Aller au contenu

Amer - Hélène Cattet & Bruno Forzani, 2009


Messages recommandés

C'est un film superbe.

C'est un film vraiment gonflé.

C'est un film qui risque de dérouter pas mal de monde.

 

Et c'est la semaine prochaine au LUFF:

http://www.luff.ch/festival/2009/cinema/amer/

 

En trois actes distincts - l’enfance, l’adolescence et l’âge adulte -, Amer résume la vie de l’intrigante Ana. Une vie étrange et fantasmée, marquée par des moments clés, allant des peurs enfantines à l’éveil de la sexualité, qui ont marqué au fer rouge sa chair et son âme.

 

Dans un style novateur servit par une somptueuse photo en scope et une bande son entêtante rappelant les plus beaux scores du cinéma de genre transalpin des années 1970, le couple Cattet/Forzani filme son héroïne au plus près du corps, comme pour magnifier l’effervescence dans laquelle les sens de la jeune enfant/femme sont soudainement plongés. Effroi, désir, haine, autant de sentiments qui transpirent des pores des actrices, dont la caméra au regard indécent ne perd aucune goutte.

 

Après cinq courts métrages étonnants – des mini gialli expérimentaux hyper esthétisants rappelant certaines des plus belles scènes de Mario Bava et Dario Argento, rien que ça ! – le duo signe ici son premier long. Leur déclaration d’amour au cinéma de genre italien peut désormais s’épanouir pleinement et citer avec classe aussi bien le polar que le western.

 

Hélène Cattet & Bruno Forzani sont des habitués du LUFF. Quatre de leurs courts y ont été projetés, dont La Fin de notre amour primé en 2004, ainsi que le documentaire de Bruno Forzani sur Roland Lethem sobrement intitulé Un Film sur Roland Lethem.

 

Amer sur Twitchfilm, avec un teaser exclusif qui est aussi beau qu'il fait froid dans le dos:

http://twitchfilm.net/news/2009/10/sitges-2009-death-has-a-taste-in-the-teaser-for-amer.php

 

 

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
  • Réponses 116
  • Created
  • Dernière réponse

Top Posters In This Topic

François sera au LUFF aussi.

Pour le coup, j'en reviens pas que C+ ait foutu du pognon dans un projet pareil.

La sortie ciné de ce film me paraît vraiment suicidaire parce que trop expérimental à mon sens pour pouvoir attirer les foules, mais bon, on n'est pas à l'abri d'une surprise. En tous cas, c'est un film à voir, et si possible sur grand écran! (le scope flingue absolument tout!!)

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

J'ai pus voir aucune des projos de Sitges cause double programme a chaque fois, c'est pas grave je le vois au Luff la semaine prochaine, mais en tout cas sur Twitch ils sont dithyrambique, parlant même de meilleur film de l'année !

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
  • 2 weeks later...

Amer où le film qui va pas mal diviser.

Clairement j'ai été pas mal déçu. Amer c'est le film parfait de fin d'étude, le film qui privilégie totalement la forme au détriment d'un vrai scénario. Cela pourra le faire, on a déjà vu ça. La forme peut donner un film plastique envoutant. Mais le problème c'est que cette forme est un pompage de tous les giallo et autre polar déjà vu 300 fois pour ceux qui ont un peu de culture des années 70 et une poignée de Dvd trouvable maintenant assez facilement. C'est simple, c'est un décalquage intégral. Un copier coller certes joli mais déjà vu. Jusque dans la musique dont le thème final est juste celui de Cipriani dans la Police à les mains liées. Le gros problème c'est que c'est juste le titre le plus utilisé par Cipriani dans toute sa carrière et par Tarantino à la fin de Boulevard de la Mort.

 

Croisant Cognard un peu plus tard je lui fis part de mes réserves. Il m'a donné une petite explication qui m'a fait réfléchir. C'est clair que sans notre cinéphilie, le film doit donner de belles sensations aux jeunes personnes de nos jours (celles qui ne regarde pas un film des années 70). Car une personne habituée aux merdes de Tf1 doit se prendre une belle baffe. Donc clairement le film va plaire à ces personnes. Parce que c'est un beau trip même si parfois certains plan lorgnent vers Gaspard Noe.

 

Donc clairement un film visuellement réussi mais dans le fond complétement vide et pour le fan que je suis, un décalquage grossier qui au fil des minutes m'a bien pris la tête.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Clairement j'ai été pas mal déçu. Amer c'est le film parfait de fin d'étude, le film qui privilégie totalement la forme au détriment d'un vrai scénario.

 

Film de fin d'étude je n'irai peut-être pas jusque là. Amer est tout de même très travaillé et bénéficie d'ailleurs d'une belle photo. La musique est effectivement reprise des classiques du giallo, mais je l'ai trouvé assez bien employée dans le film. Elle sonne juste.

 

En revanche, j'ai trouvé l'accumulation de symboles un peu pénible au final (la religion, l'ésotérisme, la sexualité, etc.). Quant aux bruits qui parsèment le film, je les ai trouvé aussi un peu surexploités. Les portes qui grincent, les souffles, les râles. Idem pour les gros plans et les flous. Trop utilisés à mon goût. En cela, je trouve que le film souffre des travers typiques du premier long métrage. Les réalisateurs auraient peut-être dû raccourcir des scènes, voir ne carrément proposer qu'un format court.

 

Je salue tout de même l'effort de sortir des sentiers battus. Amer est un ovni dans la production française actuelle.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Mais le problème c'est que cette forme est un pompage de tous les giallo et autre polar déjà vu 300 fois pour ceux qui ont un peu de culture des années 70 et une poignée de Dvd

 

le pompage c'est ce que pratiquait la plupart des réal ritals dans ces années là...ça ne me gène pas vu que dans le cas de Amer ça ne m'a nullement ennuyé, bien au contraire !

Le film va dérouter c'est certain mais je pense qu'il s'adresse autant à des novices qu'à des passionnés de ce cinéma de genre et surtout de gialli.

Ça ressemble à un giallo moderne sans tomber dans la sauce MTViesque.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Est ce qu'on tombe dans les travers du cinéma de "genre d'auteur" français ? Style je pète plus haut que mon cul parce que je vaux mieux que le genre auquel je devrais rendre humblement hommage ?

 

Non heureusement. Enfin je n'ai pas trouvé le film prétentieux. Juste un peu trop contemplatif.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
le pompage c'est ce que pratiquait la plupart des réal ritals dans ces années là...ça ne me gène pas vu que dans le cas de Amer ça ne m'a nullement ennuyé, bien au contraire !

Le film va dérouter c'est certain mais je pense qu'il s'adresse autant à des novices qu'à des passionnés de ce cinéma de genre et surtout de gialli.

Ça ressemble à un giallo moderne sans tomber dans la sauce MTViesque.

 

Il se pompait entre eux. Mais pas sur des réals qui tournaient 30 ans avant. Le film n'est pas prétentieux et il faut malgré tout le voir.

Maintenant j'espère que les réals changeront un peu à leur 2ème long parce que là je n'ai rien vu d'exceptionnel ni de nouveau.

Modifié par Invité
Lien à poster
Partager sur d’autres sites

 

Suite de plans techniquement impeccables et envoûtants, le film peine malgré ça à trouver sa cohérence, et le scénario, simpliste, donne l’impression agaçante que cette ébauche au potentiel immense tombe dans les affres d'un exercice stérile.

 

C'est exactement ce que je dirais des plus grands films de Fulci ou d'Argento. Comme quoi les temps changent et les attentes aussi

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Oui mais toi tu racontes n'importe quoi ... Dans Amer tu n'as pas d'histoire, pas de trame, rien.. tu suis une jeune fille à 10/16 et 35ans. Le raccord entre les histoires ? Aucun.

 

Inferno c'est quoi le scénario exactement ?

 

Sinon merci d'être un peu moins agressif/désagréable, c'est pète couilles à force

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Ah tiens j'ai oublié de mettre un smiley car je n'étais pas agressif du tout ne disant ça.

Et puis franchement si cela avait été le cas c'est l'hôpital qui se fout de la charité

 

Et Inferno c'est un film d'un mec drogué jusqu'au bout des narines ...

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Dans Amer tu n'as pas d'histoire, pas de trame, rien.. tu suis une jeune fille à 10/16 et 35ans. Le raccord entre les histoires ? Aucun.

 

C'est faux, tu as une trame, celle d'un giallo le plus classique possible et je suis même capable de t'en raconter l'histoire. De mon côté, j'ai beaucoup apprécié. Le travail esthétique est remarquable et même si ça ne reste qu'un film hommage- reprenant la somme de toutes ces scènes bizarroïdes où les personnages/figures sombraient dans la paranoïa et la démence- je suis complètement rentré dedans.

L'ambiance, ça ne s'explique pas toujours.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

×
×
  • Créer...