Jump to content

Le crocodile du Botswanga - F. Eboué / L. Steketee - 2014


DPG
 Share

Recommended Posts

 

Leslie Konda, jeune footballeur français talentueux, repéré à son adolescence par Didier, un agent de faible envergure qui a su le prendre sous sa coupe, vient de signer son premier contrat d’attaquant dans un grand club espagnol. Dans le même temps, sa notoriété grandissante et ses origines du Botswanga, petit état pauvre d’Afrique centrale, lui valent une invitation par le Président de la République en personne : Bobo Babimbi, un passionné de football, fraîchement installé au pouvoir après un coup d’état militaire. Leslie se rend donc pour la première fois dans le pays de ses ancêtres accompagné par Didier pour être décoré par le Président Bobo qui s’avère rapidement, malgré ses grands discours humanistes, être un dictateur mégalomane et paranoïaque sous l’influence néfaste de son épouse. À peine ont-ils débarqué que Bobo conclut un deal crapuleux avec Didier : faire pression sur son joueur afin que celui-ci joue pour l’équipe nationale : les Crocodiles du Botswanga…

 

 

hgQT23jUSEo

Link to comment
Share on other sites

  • 4 weeks later...

C'est sympa. Pas LE truc du siècle, mais une petite comédie qui remplit son contrat, plutôt drôle, pas trop mal emballée, fidèle à ce qu'on nous promet, avec quelques trucs bien sentis et pas que du déjà vu 500 fois ! Pas le truc que je reverrais 10 fois, mais un bon petit moment détente qui tient ses promesses !

Link to comment
Share on other sites

C'est un peu dommage quand même qu'avec un sujet pareil, on fasse un film aussi inoffensif. Ngijol est très bon, mais Eboué, que j'aimais bien chez Fogiel, est juste le pire acteur du monde. Pour les gags, j'espérais un truc un peu plus rentre-dedans et au final, quand les chinois remplacent les français pour le pillage de l'Afrique, on a juste le droit à une blague sur la taille de leur bite...Bon, après, y'a plein de trucs drôles ("Liberté Egalité Qualité"), on sent qu'ils se sont bien documenté (la scène de réunion ministérielle, assez proche de Général Idi Amin Dada de Schroeder, la partie de chasse qui caricature les chasses à l'ours de Caucescu...), mais clairement, ça manque d'ambition tout ça...

Link to comment
Share on other sites

  • 2 years later...

oui ça manque d'ambition.

ça manque de pas mal de choses en fait. beaucoup de blagues, mais souvent inoffensives, comme tu dis, ou mal amenées, si bien qu'on en devine la chute à l'avance. par exemple le running gag (qui est semble-t-il devenu une figure imposée pour toutes les comédies) se porte sur les dictons africains et il est nul dès la 1ère fois.

éboué fait du éboué, perso j'aime bien mais effectivement il ne sait pas jouer autre chose. ngijol est plus intéressant en tant que doublure que dictateur. tagbo n'est pas drôle, comme d'hab.

si tout le film partait en vrille comme sur le spot du sidaxyl, ça aurait pu être très cool.

au final un peu beaucoup l'impression de voir 3 comédiens de stand-up qui font chacun leur petit spectacle de stand up, une réplique à la fois.

 

bon mais par rapport à la comédie romantique avec boublil sur laquelle M6 enchainait, c'est potentiellement un chef d'oeuvre

Link to comment
Share on other sites

Ouais mais rien que pour le Ministre des Cabinets de la Nation moi je considère ce film comme étant plus drôle que les 99% des comédies françaises sortis depuis 10 ans.

 

Et ouais le truc immonde avec Boublil avait l'air so à chier des parpaings.

Link to comment
Share on other sites

 Share

×
×
  • Create New...