Jump to content

Les amours imaginaires - Xavier Dolan - 2010


kevo42
 Share

Recommended Posts

Nan mais y a des trucs très bien dans ce film ! Trio de personnages forts intéressants, certaines lignes font mouches, mais après, visuellement soit on déteste ou soit on apprécie. Certaines scènes sont riches de ce côté là, mais le gros problème c'est la répétition de cette esthétique comme si Xavier Dolan avait tout donné la première heure; par la suite ce n'est que de la redite. Sinon, le récit s'essoufle très rapidement et on fini juste par avoir envie de les cogner tous les trois.

Link to comment
Share on other sites

  • 2 weeks later...

 

Vu au Gaumont Parnasse dans une très chouette salle...bien que la moitié de gens ronflaient à côté de moi et qu'un mec battait la mesure à chaque chanson. Une certaine ambiance...

 

Là encore, un joli coup pour Dolan, qui a sû une fois de plus retranscrire des maux de jeunesse qui m'ont tout de suite parlé : ça m'a même rappelé des souvenirs récents, et pas des plus joyeux.

Le film épouse un schéma qui lassera sans doute pas mal de monde, basé ainsi sur des répétitions de séquences : scènes d'amour (superbes), scènes musicales,scènes "traditionnelles" et des interventions d'inconnus assez croustillantes (la laideronne est formidable ). Par ailleurs, la b.o du film est sensationnelle.

Dolan traite de juste manière tous ses amours déchus, qui n'ont souvent même pas eu l'honneur d'être consommé, ces passions inassouvies, ces dérèglements amoureux et ces désillusions que tout le monde a connu, et qui n'ont fait qu'aboutir à l'échec. L'amour "imaginaire" donc. C'est aussi le résultat des dangers de la séduction, des ravages de la beauté (même si perso, je voudrais même pas de Niels Schneider au ptit dej ). J'ai adoré Monia Chokri, qui n'a rien d'une bombe c'est clair, mais qui témoigne d'une presence et d'une classe surprenante. Et ça fait plaisir de revoir Anne "Le coeur a ses raisons" Dorval !

Bref, c'était bien

Link to comment
Share on other sites

Même si dans l'absolu un gars de 20 ans qui parle de relations amoureuses c'est un peu comme le Dalai Lama qui donnerait son avis sur des sèches-cheveux. Mais bon.

.

 

Rhooo la bonne remarque de quadra cynique !

Cela dit, j'avoue avoir pensé exactement la même chose en voyant la bande-annonce.

J'avais relativement aimé son premier, dans l'absolu celui ci m'attire moins, mais je pense suivre un peu ce qu'il fait donc...

Link to comment
Share on other sites

  • 6 months later...

Sinon, l'absence de critique du film par Kevo insinue qu'il n'a pas eu le courage de la voir et donc qu'il n'a que de la gueule

 

de mon côté j'ai une question:

Est ce que le film est aussi fort que le dernier Jacques Doillon?

Link to comment
Share on other sites

  • 9 years later...

C'est pas mal.

 

Visuellement assez top, la patte de Dolan déjà bien rodée. Chouettes choix musicaux, acteurs bien dirigés. Le ton est assez juste, y a des bonnes répliques. Après, je dois dire que ce triangle amoureux qui n'en sera jamais un ne m'a pas non plus captivé plus que ça. Le film est plutôt bien fait, je comprends qu'on aime, moi j'ai regardé ça poliment, sans passion, mais avec qd même un coin de l'oeil qui regardait la montre. Question de gout..

Link to comment
Share on other sites

 Share

×
×
  • Create New...