Jump to content

2012 - Roland Emmerich (2009)


Steve

Recommended Posts

  • Replies 123
  • Created
  • Last Reply

Top Posters In This Topic

C'est officiel et c'est une surprise : le film 2012 de Roland Emmerich ne durera pas moins que 2h40 ! Depuis que la première bande-annonce (et non le teaser) est tombée sur le web, les images impressionnantes de ce film catastrophe ont donné envie à bon nombre de le découvrir cet automne au cinéma.

 

D'autant plus une bonne nouvelle que le script fait environ 130 pages, donc en theorie 130 minutes, donc on aurait 30 bonnes minutes bonus de destructions (ou 30 minutes de generiques pour les FX )

Link to comment
Share on other sites

  • 2 weeks later...
  • 4 weeks later...
For "2012," Emmerich set his sites on destroying the some biggest landmarks around the world, from Rome to Rio. But there's one place that Emmerich wanted to demolish but didn't: the Kaaba, the cube-shaped structure located in the center of Mecca. It's the focus of prayers and the site of the Hajj, the biggest, most important pilgrimage in Islam.

 

"Well, I wanted to do that, I have to admit," the filmmaker told scifiwire.com. "But my co-writer Harald [Kloser] said, 'I will not have a fatwa on my head because of a movie.' And he was right."

 

Petite bite.

Link to comment
Share on other sites

Bien.

 

Comme je disait il y a 2 posts: faut pas y aller.

 

C'est pas croyable comme ce film est juste insupportable. La pesance des scènes dévoilées sur le net s'arrête là, car les scènes de catastrophes ne sont pas tellement plus nombreuses (et en plus, ont tendance à se ressembler). Le reste n'est qu'un gigantesque tunnel de dialogues sans intérêt, de bons sentiments dégoulinants, de clichés gros comme la muraille de Chine. Les acteurs sont extrêmement mauvais, et les personnages qu'ils campent sont tous de véritables têtes à claques pleurnichardes dont on a une seule envie, bah c'est qu'ils crèvent. Merde quoi, Roland Emmerich nous fait un film sur la fin du monde, et il préfère s'attarder sur les problèmes de relation parents/enfants des personnages. On en a rien à battre, merde. On veut que ça pète, que ça envoie le pâté, et au final, c'est limite si la fin du monde sert de toile de fond. On passera sur des scènes de paniques illisibles (la mort d'un des personnages à la fin sous la flotte envahi par des lumières stroboscopiques est juste affreuse), des gags tout pourris, et une photo minable (faut voir la lumière des explosions se refléter sur les personnages qui nous font sans mal imaginer les spots hors champs).

 

Bref, long, ennuyeux, insupportable.

 

Link to comment
Share on other sites


×
×
  • Create New...