Jump to content

Fast Five - Justin Lin (2011)


Benj
 Share

Recommended Posts

Former cop Brian O'Conner partners with ex-con Dom Toretto on the opposite side of the law. Since Brian and Mia Toretto broke Dom out of custody, they've blown across many borders to elude authorities. Now backed into a corner in Rio de Janeiro, they must pull one last job in order to gain their freedom. As they assemble their elite team of top racers, the unlikely allies know their only shot of getting out for good means confronting the corrupt businessman who wants them dead. But he's not the only one on their tail. Hard-nosed federal agent Luke Hobbs never misses his target. When he is assigned to track down Dom and Brian, he and his strike team launch an all-out assault to capture them. But as his men tear through Brazil, Hobbs learns he can't separate the good guys from the bad. Now, he must rely on his instincts to corner his prey... before someone else runs them down first.

 

The first "Fast and Furious" film to be released in IMAX.

 

Dwayne Johnson, Vin Diesel, Paul Walker, Jordana Brewster, Tyrese Gibson, Elsa Pataky, Ludacris...

Link to comment
Share on other sites

  • 3 weeks later...
  • 3 months later...
  • 4 weeks later...

Vu ce soir et c’était vachement bien.

Aucun temps morts, une salle supra réceptive et probablement ZE film d'action de l'année.

 

Par contre c’était mon premier film de la saga et c'est quand même supra beauf

Mais d'un coté ça rends le film drôle.

 

Bon par contre le scénar avec des ellipses monstrueuses c'est un peu abusé, ca et la supra résistance des cables à la fin (comprendront ceux qui vont voir le film)

Link to comment
Share on other sites

Par contre c’était mon premier film de la saga et c'est quand même supra beauf

Mais d'un coté ça rends le film drôle.

 

Attends de voir le 2 qui est pour moi un très bon volet bien gras.

Link to comment
Share on other sites

Le meilleur des 5 je trouve, ça doit être parce qu'ils ont mis la pédale douce sur le combo tuning/néon/putes en minishort, avec juste une séquence de trois minutes au milieu.

Bon comme dit Cyril ça reste beauf quand même grâce aux vannes ras du slip de Tyrese Gibson aussi wesh wesh que dans le deux, mais ça remplit bien son rôle de divertissement sympa.

 

Pis la baston Diesel/The Rock façon terminator est marrante et sent bon le smegme et l'homoérotisme, c'est drôle.

 

Sinon :

 

 

- L'affiche spoile bien

- J'ai pas compris pourquoi ils crament la thune lors de la première attaque. Ils l'auraient piquée en disant que le reste allait suivre ça aurait eu le même effet. Bon en même temps ils sont tous un peu cons

- Le tremblement de machoîre de Vin devant le corps recouvert de son pote est le plus grand moment d'acting de l'histoire du cinéma

 

Link to comment
Share on other sites

Bon le film et toute l'equipe devant et derriere la camera delivrent copieux, ca fait bien plaisir apres un episode 4 quand meme super moyen. Les scenes d'action transpirent le travail bien fait et l'aspect logistique de la chose est a peine concevable. Apres The Expandables, le Bresil semble etre le paradis pour rendre possible ce genre de tournage. J'aime bien la tournure de la franchise je dois dire, ca devient presque un sandbox ultime (d'ailleurs ca m'a fait un peu penser a Just Cause 2). La saga peut s'etirer a l'infini parti comme ca, les persos sont interchangeables (voir la scene apres generique), et l'univers est maintenant pretexte aux cascades les plus improbables et spectaculaires, et pas seulement centrees sur les bagnoles. Sur cet episode, on peut dire que Dwayne Johnson apporte un gros plus, quelle carrure bordel ! Dommage qu'il ait foire sa carriere ces derniers annees. Ceci dit, ca fait des annees qu'on nous le promet mais avec Justin Lin aux commandes du nouveau Terminator, on va peut-etre enfin voir The Rock face a Schwarzy.

Edited by Guest
Link to comment
Share on other sites

Sinon pour Fabrice

 

 

Je pense que s'ils avaient tire le fric, comme ils le disent les entrepots auraient ete super gardes, impossible de s'echapper avec des millions a chaque fois, alors que la le mec a eu peur que son fric crame a coup de cocktails molotofs bien places.

 

Enfin j'en sais rien, y'a des dialogues portuguais qui etaient traduits en tcheque seulement...

 

Link to comment
Share on other sites

Mais arrêtez de réfléchir

 

Moi j'ai bien aimé. Bon y a le même problème que dans la majorité blockbusters récents : ça pète bien au début et à la fin (la course poursuite finale , c'est aussi con que jouissif, avec un sacré paquet de bagnoles démolies) mais alors au milieu il se passe pas grand-chose. Mention spéciale aux scènes qui ne servent à rien (Vin Diesel et son pote qui se font capturer 30 secondes au début avant de s'évader de manière aussi bourrine que ridicule). Heureusement que les dialogues à deux balles et les gros délires du scénariste pèsent lourds et permettent de tenir le coup jusqu'à un final vraiment

Link to comment
Share on other sites

Le mec a quand meme un sacre ego, donc je pense que si on lui pique simplement le fric, il n'aurait pas pris assez peur et allait simplement mettre le paquet pour retrouver le flouze sans pour autant interrompre son business. Alors que la, si on lui brule son fric, tu peux bien retrouver les coupables, tu retrouveras pas ton fric, donc il pense a une solution encore plus drastique et immediate. On est d'accord qu'il pourrait prendre cette decision des le debut, mais je crois que l'equipe souhaitait lui faire croire que leur motivation etait personnelle, pas financiere pour etre sur qu'il protege son fric tout de suite

.

Link to comment
Share on other sites

J'aime bien la brunette qui annonce sa grossesse juste après une chute de 15 mètres à travers un toit en tôle rouillée. Paye ta fausse couche. Je me suis senti tout keus devant ce film, ils ont tous des bras inhumains. The Rock en tête. Mais je suis même pas sûr qu'il soit stéroïdé, il est comme ça depuis l'adolescence. Le goitre de Vin Diesel ne s'arrange pas, de profil c'est pas joli joli. C'était sympa mais je garde une préférence pour Tokyo Drift.

Link to comment
Share on other sites

 

putain qu'est ce que c'est mongolo, mais bon sang qu'est ce que c'est bon.

le 4 était bien fadasse malgré les culs à foison (même si j'aime quand même faut pas déconner) mais alors celui là il dépote grave.

Alors ouais y'a des ellipses de malades, des trucs qui disparaissent, du gras sur les hanches mais merde je ne peux qu'aimer quand je vois The Rock avec son bouc long et ses bras de 50cm de large se battre avec Vin Diesel, et je ne peux qu'aimer encore plus quand ils se battent à l’intérieur en cassant des cloisons et d'autres merdes verticales.

Sur que les dialogues et les situations sont débiles à souhait, mais ça va avec, c'est du fun à l'état 0.

Des culs, des pneus et des billets.

 

Merde toute la partie avec le coffre est juste magnifique, je ne sais pas combien de bagnoles ils ont pété, combien de mètres cubes de matériaux lourds ils ont réduit en gravats mais Justin a assuré jusqu'au bout.

 

Chacun repart avec sa bitch, son bolides et ses billets, la vie de rêve.

Si je pouvais vivre une vie binaire comme ça je serais bien heureux.

 

Ptain mais Le Rock c'est juste son meilleur film à ce jour.

Link to comment
Share on other sites

Mouais... Pas super convaincu pour ma part. Le début est sympa, la fin aussi, mais c'est quand même un peu longuet entre temps... 2h pour ça ? Après, je crache pas spécialement dessus non plus, le cast est cool, l'apport de The Rock le fait bien, c'est plutôt pas mal filmé, et le scenar est pas fondamentalement plus con que la moyenne. Mais bon, j'ai suivi ça d'un oeil lointain d'un bout à l'autre, j'ai pas vraiment pris mon pied, j'ai eu le temps de penser à pas mal de trucs... J'ai vu tous les épisodes en salles, mais là je trouve qu'ils commencent à sérieusement tourner en rond. Pour la suite, ça sera sans moi je crois..

Link to comment
Share on other sites

le plus beau film de 2011.

 

The Rock devrait obtenir l'oscar de la meilleure scène de sueur.

 

Vin Diesel se la pète et fait la gueule pendant tout le film, Paul Walker fait très bien le mec aux yeux bleus, et quand on commence à regretter l'absence de Michele Rodriguez, voila que débarquent deux chouquettes très .

 

Et ça bourrine bien. J'ai toujours pas compris comment deux petits bagnoles, fussent elles gorgées de nitro, pouvaient ébranler un coffre fort de 11 tonnes, mais comme ça sert de pretexte à uen poursuite Michaelbayesque, on va pas se plaindre.

 

Le côté Rio/Favelas apporte un peu de piquant dans cette histoire somme toute assez rincée. Le cadre est toujours pretexte à de bonnes fusillades.

 

La saga F&F est décidement très sympathique et prend un virage des plus bandants. Vivement le 6 (?).

Link to comment
Share on other sites

 Share

×
×
  • Create New...