Jump to content

Le Bazaar de l'épouvante - Fraser Clarke Heston (1993)


Benj
 Share

Recommended Posts

Needful Things

Dans l'échoppe de l'aimable Leland Gaunt, chacun peut y trouver ce dont il a toujours rêvé pour un prix dérisoire. Mais ces acquisitions sont empoisonnées et réveillent haines et jalousies. Les conflits insignifiants tournent au meurtre, à l'apocalypse. Seul le shérif Pangborn échappe aux ruses de celui qui pourrait bien être le Diable...

dPq2pJu8-pI

 

il est bien ce film même si c'est du 4:3

et Bonnie Bedelia a des beaux nichons

Link to comment
Share on other sites

Un digest agréable de l'horrible pavé de Stephen King, qui a rarement écrit un truc aussi chiant (en fait si : Insomnie, Cellulaire, quelques pages mysticopouet de la Tour Sombre...).

 

Le film ejecte une bonne partie des blablas, taille sec dans l'exposition pour ne garder somme toute que les moments de l'oeuvre originale qui bougent un minimum et c'est tant mieux. Très sympathique.

Link to comment
Share on other sites

Ah, moi j'avais adoré le bouquin Un des derniers King qui m'ait accroché d'ailleurs (quoi que Dolores Claiborne et Jessie ça doit être juste après je me souviens plus).

 

J'aime bien le film aussi, mais vu en VO sur Canal je crois, la VF que j'ai aperçu l'autre soir est affreuse pas étonnant (mais dommage en même temps) que ça passe sur la chaîne des nanars

Link to comment
Share on other sites

  • 7 years later...

J'ai enchaîné le roman (que j'avais jamais lu) et le film (que j'avais vu gosse), et je crois que ni l'un ni l'autre m'a totalement convaincu

Le roman se laisse lire jusqu'à un certain point, mais passé la deuxième partie (je suppose le tome 2), y'a trop de personnages dans tous les coins, on y comprends plus rien et ça devient vraiment pénible. Et le virage limite fantasy (le combat final, l'araignée géante dans le pendentif...) est un peu too much.

 

La copie HD est assez paresseuse, sans grand éclat. On est à la limite d'un upscale...

 

Pour ce qui est du film, ça commence très bien avec un beau générique avec un Patrick Doyle complètement déchaîné, à un point même où on se demande s'il est pas gouré de film c'est baroque, hyper ténébreux, tendance Omen-style...très impressionnant, mais trop au dessus de ce qu'on voit. Le film taille sec en effet, sauf que ce n'est pas un choix : une heure a été dégagé pour la version salle. Du coup on sent une certaine précipitation à l'inverse du bouquin. La version étendue, de ce que j'ai vu sur des comparatifs, est pas bien fameuse, hormis sur quelques points : on retrouve l'idée que Leland hante les rêves de Brian, sa voiture faisait un carambolage puis explosait dans l'intro (??), et le perso de Cora (la fan d'Elvis réduite à une figurante) avait également quelques scènes. Mais c'est pas fou...

Max Von Sydow est grandiose, meilleure incarnation possible de Leland...mais il faut avouer que tous les autres sont très bien castés aussi. Grosse tendresse pour cette folle de Plummer (magnifique catfight assez sanglant). Là encore, la dernière partie est très en dessous du bouquin : on échappe à l'apocalypse (la guerre entre les baptistes et les catho), et c'est quand même bien gentil (cette scène prechiprecha...).

Et la VF est très bien

Link to comment
Share on other sites

  • 11 months later...

J'aime beaucoup cette adaptation aussi, déjà Von Sydow, Ed harris et puis tous les seconds rôles sont bien castés, la bonne petite atmosphère de Castle Rock. Le genre de films qui quand tu le vois, t'es pas ouf mais avec les années, ça prend gentiment de la bouteille. J'adore le Roman aussi, un de mes préférés du King.

Link to comment
Share on other sites

 Share

×
×
  • Create New...