Jump to content

Le Grand Soir - Delépine & Kervern (2012)


Cyril
 Share

Recommended Posts

 

Syno:

Un fils devenu punk à chien, un autre qui tourne mal suite à son licenciement…bref, les parents, Brigitte Fontaine et Areski Belkacem, ne veulent plus de Benoit Poelvoorde et Albert Dupontel. Comment se débarrasser de ces deux fils ? En leur révélant l’identité de leur père. Les deux partent donc en road trip à la recherche de leur père…

 

Plus d'info sur : http://www.brikabrock.com/le-grand-soir-dupontel-poelvoord-20110615

Link to comment
Share on other sites

Sujet sympa en tout cas ... Un truc qui me fait marrer c'est que les 2 compères ne s'adressent pas vraiment aux jeunes mais au quadra ou proche et parfois y a un côté cinéma de papa assez flagrant surtout avec les 2 derniers. La cible est intéressante mais putain je ne pensais pas que c'était la leur ...

Link to comment
Share on other sites

Ca va etre comme tous leurs autres films, sujet sympa mais film très inégal... 3-4 scènes mortelles ici ou là, et le reste qui se traine gentiment, mais en se laissant regarder...

 

Y a de forte chance, pourtant Alltra est une merveille, mais les films d’après c'est de moins en moins bien.

Link to comment
Share on other sites

Ben j'avais l'impression qu'avec les mauvais Aaltra et Avida ils visaient les bobos qui veulent avoir leur petit film culte de l'année (ce qu'évitait Amer je trouve) mais alors les 2 derniers c'est du lourd. Comme dit Dpg, quelques scènes rigolotes sous un océan de vide. Maintenant ils visent les lecteurs de Télérama. Putain ça fait mal au cul, les anars ont vraiment mal vieillis.

Link to comment
Share on other sites

  • 8 months later...
  • 1 month later...

Bon ben pas vraiment de surprises, on marche dans les pas de "Mammuth" et "Louise Michel". Pour le cast, on fait jouer tous ses potes, pour le scénar' on étire un truc de moyen métrage sur 1h30 paresseuses. De temps en temps, une situation ou un dialogue sort un peu du lot. Suffisant pour attirer un minimum de sympathie, éviter le ratage ou l'ennui trop poussé, mais ça reste quand même en pilote automatique d'un bout à l'autre. Visuellement par contre, la dégringolade continue et leurs films sont de plus en plus moches. L'aspect vidéo de celui là m'a vraiment semblé immonde à plusieurs reprises sur grand écran. Poelvoorde est très bien, Dupontel correct, Brigitte Fontaine insupportable (comme d'hab). On voit pas assez Bouli Lanners. Moyen, immédiatement oubliable, mais toute la presse saluera sans doute "un grand film anar, punk, totalement décalé" ou ce genre de conneries...

Link to comment
Share on other sites

J'ai eu l'impression de voir Notre jour viendra avec des punks à la place des roux, et d'une zone industrielle pourri à la place du Nord de la France sauf que manque de bol, les accès poétiques à la Kaurismaki font forcés et le film s'arrête là où il devait commencer

Bon, ça reste quand même assez drôle, mais on est pas loin du gachis...

Link to comment
Share on other sites

Je plussoie DPG ainsi que la dernière phrase de Jérémie.

Par contre, Le grand soir ne raconte strictement rien alors que Notre jour viendra a beaucoup plus d'ambition de ce côté-là.

Link to comment
Share on other sites

 Share

×
×
  • Create New...