Jump to content

The Grey - Joe Carnahan (2012)


Tomfincher
 Share

Recommended Posts

  • 2 months later...

C'est sorti aujourd'hui sous le titre "Le territoire des loups".

 

Bien aimé sans que ça me transcende plus que ça. Carré, solide, angoissant, oppressant, bestial mais humain, un bon survival qui applique une recette ancestrale, mais sans surprise et où il manque sans doute un petit quelque chose à mes yeux (sans que j'arrive vraiment à dire quoi). Au final, la meilleure scène du film

le crash de l'avion

se trouve dans ses 10 première minutes, ce qui est tout de même un peu dommage. Mais bon, un sympathique film tout de même, qui trouvera sans doute tout un tas de défenseurs sur le forum je pense. Moi ça ne m'a pas spécialement touché, sans que j'ai de trucs particuliers à reprocher au film...

Link to comment
Share on other sites

Moi j'y ai vu le survival le plus déprimant depuis The Road ça m'a donné envie de sortir une corde

Le film a le mérite de ne pas tomber dans certains pièges (le petit emmerdeur de service se calme bien vite), et malgré quelques plans assez cheaps (le ravin, l'avion en flammes, certaines bêtes), c'est quand même bien éprouvant de bout en bout. Et les loups sont bien flippants...

 

Petit

Link to comment
Share on other sites

Oui je pense que ça va te plaire.

 

Ceci étant, pour expliciter un peu mon avis, je crois que je suis pas super fan des survivals en fait... Il y a bien sur des exceptions, j’idolâtre par exemple "Predator" ou la 2e partie de "Apocalypto", mais il y a plein de classiques du genre qui me passent complètement au dessus de la tête, "Delivrance" en tête...

Link to comment
Share on other sites

bon effectivement j'ai adoré, liam est definitivement l'idole et la fin..... humm.... comment dire.....

c'est évidemment méga frustrant, mais bon, dans la logique le film n'en fait jamais trop donc ca serait con de voir liam défoncer 1 ou 2 loups a coups de poings, et puis ils peuvent finir comme ca, on sait très bien qu'il ne va pas s'en sortir

Link to comment
Share on other sites

 

There is a brief scene after the end credits which shows the alpha wolf lying on his side breathing heavily and Ottway's head resting on the wolf's stomach. The scene remains ambiguous as to who is the victor.

 

 

Ou y a IMDB aussi les mecs

Link to comment
Share on other sites

bon effectivement j'ai adoré, liam est definitivement l'idole et la fin..... humm.... comment dire.....

c'est évidemment méga frustrant, mais bon, dans la logique le film n'en fait jamais trop donc ca serait con de voir liam défoncer 1 ou 2 loups a coups de poings, et puis ils peuvent finir comme ca, on sait très bien qu'il ne va pas s'en sortir

 

vraiment adoré aussi, pour le coté deprimeland des le debut.

 

par contre 2 trucs:

 

c'est un peu chiant que tous les trucs de survie viennent de Liam Neesson, ca fait vraiment trop le mec trop cool, au milieu d'une bande de gogols.

ensuite la fin

 

 

sur le principe j'aime vraiment cette fin. Mais pour le monteur (en sachant qu'elle a ete filmée cette fin, mater le trailer), tu peux quand même te demmerder pour finir sur un jolie crescendo de plans qui prepare au combat, puis avec la course de Liam et du loup, l'un vers l'autre, puis un plan ou les 2 forces vont se mettrent sur la gueule (genre arret sur image d'anthologie, puis fondu au noir).

Au moins, le spectateur a eu un pic de tension. parce que la bordel, ca sent le real qui se veut trop intransigeant, ca frustre et fait oublier le message. courageux mais pas sur que ca paye.

 

enfin, je dis ca je dis rien.

Link to comment
Share on other sites

En fait c'est tout le film qui est frustrant, on a déjà vu toutes les scènes cent fois ailleurs, la mise en scène est correcte mais sans plus, bref une grosse déception pour moi, en plus le côté réflexion philosophique vers la fin m'a bien gonflé, bref à voir en BR mais sans plus, Carnahan devrait refaire des films d'action débiles et décomplexés sans se poser trop de questions et se prendre pour un "auteur"...

Link to comment
Share on other sites

 

Ca m'a tué !!

Rahh lalalaa tout du long j’étais comme un ouf, y a un paquet de scène qui te scotche à ton fauteuil et puis qu'est ce que c'est beau !!

 

Rien que pour la première apparition des loups (enfin de leurs yeux) j’étais comme un ouf.

 

J'ai tout aimé, mention particulière à la musique peut présente mais sublime quand elle se fait entendre.

 

Nan en fait le seul passage qui m'a un peut fait chier c'est au bord de la rivière.

 

Rahhhhh je devais enchainé deux autres films après et j'ai pas eu l'envie tellement ça m'a scotché.

Link to comment
Share on other sites

  • 1 month later...

Je me suis fait un petit peu chier pendant le film, les discussions sans intérêt et les flash-back sur la meuf de Liam m'ont vraiment gavé, ça servait à rien à part couper l'action et la tension.

Et oui Liam qui récite son guide de survie face aux mouton c'était aussi un peu trop blaireau, et je ne parle pas des yeux des loups dans le noirs.

Déception!

Link to comment
Share on other sites

Ben moi, j'avais bien aimé même si je ne m'attendais pas vraiment à ça.

Pensant voir un film d'aventures bien burné parfait pour flatter mon côté macho alors que le réalisateur prend son audience à contre-pied en offrant une sorte de "survival existentialiste" (pour reprendre un terme entendu et qui colle, ma foi, assez bien à l'ensemble) : sorte de méditation sur la mort étonnement sombre dont certains passages font même penser à Terrence Malick...

 

Juste dommage que le parti-pris ne soit pas tenu jusqu'au bout, le dernier tiers commençant à enquiller les péripéties moins crédibles, perdant du coup un peu de vue l'objectif initial.

D'autant que les loups, dans leur bestiale férocité, ressemblent plus à des créatures d'héroïc-fantasy qu'à des animaux réels - mais on me dira que c'est parce qu'ils incarnent moins une race existante qu'une menace symbolique ou métaphorique.

Le film vieillit bien dans la tête, ceci dit, ce qui est plutôt bon signe.

 

Sans compter que du casting, plutôt homogène, se détache un Liam Neeson tout simplement...

Neeson dont je viens de voir qu'il va l'an prochain fêter ses soixante ans !

Certains ne vieillissent tout simplement pas comme tout le monde...

Link to comment
Share on other sites

  • 1 month later...

comme beaucoup de monde ici j'ai trouvé ça divertissant, déprimant mais pas transcendant non plus.

le relatif manque d'originalité ne m'a pas dérangé. en revanche j'ai eu plus de mal avec les loups qui font un peu n'importe quoi, sont parfois bien moches et deviennent souvent illisibles dans leurs attaques. et puis surtout les dialogues pseudo-philosophiques sont casse-pieds au bout d'un moment.

 

je crois que j'ai préféré Frozen dans un style très proche : plus simple, plus humble, plus efficace.

Link to comment
Share on other sites

 Share

×
×
  • Create New...