fait appel aux valeurs propres de chacun. Un facho peut aussi bien s'y marrer qu'un humaniste convaincu. C'est un peu ca qui est beau dans leur vision de la comédie, faire rire des gens très diffèrents.

Link to comment
Share on other sites

Mouais enfin la fin de l'amour extra large genre "les gros sont des gens comme tout le monde, alors on se moque mais en fait on les aime bien hein on est pas mechant hein) et la scene de l'handicapé mental dans le fast food dans "Deux en Un" genre "bouh ils sont mechant les gens qui se moquent des handicapés, mais nous on est gentil hein, on se moque mais on est pas mechants", ça donne quand meme l'impression qu'ils n'assument plus et se croient obligés d'y aller de leur message sur la tolérance, alors que dans dumb & dumber, ils refilent un oiseau mort à un aveugle, point.

C'est ce qui m'a fait me détourner de leurs futurs films mais peut etre que celui ci est different.

Link to comment
Share on other sites

Tu n'as pas tort... mais en fait j'ai revu DUMB & DUMBER pas plus tard que ce week-end... devant un tel chef d'oeuvre, le souvenir de leurs films suivants est probablement parasité.

 

Non pis j'avoue que je suis assez fan de Jim Carrey... et qu'il manque quand il est pas là...

Link to comment
Share on other sites

  • 11 months later...

J'avais adoré à sa sortie et je viens de me le refaire en hd-dvd et c'est toujours autant mortel !!

 

Décidément j'ai toujours (a de rare exception) du mal avec les comédies de Apatow alors que les Farrelly ne m'ont jamais déçu (Fever Pitch mis à part)

 

Du bonheur, je me marre, c'est bien torché, c'est émouvant et tout le monde est impeccablement dirigé.

 

Rien que la scène au tout début avec Stiller qui pense qu'une nana lui fait du gringe à la vitrine du restaurant et je hurle au génie et après la première nuit d'amour avec le léger pano qui nous découvre Stiller apeuré dans sa robe de chambre je suis en pleur

 

APATOW AU CHIOTTE, FARRELLY RULEZ !!

Link to comment
Share on other sites

  • 3 weeks later...

COCK ME!!!!!!

 

Yeah pesance, les Farrelly m'avait fait chier avec leur film de siamois et je commençais à en avoir marre de voir des handicapés et des triso à l'écran, pas que j'ai quelque chose contre eux mais bon voilà je suis pas fan de l'humanisme donc merde.

 

Mais là le film est très bien, Stiller est parfait, son père pèse lourd, et Michelle est vraiment bien mieux dans les comédies que dans les drames

Ptain les scènes de baise

Ptain la scène de la méduse et ce qui suit.

 

Voilà Farrelly c'est pour les grand et Appatow c'est pour les jeunes et comme je suis les deux, j'aime les deux.

 

FUCK ME!

Link to comment
Share on other sites

Ah merde, ça doit être ça... Tu viens de me le balancer à la gueule ! Je suis plus jeune alors... Ceci expliquerait l'énervement devant un Superbad que j'ai trouvé non pas drole mais vulgaire. Un sous American Pie avec des gros mots...

 

Link to comment
Share on other sites

  • 3 weeks later...

Bon, j'ai maté le flim et je suis dans l'ensemble assez déçu. Ca manque de rythme quand même, et plusieurs blagues peuvent se retrouver écarter de 20 minutes... La fin fait quand même assez sourire.

 

Personnellement, j'ai enchaîné avec Kingpin des mêmes frangins qui est une vraie perle inédite. Plus dans l'esprit de Dumb & Dumber, et vraiment fendarde...

 

J'ai foutu sur mon site la critique pour ceux que ça intéresse...

 

http://1kult.guhmes.com/2009/01/14/kingpin-des-freres-farrelly/

 

Link to comment
Share on other sites

 Share

×
×
  • Create New...