Jump to content

Scream - 2022 - Matt Bettinelli-Olpin & Tyler Gillett


Mike Hunter
 Share

Recommended Posts

spacer.png

 

Ghostface est de retour à Woodsboro

 

Après le genre, la suite, la trilogie et le reboot, Scream s'attaque au principe du Requel: mélange de reboot et de remake, il s'agit de continuer une saga avec les mêmes personnages tout en y incorporant de nouveaux, l'ensemble devant impérativement respecter l’œuvre originale. Un bon exemple de Requel étant Star Wars 7 - Le Réveil de la Force. Tout ceci est cité tel quel dans le film, car on fait du méta.

Le nouveau Scream a exactement les mêmes défauts que SW7: de nouveaux persos qui ne sont ni attachants ou intéressants, des anciens héros qui sont clairement trop vieux pour ces conneries et surtout une volonté de coller/respecter à l'original de 1996 qui finit par tourner en rond.

Bref', c'est très dispensable.

 

Link to comment
Share on other sites

Agréablement surpris de mon côté.

 

Bon il y a pleins de problèmes, à commencer par une absence totale de prise de risque puisqu'il ne s'agit ni plus ni moins que d'un quasi remake du premier, la nostalgie en plus, avec overdose de méta et de références à la pop culture.

 

C'est pas d'une grande finesse mais c'est assumé. Ce nouvel opus est fait de compromis, pour satisfaire les fans et le public plus mainstream. À ce niveau là c'est plutôt réussi. C'est fun, relativement gore et violent et j'ai kiffé retrouver Sidney et Dewey. Un peu moins Courtney Cox qui ressemble à peine à un être humain.

 

Les presque deux heures passent comme une lettre à la poste. En terme de mise en scène on est à des années lumières de ce dont était capable le père Wes, mais ça a le mérite d'être un minimum efficace et énergique. 

 

Les soeurs Carpenter sont attachantes, le reste du cast du personnage fonction digne du plus banal des slashers. 

 

Au final j'en attendais rien et j'ai trouvé ça divertissant voir même assez jouissif par moments. Et les trois épisodes précédents servaient déjà à rien ! 😏

Edited by Léo
Link to comment
Share on other sites

J'ai trouvé tout le discours sur les requel et la dimension méta assez amusante (je ne connaissais d'ailleurs pas ce terme de requel), et pourtant l'ensemble m'a semblé difficile à digérer.

Parce qu'ouvrir et clore le film sur une glorification de l'elevated horror a donné une sale goût de crachat dans la soupe.

Et parce que les plans les plus gores sont réalisés à l'aide de CGI hideux.

Et ce final avec nos héroïnes vieillissantes en mode badass est carrément embarrassant.

 

 

Citation

j'ai kiffé retrouver Sidney et Dewey.

 

Pareil. J'ai montré les trois premiers Scream à ma fille cadette, elle est devenue hyper fan de Dewey.

Le voir avec 20 ans de plus au cinéma lui a plombé le morale 😁

 

 

Link to comment
Share on other sites

Comme pour Ready or Not, c'est pas nul, mais c'est totalement réussi non plus. Pas de grandes scènes (pire intro après celle du 3), des victimes qui ne se battent même plus 

Révélation

Deux sherifs épinglés à l'aise

et un nouveau casting naze (la fausse Gal Gadot là, help), excepté Jasmin Brown (enfin un perso lgbt dans la série, ouf...) et Mikey Madison qui ont une super énergie.

Révélation

d'ailleurs si Madison, la tueuse, vous dit quelque chose, c'est normal : c'est la Sadi qui se faisait péter la gueule à la fin de Il était une fois Hollywood :mrgreen:

 

Quant aux anciens, Dewey est le seul à avoir un arc à peu près intéressant (par contre la scène de l'hôpital, au secours...). Tout le discours autour des requel et des reboots justifie la place de ce volet là et en même temps...tirer sur la mode tout en surfant dessus, ça reste d'une hypocrisie hallucinante :crazymeuh: Le final dans la maison est sympa, ça passe le temps, voilà quoi. On a encore une photo gracieuse comme un sopalin  et le fiston Quaid peut se passer de test ADN :mrgreen:

 

Link to comment
Share on other sites

Le 24/01/2022 à 19:33, Jeremie a dit :

Tout le discours autour des requel et des reboots justifie la place de ce volet là et en même temps...tirer sur la mode tout en surfant dessus, ça reste d'une hypocrisie hallucinante :crazymeuh:

 

C'est pas un peu tout le concept de la saga ? :D (chier sur les slashers en faisant un slasher)

Link to comment
Share on other sites

  • 2 weeks later...

Un peu comme tout le monde, pas passé un mauvais moment, même si tout ça tourne toujours autant en boucle. Là on a droit au meta du meta du meta du meta... bref... Hollywood tourne en rond à tous les niveaux, là on a juste un mec qui te l'explique face caméra pendant le film. Mais ça fait le job. On est contents de retrouver les anciens, les nouveaux sont translucides, ça charcle gentiment. Tout à fait dispensable, mais rien de honteux ou horrible non plus, ça passe le temps gentiment...

Link to comment
Share on other sites

 Share

×
×
  • Create New...