Jump to content

Tequila Sunrise - Robert Towne (1988)


Benj
 Share

Recommended Posts

Dale McKussic veut tirer un trait sur son passé de dealer. Son meilleur ami, le policier Nick Frescia souhaite sincèrement que Dale se range, mais ses supérieurs exercent sur lui de fortes pressions pour qu'il le coince... Le duo de choc est confronté aux charmes de la superbe Jo Ann Vallerani dont ils tombent tous les deux amoureux. Les embrouilles ne font que commencer...

IS4HAcSp0rA

 

J'espère que DPG l'a vu, c'est pas le best film californien mais quand même.

J'ai à peu près compris 60% de l'intrigue ce qui est déjà pas mal pour moi, le film se suit bien, Mel, Kurt sont nickel, Michelle est de toute beauté

Voilà c'est tout.

 

CALI 4 LIFE

 

ça me donne envie d'aller siffler une tequila sunrise pour le coup.

Link to comment
Share on other sites

Clair que c'est supra-chiant.

Mais Michelle n'a peut-être jamais été aussi mimi qu'ici.

Raison suffisante pour s'infliger le tout ? Pas sûr, d'autant que même si le Mel s'introduit en elle sous la douche, on ne voit jamais ses doudounes (pas plus je crois,d'ailleurs, que dans aucun de ses autres films, ce qui constitue une indéniable faute de goût de la part de cette, sinon, sublime beauté).

Link to comment
Share on other sites

  • 1 year later...
ouh putain qu'est-ce que c'était chiant comme truc.... Bon, j'ai vu ça quand j'étais môme, peut être que j'aimerai plus aujourd'hui, mais il ne se passait rien, sauf gibson qui culbute Pfeiffer. Mais sinon: zzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzz

 

Pareil j'avais loué ça parce-que j'étais super fan de Gibson et (en plein dans ma période Arme Fatale/Mad Max) et de Kurt Russell (Los Angeles 2013 et Stargate) et je me rappelle que d'un seul truc : c'était chiant à mourir alors que je m'attendais à un duel un sommet drôle et bourrin .

 

Je le rematerai si je tombe dessus parce-que mon souvenir remonte aux débuts des années 2000 et que le Tequila Sunrise c'est bon

Link to comment
Share on other sites

  • 1 month later...
Tiens, j'avais jamais fait gaffe que le real c'était Robert Towne, scénariste de trois tonnes de trucs, allant de "Chinatown" à "Jours de Tonnerre" quand même

Tiens je me posais la question si c'était lui ou un homonyme ! Je savais pas pour jour de tonerre

Link to comment
Share on other sites

 Share

×
×
  • Create New...