Jump to content

Nikita - Luc Besson - 1990


Jeremie
 Share

Recommended Posts

 

Le meilleur film de Besson et de loin. Très bon score de Serra et des scènes de "nettoyage" dont on se souvient.

 

Et ça vient de sortir en blu-ray. Pour les bonus, c'est dans ton cul.

 

L'affiche thaï et l'affiche allemande (Casaro ) qui aiment en faire trop

Link to comment
Share on other sites

  • 3 years later...

Revu il y a trois jours. Et bien, cela fait tout de même bizarre. Scène d'entrée grand angle, multiples coupes pétard d'Anne, bande son en dent de scie, une bonne série de dialogues écrits sous acides et dit du bout des lèvres bien souvent, Karyo d'un détachement suspect, Anglade mollasson, alternance de franchouillardise et d'action movie bien trempé. Bref un style que j'avais oublié. Bien surprenant même en abordant le film comme un "classique" de l'époque qu'on pense bien connaître.

Link to comment
Share on other sites

  • 1 year later...

Revu sur le très beau blu-ray de Gaumont, d'ailleurs vide de bonus (à part la remise du César à Parillaud, le truc sympa mais juste là pour meubler ). Un des rares Besson que j'aime beaucoup, même si déjà tous ses tics sont là : une réalisation hyper démonstrative, une héroïne chelou, une patine très ancrée dans son époque,des perso dessinés à la pelleteuse...il réussit même à caser Mia Frye dans un plan (et elle fait du franglais ).

Sauf que bizarrement, tout ça joue bien en faveur du film je trouve. C'est un cinéma dopé à l’énergie qui fonctionne encore bien maintenant (et surtout sans tous les gimmicks à la con qu'on se tape depuis un bail), et ça fait plaisir. J'adore le score de Serra, y'a de sacrés beaux plans, c'est violent, carré...non franchement c'est toujours très cool. Et j'adore Parillaud qui passe son temps dans la première partie à crier ENKULAYYYYYYYYYYYYYYYYY

Link to comment
Share on other sites

Excellent film de Besson sauf le début dans la pharmacie ridicule à force de surjeu. Dire que le blaireau qui nous refait Tony Montana en tirant sur les flics et en criant "venez je m'appelle Rico! " a obtenu le césar du meilleur espoir masculin

Le morceau Dark side of time de Serra est sublime et je ne suis pas fan du bonhomme. Les meilleurs passages du film l'utilisent: le restaurant et l'ambassade

Pour l'anecdote perso, mes frères m'ont emmené voir le film au ciné de Porticcio un soir d'été, je ne savais même pas le titre du film et c'était tant mieux. On devrait toujours découvrir les films ainsi.

Link to comment
Share on other sites

. Dire que le blaireau qui nous refait Tony Montana en tirant sur les flics et en criant "venez je m'appelle Rico! " a obtenu le césar du meilleur espoir masculin

.

 

 

Il a juste été nominé...mais très franchement c'est déjà beaucoup

Link to comment
Share on other sites

 Share

×
×
  • Create New...