Aller au contenu

BRAQUO - Olivier Marschal - 2009


Messages recommandés

 

 

Flics de terrain au SDPJ 92, Caplan, Morlighem, Vachewski et Roxane interviennent sur tout le département des Hauts-de-Seine, entre Neuilly et Nanterre, quartiers chics et zones de non-droit.

 

Mais leur vie bascule lorsque Rossi, leur commandant, injustement condamné dans une affaire, décide de se suicider.

 

Dès lors, ils vont se lancer dans une contre-enquête pour laver son honneur et confondre ses accusateurs. Pris dans un engrenage mortel, ils vont être obligés de « monter au BRAQUO » pour sauver leur peau et protéger leurs familles.

 

Harcelés par leur administration, poursuivis par l’IGS (la police des police), ils vont tourner le dos aux règles établies et à leurs illusions en adoptant un mode de vie régi par l’adrénaline, la prise de risque, le sang et la mort…

 

BRAQUO suit au plus près la trajectoire de ces hommes ordinaires qui, malgré eux, vont progressivement plonger dans la violence et la paranoïa, tout en exerçant leur métier de flic.

 

Quelqu'un l'as vu ?

Quelqu'un l'a regardé jusqu'au bout ?

Ça vaut quoi ?

 

http://braquo.canalplus.fr/annexes/la-serie

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Vu les 4 premiers épisodes et c'est limite

 

Si l'on prend Braquo comme une serie réaliste sur le dur métier de la police alors on peut trouver ça ridicule.

 

Mais si comme moi, vous aimez les flics dépressifs toujours habillés en noir qui roule en 4x4 armés de gros fusils à pompe, les énormes rebondissements totalement fantaisistes, les dialogues qui claquent de l'argot de flicards old school etc... alors vous allez prendre votre pied.

 

Je suis pas spécialement fan de ses long métrages, mais là je trouve que le style pompier de Marshal s'accorde bien avec ce côté sérialesque bourrin, et le casting (surtout Anglade) est aux petits oignons (même Duvauchelle est convaincant )

 

En plus de tout ça, deux choses me tiennent en haleine pour la suite :

 

- Le cliffhanger de malade mental de l'épisode 4

- A partir de l'épisode 5, Marshal cède sa place de réal à Frédéric Schoendoerffer et si ce dernier ose faire un spin off avec Truands introducing Claude Corti, on aura la preuve que Dieu existe.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

En même temps, Stephane et le cinéma français, c'est un peu "je t'aime moi non plus" par rapport à l'avis général !

 

Moi je l'ai pas vu because j'ai plus Canal, mais je pense que ça doit etre ma came à fond !

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
T'ain vous êtes vraiment des rabats-joies.

Pour une fois qu'on a une bonne série Bisseuse bien de chez nous, vous faîtes la fine bouche.

 

Je compte continuer quand j'aurais repris mes esprits. J'aime bien Marschal. j'ai adoré son premier film mais là c'est un peu la même chose et les 30premières minutes de Braquo c'est des flics qui se prennent la tête. Pas trippant un instant ...

 

Sinon j'aime le cinéma français quand il va là où je ne m'attendais pas ... c'est tellement rare ...

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

J'aime bien moi aussi.

Je préfère çà à The shield.

 

Mais Marchal devrait arrêter de recaser Alain Figlarz dans tous ses films.

 

Et Prodigy arrête de tout comparer à The wire sinon tu peux tout de suite arrêter de regarder des séries policières.

Modifié par Invité
Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bon moi je mate et j'aime bien.

 

Par contre, Canal se branle dessus depuis deux mois comme quoi ça révolutionne le monde de la fiction française toussa toussa... Ca révolutionne que dalle. C'est du Marchal pur jus. C'est à dire, t'as maté 36 quai des orfèvres ou MR73, bah c'est bon t'as vu Braquo. Un cast au bord de la dépression jusqu'au moindre petit figurant, des filtres gris-bleu-pluie, même dans les intérieurs. Des flics bubars ou ayant 356 morceaux de peau en moins, qui droguent et qui picolent. Et surtout la musique omniprésente, tout le temps, toujours, Voilà.

 

Alors après c'est pas du tout mauvais, c'est bien agréable à suivre, et assez violent pour une fiction française, mais voilà, ça serait bien qu'un de ces 4 Olivier Marchal apprenne à faire vraiment autre chose. Des histoires de flics, s'il veut, mais vraiment qu'il les aborde d'une autre manière plutôt que son sempiternel ton dépressif-drogué-pleurniche. Et surtout qu'on arrête de dire qu'une fiction est révolutionnaire à partir du moment où c'est violent. Au moins dans The Shield, t'as aussi des flics au bord du gouffre, mais c'est bien mieux géré, et la série sait varier les émotions.

 

Donc voilà c'est plutôt bien, c'est une série agréable à suivre, mais ça révolutionne rien du tout, car c'est simplement du déjà vu.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Et Prodigy arrête de tout comparer à The wire sinon tu peux tout de suite arrêter de regarder des séries policières.

 

Je compare pas du tout, ça sert à rien en plus, ou alors comme tu dis j'arrête de regarder des séries policières jusqu'à ce qu'on fasse aussi bien ou mieux. Mais ce que j'aime dans les séries policières c'est un certain "réalisme". Même The Shield avec ses whatmille coups de théâtre tirés par les cheveux, ça s'ancre dans le pseudo réalisme (la rue, la réalité sociale, filmé caméra au poing, etc).

 

Ce que j'ai vu du cinéma de Marchal et des ce que je retire des extraits d'épisodes (j'ai pas vu hein) ça a l'air maniéré au possible, les acteurs en font des tonnes, très "cinéma" quoi. Ca n'est pas du tout une critique, et c'est peut-être très bien mais j'attends et espère autre chose d'une série policière.

 

Maintenant je regarderai avec plaisir si j'ai l'occase, mais j'ai pas Canal, et la dernière fois que j'ai acheté des épisodes de séries sur Canal Play c'était le pilote de la Commune dont j'avais entendu le plus grand bien et j'ai tenu 15 minutes.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
  • 1 year later...

Vu les 6 premiers épisodes pour l'instant avec les rediffs d'été de Canal, et je rejoins Guncrazy, je trouve ça vraiment mortel ! J'aime déjà bien les longs de Marchal, mais comme dit plus haut, je trouve que son style passe encore mieux en série ! Le truc est vraiment prenant, et même quand c'est too much, on décroche pas, on reste à fond dedans. Le cast est vraiment cool, l'équipe de 4 principale fonctionne du tonnerre, les cliffhanger sont bien gérés et le mec de l'IGS a vraiment une tête de fouine qu'on a envie de tarter ! Les anti Marchal changeront surement pas d'avis avec cette série, mais pour ma part, je suis conquis, c'est vraiment ce que j'ai vu de mieux en fiction télé française depuis longtemps, y compris dans les 40 machins produits par Canal depuis quelques années !

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bon, j'ai fait que deux épisodes, et la première impression, après un bon départ, c'est qu'on a un méchant syndrôme The shield: une merde, on essaie de régler le pb, ça crée une autre merde, on essaie de régler le pb, ça crée une autre merde, ad lib... et déja là ça confine au ridicule. Heureusement, Papa Anglade est là pour torcher les culs, et les mecs traversent ça pépére, en bon durs à cuire, ça ira mieux demain..mouais...

Niveau perso, c'est vrai qu'il y a des bonnes gueules, mais on peut pas dire que la psychologie des mecs soient trop développée (pour l'instant): Anglade joue le protecteur qui encaise et gère, le chauve joue le bras droit à la vie à la mort avec le chef, la meuf joue la nana pas trop d'accord et qui a des cas de conscience, et Duvauchelle transforme tout ce qu'il touche en merde. Et tout le monde fait la gueule, pas un poil de nuance: être flic, c'est de la merde, point barre.

Sinon, l'image du milieu est plutôt crédible, et ya un bon paquet de trognes.

Inch Allah je vais plus kiffer la suite.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bon ça va vachement mieux à partir de l'épisode 4 (et c'est vrai que le cliffhanger arrache bien). Fini l'accumulation à n'en plus finir de couilles sur couilles sur couilles, là le scénar prend le temps de développer les intrigues et les persos commencent à prendre de l'épaisseur.

L'épisode 5 continue dans cette voie en mieux. Peut être l'apport de DOA, les personnages présentent enfin une autre facette que celle du flic "marchalien". Putain, la scène où Anglade et Duvauchelle rigole (5 épisodes pour voir le mec sourire, quand même!) sur le fait qu'il a baisé l'infirmière, ça fait vraiment du bien, ça les rend plus humains et plus crédibles.

Je trouve aussi que la réalisation de Schoendoerffer passe mieux, plus dynamique.

Bonne idée de faire appel à de nouvelles têtes en tout cas, ça permet de nuancer le truc, et de sortir de la patte presque encombrante de Marchal.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Allez hop je finis. Ca va clairement mieux dans la deuxième moitié, avec un épisode 8 assez mortel et la encore un putain de cliffhanger! Et on y voit ce que j'attendais depuis le début en fait, des intrigues plus malignes que le simple "jsuis dans la merde, jbute un type, jsuis encore plus dans la merde", plus psychologiques et plus dans la machination aussi. L'explication de l'acharnement du proc, voire de qqun au dessus de lui (ya des trucs qui paraissent gros de prime abord, mais ça passe bien finalement), le perso de Le Bihan, de très bonnes idées tout ça.

En tout cas ça lance plein de pistes bien excitantes pour la suite, on dirait que les scénaristes se sont réveillés en cours de route. Et Schoendoerffer fait vraiment du bon taf.

Avce ce dernier épisode, j'attends la suite avec impatience

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Ayé, tout vu, et la fin est vraiment mortelle. Putain de climax de ouf sur l'épisode 8, j'étais à fond dedans !

 

Et Schoendoerffer a encore réussi à caser son frère roux qui joue super mal. Et on le voit 2mn, et là encore, il EST COMPLÈTEMENT NUL, A CHIER, A L'OUEST ! Ce mec est fascinant !!!

 

Grosse envie de voir la suite très vite en tout cas, ça va être long d'attendre

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Et Schoendoerffer a encore réussi à caser son frère roux qui joue super mal. Et on le voit 2mn, et là encore, il EST COMPLÈTEMENT NUL, A CHIER, A L'OUEST ! Ce mec est fascinant !!!

(

 

C'est le deuxième avocat?

(si c'est lui, j'ai bien aimé son air a la fois diabolique et "j'ai un balai dans le cul", mais c'était peut être involontaire )

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Oui c'est le deuxième avocat de Lemoine.

 

Ceci dit, s'il est mauvais ds "Braquo", il est quand même loin de sa perf'' cataclysmique dans "Truands" !

 

Saison 2 j'ai lu automne 2011, sans plus de précisions....

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
×
×
  • Créer...