Aller au contenu

Warcraft : Le Commencement - Duncan Jones (2016)


Messages recommandés

Blizzard Entertainment® and Legendary Pictures Sign Sam Raimi to Direct Upcoming Warcraft® Movie

http://finance.yahoo.com/news/Blizzard-Entertainment-and-bw-1083876236.html?x=0

 

Bon c'est pas exactement World of Wacraft the movie mais bon c'est tout comme.

 

Je rêve d'un film héroïc fantasy bien barbare et bien sauvage avec les SFX modernes, des dragons qui crament des dizaines de milliers de troupes humaines en passant à 2mm de la caméra

 

Avec Blizzard derrière on peut espérer un truc de ouf (cf. leurs cinématiques) mais bon je me fais pas trop d'espoir.

 

I say "trilogy"

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Je rêve d'un film héroïc fantasy bien barbare et bien sauvage avec les SFX modernes, des dragons qui crament des dizaines de milliers de troupes humaines en passant à 2mm de la caméra

 

Ouais mais non, mes couilles à couper que ce sera de l'animation ou le truc à la Beowulf/Avatar avec les trois quarts des plans qui bavent de polygones....

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
  • 6 years later...

C'était un poil trop long.

Pas trop chiant comme film, après les orcs et les magiciens j'en avais rien à foutre et pourtant ça se laisse suivre.

Le design global du truc est sympa, on sent que derrière l'univers est calé depuis des décennies.

Après y a ptet des CGI qui puent parfois, des acteurs avec zero charisme (le jeune magicien) et les bastons n'ont pas d'intensité.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Beaucoup aimé pour ma part.

Je joue a Warcraft depuis le premier et j'ai perdu plusieurs années de ma vie en Azeroth sur WOW avec mon orc demoniste, j'avais donc quelques attentes Le caghier des charges est amplement respecté, grosse banane quand ont commence a parler de Medivh et Karazan

Visuellement , c'est les peaux vertes qui m'inquietaient, et bien au final c'est plutôt très réussi et ils sont trés cool les Orcs.

Pas le film du siècle mais un bon gros cadeau aux fans et très impatient de voir la suite qui couvrira probablement l'histoire de Thrall et la construction d'Orgrimar .

De la j'ai un peu peur que seuls les joueurs y trouvent leur compte mais il semblerait que non, j'ai des retours de spectateurs novices plutôt satisfait

Bref, Zog zog, for the Horde

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Trouvé ça très fade pour ma part. Les persos vont d'un endroit A à un endroit B, font des trucs, mais c'est pas hyper intéressant. Des personnages meurent, sont trahis, mais comme ils n'ont pas d'épaisseur on s'en fout un peu. Le roi, le chef de la garde, le grand magicien qui se font des bro hugs, c'est bizarre. On sait pas d'où ils se connaissent, on sait pas pourquoi les magiciens qui ont des lumières dans les yeux ne font rien, pourquoi les elfes et les nains restent le cul sur leur chaise. On sait pas pourquoi les orcs trouvent honteux que quelqu'un tue grâce à la magie alors que c'est quand même super balèze.

 

Y a une histoire, avec des événements, mais le film manque cruellement d'impact émotionnel (à part peut-être l'histoire avec le chef de tribu orc qui a un minimum d'histoire).

 

En plus c'est filmé d'une manière assez plate. La magie est jolie, mais c'est pas très épique. On regarde ça avec un ennui poli, quoi.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
pourquoi les elfes et les nains restent le cul sur leur chaise. On sait pas pourquoi les orcs trouvent honteux que quelqu'un tue grâce à la magie alors que c'est quand même super balèze.

 

C'est expliqué ça, les nains et les elfes ne font rien parce que c'est le début des emmerdes, dans les prochains c'est certain qu'ils vont débarquer.

Et les orcs trouvent que la magie c'est un truc de mauviettes alos que mettre des bourre pifs c'est tellement plus classe, et ils ont raison.

 

Sinon je me disais que les crocs en avant ça ne devait pas être pratique pour les plaisirs oraux.

Mais peut être que les orcs ils s'en branlent de ça.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
pourquoi les elfes et les nains restent le cul sur leur chaise. On sait pas pourquoi les orcs trouvent honteux que quelqu'un tue grâce à la magie alors que c'est quand même super balèze.

 

C'est expliqué ça, les nains et les elfes ne font rien parce que c'est le début des emmerdes, dans les prochains c'est certain qu'ils vont débarquer.

Et les orcs trouvent que la magie c'est un truc de mauviettes alos que mettre des bourre pifs c'est tellement plus classe, et ils ont raison.

 

 

Bah oui, mais leur chef, c'est un magicien. Ils doivent bien se douter qu'il est plus fort à la magie qu'à la bagarre.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

oui attention, c'est EXTREMEMENT accéssible hein, allez pas imaginer un truc imbitable.

Pour plus de détail, les Orcs detestent la magie , leur truc a eux c'est le shamanisme (natural powa) et plus tard pour certains le demonisme (héhé).

Guldan, le vilain sorcier du film (et pas le magicien !!!) est en fait le premier demoniste Orc. Je sais que ca a l'air un peu abscon dis comme ça mais on, parle d'un jeu de role ou chaque particularité a son importance. Tout ça c'est pas pareil du tout !!!

Dans le film, c'est la seule solution pour sauver leur peuple mais a la base l'orc c'est un sauvage qui éructe et qui chasse, pas une danseuse en robe qui fait des froufrous avec ses doigt , cf les magiciens humains

SI l'histoire vous interesse :

http://eu.battle.net/wow/fr/game/lore/

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Je ne suis peut-être pas le plus apte à juger (n'ayant jamais joué au jeu et n'étant pas plus fan que ça d'heroic-fantasy) mais j'ai trouvé ça plutôt sympa.

 

Alors, certes, la cohérence du scénar peut laisser perplexe (surtout au niveau des motivations et actions de certains persos) mais c'est, aussi, assez linéaire et ça ne dure pas des plombes pour rien.

On peut même se demander à quel point le film n'a pas été, en plusieurs endroits, raccourci quand on voit le nombre de scènes qui se terminent de manière un peu abrupte, comme s'il en manquait un bout (ça évite, au moins, l'écueil des récents blockos avec leur rythme d'escargot anémique).

 

Les bastons sont spectaculaires comme il faut, l'acteur principal affiche le charisme idoine et le rendu des Orcs est, par instants, bluffant.

La plus-value, c'est vraiment la mise en scène de Duncan Jones qui arrive à imprimer sa patte lors de scènes, de plans ou même juste de détails décalés qui permettent de donner un ton particulier à l'ensemble. Et montrent que le réalisateur, s'il prend son film au sérieux, parvient également à garder un recul bienvenu sur son travail.

 

On est, certes, loin du chef-d'oeuvre. Mais dans le genre "divertissement, pas prise de tête, qui ne se fout pas de la gueule de son public", ça fait le job.

Que demander de plus par ce climat tristounne ?

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
  • 8 months later...

Je ne connais pas vraiment le jeu pour ma part, mais il m'a été très difficile de rentrer dans le film. Au départ j'ai bouffé un énorme amalgame de CGI pas très excitant: c'est visuellement très TRES chargé au point d'en devenir pénible, et on suit un récit peu inspiré jusqu'à une baston finale plutôt bien orchestrée. Mais c'est quand même écrit avec les pieds, joué par des pantoufles, et encore une fois pénible à l'oeil. Apparemment c'était un bide, donc faut pas espérer autre chose qu'un potentiel reboot.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
  • 2 years later...

Un film qui a les défauts de ses qualités. En se montrant extrêmement fidèle à un univers déjà sous influence, Warcraft n'offre, sur le plan visuel, aucune image inédite pour qui connait un minimum les jeux.

 

Pour autant, le film parvient à aller au delà de la cinématique de 2h. Duncan Jones s'amuse visiblement avec les limites du tout public en développant des aspects assez dark : guerre fratricide, choix shakespearien, relation pere-fils...les Orcs éclatent des crânes....

 

Au final, à quelques CGI en deçà (les nains...), la sauce prends assez bien et nous sommes plutôt dans le haut du panier de l'adaptation vidéo-ludique. Reste à savoir si, dans un contexte où les frontières entre les deux médias sont de plus en plus poreuses, il agit vraiment d'un exploit.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
×
×
  • Créer...