Jump to content

Brocéliande - Doug Headline (2002)


Nicolas
 Share

Recommended Posts

 

Rentrée scolaire chargée pour Chloé, qui intègre la faculté de Rennes afin d'y préparer sa première année d'archéologie, avec pour spécification : l'histoire celte. Dès son arrivée dans cette ville où elle se sent totalement étrangère, l'atmosphère lui paraît bizarre. Une histoire de pierre sacrée volée, un tunnel menant à une crypte découvert sur le site archéologique de Brocéliande, et voilà les étudiants, escortés par leurs profs Vernet (André Wilms) et Brennos (Vernon Dobtcheff), bientôt confrontées à une bête mythique, Morregane.

 

Je ne sais pas si c'est parce que je suis fan d'André Wilms, mais je sais pas... je trouve qu'on a été très méchant avec ce petit film tout gentil, très naïf, mal foutu mais finalement très modeste et surtout louable dans sa volonté d'exploiter de la mythologie du patrimoine.

Le résultat oscille entre le B joliment scopé et le Z boosté aux capitaux pathé mais je trouve qu'on est loin de l'affront souvent dépeint à l'époque de sa sortie, quelque chose d'éminemment sympathique en ressort. Faut peut-être s'endormir le soir avec Filles TV pour comprendre.

Voilà, envoyez les tomates!

Link to comment
Share on other sites

je trouve qu'on a été très méchant avec ce petit film tout gentil, très naïf, mal foutu mais finalement très modeste et surtout louable dans sa volonté d'exploiter de la mythologie du patrimoine.

Le résultat oscille entre le B joliment scopé et le Z boosté aux capitaux pathé...quelque chose d'éminemment sympathique en ressort.

 

c'est pas totalement faux,je trouve le film assez raté et un peu chiant dans son final mais comme tu dis il y a quelque chose d'attachant qui en ressort ...peut être le côté club des 5 mâtiné à du giallo light?

et pis y a Elsa

Gros making of sur le dvd!

Link to comment
Share on other sites

moi je trouve ça vraiment trés en dessous de Vidocq ou Promenons-nous dans les bois

qui se font beaucoup plus chier sur la gueule et qui sont à l'origine des premiers films fantastiques français du début du siècle.

mal interprété, mal filmé et pire que tout mal écrit...

 

 

Sinon j'adore

 

edit : oui sérieux j'adore, rien que pour les dialogues, on dirait un sketch des Robins des bois

Link to comment
Share on other sites

  • 2 years later...

Tiens j'ai vu ça hier en partie, c'est quand même super navrant

 

Le streum a vraiment une bonne gueule, sans son masque du moins, mais sinon pffff...ça aurait pu effectivement faire un truc genre "club des 5", mais il aurait fallu que ça soit plus enfantin. Ou alors fallait que ça soit vraiment horrifique, sinon, je sais pas, mais cet espèce d'entre deux tout chelou avec image téléfilmesque ça le fait pas trop. Les plans de vision subjective du monstre sont quand même ultra kitsch, sans parler d'autres détails du genre le chaudron de liquide vert fluo.

 

J'ai pas envie d'être top méchant avec le film, parce qu'il a été fait avec une sincérité évidente et de bonnes intentions, mais de ce que j'ai vu c'est juste pas possible, malheureusement

Link to comment
Share on other sites

  • 2 years later...

je ne me sens pas trop en droit de dire de critiquer ce film parce que je n'en ai vu qu'une grosse demi-heure avant de m'assoupir, terrassé par l'ennui, mais à chaque fois que je rouvrais un oeil, ça avait l'air toujours aussi nul.

j'ai à peine entrevu la bestiole qui, à vous lire, est le seul point positif de la chose. je n'ai peut-être pas le chauvinisme requis pour me contenter de si peu...

Link to comment
Share on other sites

 Share

×
×
  • Create New...