Jump to content

Splinter - Toby Wilkins (2008)


bloknotise
 Share

Recommended Posts

L’histoire de trois gens, enfermés la nuit dans une station service

Qui font faces à un parasite qui transforme ses hôtes en monstres…mmmmh

 

Tout ça réalisé par Toby Wilkins un monsieur qui faisait des effets spéciaux sur Rush Hour 2 et Pluto Nash et qui sinon va réaliser the Grudge 3.

 

Le film se fait tuer un peu partout.

 

Une bien jolie affiche en tout cas

 

 

un podcast du réalisateur et du monteur qui donne franchement envie :

 

__JKERY_7N4

Link to comment
Share on other sites

  • 1 month later...
  • 4 months later...

Une petite pesance à cause d'une camera épileptique pendant les phases d'attaques de la bestiole que l'on voit donc pas très bien. Ce style me fait chier, sinon on aurait vraiment un bon petit film qui casserait pas la baraque mais qui serait au moins solide.

Le scénar ne casse pas des briques mais il est cohérent et les acteurs sont sympas, et le concept des épines du streuhmon ça aurait vraiment été beau si c'était bien mieux mis en scène, la réalisation ne lui fait pas honneur.

Link to comment
Share on other sites

vu à Gérardmer, et c'est le genre de série B old school sans prétention qui fait du bien aux oeils!

Nerveux, direct, drôle, gore et plutôt imaginatif malgré une trame de base connue de tous. La caméra est effectivement secouée dans tous les sens et c'est bien dommage, mais pour le reste, une jolie petite réussite, un huis-clos carpenterien, une sorte de fusion un peu fauchée de ASSAUT avec THE THING.

Link to comment
Share on other sites

  • 1 month later...
  • 3 weeks later...
  • 1 month later...

Un beau gâchis.

 

L'histoire n'est pas inintéressante, les personnages plutôt sympathiques et bien campés, les relations entre eux relativement captivante pour un film de ce genre, sauf que ce "The Thing dans une station service" est filmé avec les pieds quand on arrive dans l'action. Pas dans un genre illisible "caméra à l'épaule /pris sur le vif", mais plus dans un genre plus conceptuel, genre "montage d'images saccadées", comme si le réal n'avait gardé qu'une image sur deux au montage (dur d'expliquer l'effet d'un point de vue technique) dès lors qu'apparait le "monstre".

Au final, on ne comprends rien de ce qu'on voit à l'écran (quand je dis "rien", c'est RIEN DE RIEN DE CHEZ RIEN, c'est à se demander comment il est possible de faire plus illisible), on ne peux jamais apprécier la monstruosité de la créature, du coup toutes les scènes intéressantes sont foirées.

 

Fais chier, car le reste est bien troussé, et y'a même quelques bonnes idées dans le scénar

(Le type qui doit faire descendre la température de son corps pour devenir invisible aux "yeux" de la créature)

 

A peine un bon petit film du samedi soir.

Link to comment
Share on other sites

  • 1 year later...
  • 1 year later...
Moi j'ai trouvé ça vachement sympa. Et la créature qui brise les os de ses hôtes pour les faire se déplacer, ça m'a fait franchement mal. Bien vu !

 

Juste un petit up pour dire que j'ai lu un truc sur ce film aujourd'hui, et en fait, je me rends compte que je ne ma rappelle pas avoir vu le film. Je ne me souviens d'absolument rien.

Et ça ne fait même pas 2 ans que je l'ai vu.

C'est pas beau de vieillir...

Link to comment
Share on other sites

 Share

×
×
  • Create New...