Jump to content

Valhalla Rising - Nicholas Winding Refn (2010)


Steve

Recommended Posts

Je suis d'accord sur la question d'humeur du moment même si je sais que c'est le genre de film que je ne peux apprécier même dans quelques années. Mais pour moi ce réal est une arnaque depuis le début. J'ai vu Pusher largement avant tout le monde en France lorsque j'habitais Londres, son deuxième film, Fear X à Sitges... et depuis le début je dis que c'est une arnaque sur patte. M'enfin là n'est pas le débat.

 

Le sang numérique de ce film est moche et mal intégré. Cela ne me dérange pas dans un film et on a bien compris que maintenant c'était inévitable. Dans Centurions il passe bien à part 2/3 plans. Là c'est tout le temps. Dans la horde il est bien intégré. Y a toujours des défauts et même dans un film comme Rambo. Mais là c'est tout le temps.

Après la Horde ne se veut pas un trip sensoriel pour festival de bobo. La Horde c'est une série B d'horreur comme on en pond des centaines par an dans le monde. Il ne pète pas plus haut que son cul. Et sinon y a une histoire malgré ce que tu peux en penser.

Amer est déjà un cran au dessus de Valhalla Rising. C'est un trip sensoriel mais il y a une vraie direction artistique. La mise en scène est travaillée, la musique, l'environnement sonore, la lumière. On a affaire à un vrai travail d'artiste et on est très très loin du travail quand même bâclé de Refn. Sauf si filmer des paysages est le truc le plus incroyable à faire. Dans Centurions encore une fois tu as de très beaux paysages aussi bien filmés mais c'est pas le sujet de l'histoire.

Link to comment
Share on other sites

  • Replies 69
  • Created
  • Last Reply

Top Posters In This Topic

Oui car c'est une façon facile de cataloguer l'autre sans se prendre la tête ... et comme je suis la personne qui doit provoquer le plus de débats ici (enfin surtout quand on parlait politique) c'était facile. Maintenant je vais m'amuser à dire ça à tout le monde. D'ailleurs Joe Pipox est de mauvaise foi quand il parle de la Horde

Link to comment
Share on other sites

Ben désolé mais à mes yeux un petit film comme Amer explose ce film. De toute façon c'est un réalisateur qui bizarrement a pas mal d'adorateurs. C'est bien pour lui mais à mes yeux il reste un faussaire depuis son premier film.

 

Après pour la Horde tu peux donner le % que tu veux. Même 99% si ça te fais plaisir. Après je me marre doucement quand je vois les critiques sur les forums et les mecs venir après défendre des films qui sont juste à 100 encablures de ce film. Après depuis le temps j'ai bien compris que les gens qui animent les forums étaient souvent de grosse mauvaise foi quand ils critiquent les films français. C'est la vie faut faire avec

Link to comment
Share on other sites

Et bah moi j'ai adoré. Du cinéma qui se la pète ? Personnellement, je classe ce film dans la case "expérience", et j'ai adoré les errements Tarkovskien de ce guerrier "de la vieille école" qui va passer la main. Les séances de trip son fabuleuses, le film fout la gnak et fiche des secousses de frisson.

 

J ne vois pas pourquoi on parle d'arnaque. A aucun moment le film a été vendu comme autre chose que ce qu'il est, c'est à dire un film en droite lignée de 2001 ou Stalker.

 

C'est peut-être bobo, péteux ou quel que soit d'autre !

Link to comment
Share on other sites

J ne vois pas pourquoi on parle d'arnaque. A aucun moment le film a été vendu comme autre chose que ce qu'il est, c'est à dire un film en droite lignée de 2001 ou Stalker.

 

 

Toi, tu n'as pas entendu la pub radio !

 

D'ailleurs Wild Side recommence avec Thirst, qu'ils essaient de vendre comme si c'était la suite de Twilight.

Link to comment
Share on other sites

Ah bah effectivement, les pubs radio, je ne les ai pas entendus... Mais bon, pour la version cinoche, je me souviens d'une accroche en gros de Positif qui disait : "le 2001 du film de Viking"...

 

Pour moi, c'est exactement ça. C'est le premier film du réal que je découvre, et j'espère découvrir le reste de ce niveau !

 

PS : On a un bandeau " Romain le Vern a adoré"... Pourquoi on n'a pas "Stephane a détesté" ?

Link to comment
Share on other sites

  • 9 months later...

mmmmmmmmmmmmmmmmmmmmmmmmmmmmmmmmmmmmmmmmmmmmmmmmmmmmmmmmmmmmmmmmmmmmmmmmmmmmmmmmmmmmmmmmmmmmmmmmmmmouais.

bon je ne me suis pas fais trop chier, mais j'ai décroché trop souvent pour rester dedans. Disons que ça ne raconte pas grand chose, voir rien.

un film que je ne reverrais surement plus jamais.

 

 

perso je préfère Severed Ways. Y'a pas de faux sang mais y'a du vrai caca et il ne se passe rien non plus

Link to comment
Share on other sites

  • 2 months later...

Des paysages nordiques, un ciel couvert, c'est muet, on entend que le vent, c'est contemplatif, lent, Ok le début est totalement ce que j'attendais . Pour la suite, encore du . Mads est nickel comme d'hab', l'ambiance y est avant tout (gros gros coup de coeur pour la bande son géniallissime ) et j'ai pris mon pied. Du tout bon, le genre de film que je pourrais voir 5 heures d'affilée et en redemander après.

 

 

 

J'ai trouvé ça nettement mieux que le long et indifférent Aguirre d'Herzog que j'ai pourtant découvert sur grand écran.

Link to comment
Share on other sites

  • 2 months later...

 

Péteux... prétentieux... non mais faut arrêter de croire que le cinéma ne se limite qu'à ce que propose TF1 ou Le Chat qui fume (celle là tu l'as cherchée, Richard Kiel ). Si je peux comprendre qu'on n'apprécie guère un film comme celui-ci (et encore, faut que je fasse un effort), il ne faut quand même pas exagérer et on est bien obligé de reconnaître que Refn offre ici une vraie proposition de cinéma sensoriel et pas un pseudo essai plein de vide d'étudiant sortant de la FEMIS. En plus c''est tourné en Ecosse - au Glenn Coe Path pour le début pour être précis, et le reste me semble avoir été tourné au Loch Ness... comme j'y étais y a pas si longtemps, ça m'a tout remué - un pays qui me fout des frissons tout partout et comme c'est très cinégénique et que Refn exploite le scope divinement bien, ça m'a juste flatté les yeux de manière hyper brutale! Que du bonheur! Ensuite il y a la BO avec ce petit air de Skullflower, les scènes de "rêves", une ambiance redoutable... Alors c'est sûr, ça manque d'Adam Sandler, de cow boy zombies à la "Undead" ou de Rocco pour certain, et dommage pour vous, mais à côté de ça...

 

Link to comment
Share on other sites

  • 1 year later...

Intéressant.

Une sorte de vision hardcore (?) du christianisme, revu et mis dos à dos avec le paganisme le plus primitif. C'est assez culloté.

 

Après je sais pas trop quoi en penser.

 

 

Effectivement, c'est assez tripant de voir Mads-Jesus et ses 12 apôtres se ballader au Groenland, mais ça raconte pas grand chose d'autre.

 

 

 

A part qu'une religion se créé avec des coups de hâches dans la tronche, ce qui n'est pas franchement faux.

 

 

 

A propos, c'est moi ou y'a un vicking qui se fait enculer dans la gadoue ?

 

Link to comment
Share on other sites


×
×
  • Create New...