Jump to content

Assassin(s) - Mathieu Kassovitz - 1997


Woermann
 Share

Recommended Posts

 

Tout film a le topic qu'il mérite...

 

Deux ans après le triomphe de "La haine" Mathieu Kassovitz revient à Cannes mais ne reçoit pas tout à fait le même accueil...

"Assassin(s)" est lynché sur la Croisette,boudé par le public ( un peu moins de 400 000 entrées-France,pas si mal en fait mais très loin des cartons de "La haine" ou des "rivières pourpres" ) et snobé par la critique (Le Figaro ...Yannick Dahan ,Impact,Télérama )

 

Presque 15 ans après sa sortie houleuse,que reste-t-'il du long-métrage maudit de Mathieu Kassovitz?

"Assassin(s)" ratage navrant ou film-choc mésestimé et incompris?

 

Kassovitz lui-même considère le film comme le meilleur de sa carrière:

 

cXZXZ0y63y4

 

même si on attend toujours son "director's cut" (la copie du dvd est dans mon souvenir pas tip top et ne rend pas vraiment justice à la photo de Pierre Aïm)

Edited by Guest
Link to comment
Share on other sites

Je garde un souvenir hyper fort du début, jusqu'à

 

 

l'assassinat raté par Kassovitz, qui se débine

 

 

Un film extrêmement sombre et beau, sur la solitude humaine, les trains qui passent, et les supermarchés glauques.

 

La deuxième partie avec l'enfant, les jeux vidéos et l'absence de morale (buter des mecs dans virtua cop et dans la vraie vie c'est pareil, comme une version glauque de Scott Pilgrim) m'avait beaucoup moins fait triper.

 

Ce serait effectivement pas mal de le ressortir en blu-ray celui-là.

 

A noter que la bande-annonce me faisait un effet fou quand elle passait au cinéma :

 

[dmotion]video/x3sz93_assassins-bande-annonce_shortfilms[/dmotion]

 

Maintenant que je suis vieux, ça me fait plus la même chose.

 

Question : c'est pas dans ce film qu'il y a une scène de faux sitcom à base de "c'est bon de se vider les couilles dans le ventre d'une salope ?"

Link to comment
Share on other sites

Une grosse belle claque quand je l'ai vu, mais j'hésite à le revoir à cause de quelques longueurs et peut être une certaine lourdeur parfois. Le père Kasso n'y va pas par le dos de la cuillère et bon parfois vise à côté de la cuvette mais l'ensemble a assez de rage pour me plaire. Mieux vaut un film engagé qui parfois vise mal qu'un film mou du gland.

Link to comment
Share on other sites

Question : c'est pas dans ce film qu'il y a une scène de faux sitcom à base de "c'est bon de se vider les couilles dans le ventre d'une salope ?"

 

 

Oui c'est là dedans, avec notamment Helene de Fougerolles dans le faux sitcom

 

Sinon j'aime bp le film également, c'est imparfait, tous les partis pris ne fonctionnent pas toujours, mais ça restait qd même très sympa, original, interessant, atypique dans la prod ciné française, et le bilan global est très largement positif. Le meilleur Kasso pour moi aussi !

Link to comment
Share on other sites

Question : c'est pas dans ce film qu'il y a une scène de faux sitcom à base de "c'est bon de se vider les couilles dans le ventre d'une salope ?"

 

 

Oui c'est là dedans, avec notamment Helene de Fougerolles dans le faux sitcom

 

6orHGRIiqgs

Link to comment
Share on other sites

Vu aussi à l'époque et me souvient d'un battage médiatique se terminant en lynchage kassovitien

 

Deux projos houleuses en tout cas,sifflets,huées et une confèrence de presse musclée avec le pauvre Kasso blême attaqué par les journalistes,Serrault qui s'emporte et l'ambiance qui tourne au règlement de comptes...:

 

http://www.ina.fr/cannes/1997-2009/video/CAC97108428/sortir-la-journee-a-cannes.fr.html

 

 

 

Un film extrêmement sombre et beau, sur la solitude humaine, les trains qui passent, et les supermarchés glauques.

 

c'est exactement ça mais avec le recul j'y vois finalement plus un film de Nicolas Boukhrief (co-scénariste) que de Kassovitz,l'ambiance mélancolique et pesante,les personnages seuls,l'utilisation de la bande son renvoyant aux futurs films de Boukhrief plus qu'aux derniers Kassovitz.

 

La deuxième partie avec l'enfant, les jeux vidéos et l'absence de morale (buter des mecs dans virtua cop et dans la vraie vie c'est pareil, comme une version glauque de Scott Pilgrim) m'avait beaucoup moins fait triper.

 

la dernière partie du film a souvent été critiquée (bon,comme le reste du film ) mais c'est limite ce qui m'avait le plus marqué,la dérive du jeune qui perd progressivement tous ses repères et la fin qui annonçait involontairement

 

 

le drame de Columbine

 

 

 

Sinon très bon score de Burwell oui

"C'est un cauchemar,un cauchemar sans fin..."

Link to comment
Share on other sites

Vu au cinéma à l'époque je me souviens des scènes violentes qui font mouche. Je me souviens surtout de la 2ème partie gonflante à cause du brouhaha sonore permanent mêlant sons de jeux vidéo jingles de pub à fond dans les oreilles

Link to comment
Share on other sites

  • 1 year later...

A mon sens le meilleur de Kasso, pas compris et mal pris à sa sortie, oublié depuis alors qu'il ne cesse de montrer une vision très juste des médias et d'un dérapage moral de la société française. Serrault dans un de ses meilleurs rôles et qui l'a défendu avec courage et dignité. Je n'oublie pas que les trous du cul qui ont sifflé le film ont dû en siffler d'autres (Crash?) par la suite histoire de nous rassurer sur la qualité des médias cinémas. Une bonne bande de connards.

Link to comment
Share on other sites

  • 9 months later...
  • 9 years later...

C'était trop long pour moi. A partir du moment où le gosse entre en jeu ça devient interminable.

Puis je ne sais pas, les jeux vidéos et la TV qui amènent les jeunes à faire n'importe quoi bon c'est un peu pourri comme discours. Je veux bien l'insert à la fin qui dit que c'est comme ça que le jeune s'exprime, en butant ses profs, mais bon faut pas foutre des plans de gosses abrutis devant Time Crisis et Nagui.

 

Link to comment
Share on other sites

Pas revu depuis 10ans, mais putain que ce film me mettait mal a l'aise.
La real et la musique de fou!
Certes le second gamin a une tete a claques, mais au moins Kasso n'en fait pas un "pauvre petit ange égarée".
Maladroit mais Puissant!

Link to comment
Share on other sites

 Share

×
×
  • Create New...